Innorobo, les rencontres de la robotique et de la mécatronique – 1ère partie

Innorobo - Réunion de famille

Innorobo - Réunion de famille

Nous avons déjà abordé plusieurs fois le thème des robots et de la robotique dans ce blog ; tout d’abord à l’occasion d’une séance des Mardis de l’Innovation et puis lors de la visite de l’exposition Science et Fiction à la Cité des Sciences.

Les robots sont des cousins finalement assez proches du monde de l’Internet des objets. Ils partagent un grand nombre de technologies que l’on retrouve dans le sans contact, comme les capteurs, les actionneurs et les technologies de communication sans contact. Un capteur de fumée capable de déclencher l’arrosage d’un bâtiment en cas de détection de fumée est une version très simplifiée des robots les plus sophistiqués. Ils partagent les mêmes principes d’acquisition de l’information, de traitement, de prise de décision et d’action et le fait d’être (ou pas) connectés. Notre détecteur de fumée ne sait faire qu’une seule action, contrairement aux robots de services de plus en plus capables d’actions diverses.

Les projets de type Arduino sont également un lien très fort entre les deux mondes, permettant la création d’objets électroniques proches des robots. Enfin, il est intéressant de noter qu’un certain nombre d’intervenants d’Innorobo sont régulièrement présents dans les conférences sur l’Internet des Objets  comme Frédéric Kaplan, Alexandra Deschamps-Sonsino ou Jean-Baptiste Labrune – Bell Labs.

Innorobo - Innovation Robotic Summit

Innorobo - Innovation Robotic Summit

Le salon Innorobo qui se tient à Lyon les 23, 24 et 25 Mars 2011 est une belle occasion de faire un point sur ces technologies, très variées. De la robotique industrielle symbolisée par les bras mécaniques peignant les voitures, aux robots de services utilisés pour aider les chirurgiens à opérer à cœur ouvert, l’étendue des services est impressionnante et en constant développement.

Innorobo est l’association de deux conférences et d’un salon,  la conférence de l’EMM, European Meeting of Mechatronics, la conférence RoboLift, et une exposition de plus de cent modèles de robots différents ainsi que des sociétés développant des applications et services dans le domaine. Le nombre de stands et l’animation dans les allée montrent le dynamisme de cette industrie promise à un très bel avenir comme l’indiquent les chiffres présentés pendant les conférences.

Quelques extraits de conférences et mots choisis

Introduction d’André Montaux, directeur de Thesame

Dans l’esprit du public, la robotique, c’est  iRobot (Isaac Asimov et les trois lois de la robotique), Starwars (6PO ou R2D2), ou les pubs Citroën où l’on voit des robots facétieux peindre des voitures.
A coté de la robotique de science fiction,  il y a la robotique industrielle et celle des services (transport, services à la personne, médical, jeux, éducation). Que sera la robotique de demain ?  Lilou – l’être parfait du 5ème élement ?  Saura t-on encore faire la différence entre l’humain et le robot ?

De la robotique à la mécatronique et réciproquement.

Robolutionner : La robotique révolutionne les services, néologisme de Bruno Bonnel – Syrobo, le syndicat des acteurs de la robotique.

Analyse de marché par Eric VALENTINI – Directeur de l’Observatoire Stratégique de la Sous-Traitance
Marché de la robotique de service -  Plus d’un million de robots en activité dans le monde, plus de dix mille vendus par an. Robotique de service – CA monde de 12 Mds $ en 2009, 35 Mds $ en 2025. En France, approximativement 500 mi $ en 2010 (Syrobo) Forte croissance de la robotique médicale – lien entre mécatronique et robotique de plus en plus fort

Un grande diversité des formes et des services – Le Da Vinci surgical system – plus de 1 600 appareils en activité, GMCAO – Geste Médical Chirurgie Assisté par Ordinateur,  Swisslog (hopital), le Roomba d’IiRobot (robot aspirateur), Nao d’Aldebaran, Aetho, robotique distribution livraison en hopital,  NASA GM robonaut 2 (robot humanoïde spatial),  Darpa boston dynamics (robot militaire), Hibot (robot sauvetage inspection recherche), Projet PAL (robotique pour les seniors), Acroban del’INRIA (robot humanoïde apprenant), HRP 2 Kawada Industries (robot humanoïde)

Non seulement il faut robolutionner mais il faut également robotcaliserVincent Schramm, Délégué Général du SYMOP, a présenté la robotique comme une alternative sérieuse à la délocalisation. Un robot industriel est simple à mettre en oeuvre. Il comporte une mécanique, une armoire de commande, un pupitre de programmation, des outils logiciels. Il est polyarticulé (articulé sur au moins trois axes). Il est utilisé pour, par exemple, construire des panneaux solaires, découper de la viande, cueillir des champignons, traire les vaches, …et des dizaines d’autres applications.

Il y a plus d’un million de robots industriels en opération dans le monde. En 2009, il y avait en Allemagne 144 100 robots industriels, en Italie 62 200 France 34 100. Et l’écart se creuse. Les PME sont  sous pression pour délocaliser. Les robots peuvent leur permettre de gagner en productivité, améliorer leur rentabilité, accroitre leur compétitivité, conserver leur compétences, conquérir de nouveaux marchés et ainsi éviter les délocalisations

Il faut combattre certaines idées reçues.

  • L’ intégration d’un robot est compliqué ?  Faux
  • Les robots sont uniquement pour les grandes industries comme l’automobile ? Faux
  • Le robot c’est trop cher pour une PME ? Au contraire (le prix des robots a été diminué par deux en 10 ans, les salaires ont augmenté de 30% dans le même temps
  • Le robot tue l’emploi. ? Faux, la preuve par les exemples italiens et allemands, il y a corrélation entre le nombres de robots dans chacun des trois pays (France, Italie et Allemagne) et le nombre d’emploi industriel.

Cobotique – robotique collaborative (encore un néologisme – NDLR)

Mr. Schramm a terminé sa conférence en listant des PMEs ayant installé des robots industriels (un fabricant de lunettes de 97 salariés, un labo pharmaceutique de 150  salariés, un constructeur de matériel agricole de 290 salariés, un fondeur de 15 salariés. http://www.robotcaliser.com

Jean-Christophe Baillie, GOSTAI et SYROBO a présenté les différents domaines d’application de la robotique de services, en commençant par des chiffres encore plus optimistes  – 85 Mds de $ prévu en 2018 et 11,5 millions de robots de service (domestique, éducation, services, sécurité) entre 2010 et 2013 , dans un engouement équivalent à la micro-informatique des années 1980.

Pourquoi maintenant ?

  • Coût du matériel et des composants plus faibles
  • Progrés en intelligence articficielle / reconnaissance des lieux, des visages, des voix, ‘signal processing", traitement du signal –> interaction
  • Environnement technologique mature – Wifi, haut débit
  • Consommateurs demandeurs d’innovation et de hitech
Jean-Christophe Baillie, Gostai

Jean-Christophe Baillie, Gostai

La France possède un grand nombre de sociétés de robotiques de services – Aldebaran, Gostai, Robosoft, Meccano,…

Exemple de robots (présentés en vidéo) – robot d’intervention capable de pénétrer des environnements agressifs (centrale nucléaire), militaire, drone, de l’objet télécommandé à au robot indépendant, robotique médicale, les robots permettent aux chirugiens d’effectuer des opérations à coeur ouvert ET battant – du point de vue du chirugien, le coeur ne bouge pas, le robot compense les mouvement du coeur

Les robots effectuent les taches répétitives, laissant l’interaction aux humains.

Domaines d’applications – intervention, médicale, nettoyage, loisirs, éducation, assistance, télé-présence, surveilance

Le Roomba, transport pour chat et robot aspirateur,  d’autres robots nettoyants,  Neato,  evolution robotics, Samsung

Robotique de loisir – Spykee de Meccano – 300 €, Robot playho  – robot dinosaure de compagnie, Nao d’Aldebaran, robot humanoïde

La robotique éducative – Lego mindstorm, Robotis, Sparx shell – robot –> jeux vidéo robotique

Robotique d’assistance – robosoft

"le bon sens c’est ce qu’on ne sait pas faire dans un robot"

Téléprésence / surveillance – éviter un voyage / "téléportation" avec Jazz

La robotique va changer le monde,  maintenant et il existe beaucoup d’opportunités pour innover et investir

Quelques photos d’Innorobo.

Pierre Métivier

About these ads

4 réponses à Innorobo, les rencontres de la robotique et de la mécatronique – 1ère partie

  1. [...] Blog ‘avec ou sans contact‘ – « Innorobo, les rencontres de la robotique et de la mécatronique – 1ère partie«  [...]

  2. [...] vous voulez en savoir plus, nous vous conseillons de consulter les très bons articles de Pierre en cliquant sur le lien suivant. Tweet Mots-clefs :innovation, intelligence artificielle, mécatronique, robotique, [...]

  3. Cerqui dit :

    bonjour!

    Si vous n’avez pas pas connaissance d’autres puce RFID dans l’organisme , regardez donc du côté de Verichip. Autre détail, l’étape des cellules humaines n’est pas une interrogation: ils ont déjà acheté les cellules nerveuses.

    Bien cordialement,

    Daniela Cerqui

    • Daniela,
      La technologie n’est pas en cause. C’est ce que les hommes en font. Des milliers de personnes vivent grâce à des pacemakers implantés dans leurs corps.
      Merci de votre visite.
      Cordialement
      Pierre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 239 followers

%d bloggers like this: