La technologie NFC ne sert à rien …. seule.

Diversité des applications NFC

Diversité des applications NFC

Titre volontairement provocateur en particulier pour tous ceux qui nous font le plaisir de suivre ce blog et qui savent que nous présentons régulièrement les bénéfices pour les consommateurs, les citoyens et les usagers de cette technologie de plus en plus présente dans notre quotidien.

Petit rappel liminaire pour expliciter le propos.

Technologie RFID HF normalisée, le NFC définit des protocoles d’échange d’information / de communication entre deux objets électroniques par radio-fréquence à courte distance.

La RFID comment ça marche (c) EPC Global

La RFID comment ça marche (c) EPC Global

Un premier objet électronique envoie un champ électro-magnétique, qui apporte de l’énergie à un deuxième objet, qui va utiliser cette énergie pour envoyer une information en retour.

Et donc, si on s’arrête là, le NFC à travers cet échange d’information ne sert pas à grand chose.

C’est le traitement des données échangées grâce au NFC qui donne toute sa valeur à la technologie. Le NFC n’est qu’un "enabler" (1) mais un "enabler" universel. De même, il n’y a pas de services NFC en tant que tel, mais de nombreux nouveaux services innovants permis par cette technologie sans contact.

De base, la technologie sans contact RFID, IDentification par Radio Fréquence, dont le NFC est un sous-ensemble particulier basé sur une fréquence précise, permet, suivant les données contenues dans l’étiquette et le traitement informatique qui en découle, l’identification de l’objet sur laquelle est posée l’étiquette, l’authentification, l’autorisation de services et toutes sortes d’actions. En reprenant l’exemple de la carte de transport, c’est ce qui arrive lorsque vous passez votre carte de transport (comme la carte Navigo pour les franciliens) sur un valideur. Ce valideur émet le champ électro-magnétique. Captée par l’antenne de l’étiquette (contenue dans la carte de transport dans ce cas), l’énergie reçue va activer la puce de la carte qui va en retour envoyer les informations qu’elle contient, informations qui, une fois traitées par le valideur, déclencheront ou pas l’ouverture du portillon.

Ce n’est pas la technologie RFID (ou NFC) qui ouvre la portillon mais le traitement effectué sur les informations échangées.

Ajoutons que le NFC n’est pas une technologie dédiée uniquement au mobile, mais il prend particulièrement sens avec cet appareil pour deux raisons :

  1. il est de plus en plus présent dans nos poches dans sa version smartphone, c’est un outil universel et toujours disponible pour nombreux d’entre nous.
  2. il est (probablement) le seul appareil à pouvoir travailler dans les trois modes d’utilisation du NFC – émulation de cartes, lecture de cartes/étiquettes, et échange peer-to-peer. Associée à la technologie embarquée dans le mobile (puissance de calcul, connectivité, GPS, écran, clavier, capteurs, …), cela augmente considérablement le nombre d’applications possibles.

Parmi les fonctionnalités apportées aux développeurs par le NFC, en approchant un mobile d’un objet étiqueté :

  • en mode lecteur, on peut identifier cet objet, l’authentifier, analyser le contexte, autoriser de nombreuses actions comme l’affichage de données, l’accès à des sites web, le lancement d’applications sur le mobile, programmer le mobile, acheter un billet de concert ou pour une expo à partir d’une afficher, "like" Facebook, "checkin" Foursquare…
  • en mode émulation de cartes, le développeur va pouvoir créer des applications intégrant accès, paiement, fidélité, construire des solutions complètes à partir de la fonction originelle de la carte, qu’elle soit le paiement ou le transport. Citons comme exemple, l’application hôtelière complète – choix de l’hôtel, réservation, paiement, clé d’accès à la chambre, paiement au bar ou au restaurant de l’hôtel. De même dans le transport aérien, il est possible d’imaginer la solution complète du passage à l’aéroport, du parking jusqu’à la carte d’embarquement (déjà en place au Japon et en test à Toulouse-Blagnac) ou en qui concerne le commerce de proximité – l’information sur les produits, des parcours clients variés, le paiement, les coupons et autres promotion, et les cartes de fidélité.
  • en mode peer-to-peer, c’est l’appairage facilité avec d’autre objets électroniques permettant le transfert instantané de la musique des écouteurs du mobile vers les haut-parleurs, bien plus rapidement qu’en Bluetooth, ou l’échange de documents (photos, musique, cartes de visite) entre deux mobiles.
Appairage NFC - Nokia

Appairage NFC – Nokia

et toujours lorsque le consommateur le décide, d’un simple geste de la main, en approchant son mobile d’un objet représentatif de la fonction souhaitée et toujours en mode contextuel : le mobile d’un ami, la porte de l’hôtel, le terminal de paiement ou l’étiquette d’un produit en magasin, une affiche dans le métro.

La technologie NFC ne sert donc à rien .. seule mais son ajout à la palette des outils de développement d’applications augmente considérablement le fameux champ des possibles et nous commençons simplement à en voir les premiers résultats.

A suivre.

Pierre Métivier

  1. enabler – Nous n’avons pas trouvé un mot équivalent en français. To enable, c’est "permettre à quelqu’un de faire quelque chose" pour le Larousse. Mais enabler ? Quelque chose (comme une technologie) qui permet de faire une autre chose. Le terme facilitateur vient à l’esprit mais il est plus utilisé dans un sens "personne / humain". Il y a également catalyseur en chimie. C’est une sorte de substantif actif pour le verbe permettre (par opposition à permission au sens passif). Des suggestions ?
About these ads

2 réponses à La technologie NFC ne sert à rien …. seule.

  1. […] Technologie RFID HF normalisée, le NFC définit des protocoles d'échange d'information / de communication entre deux objets électroniques par radio-fréquence à courte distance. …  […]

  2. […] Innovation et Technologies du Sans contact et de l'Internet des objets.  […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 262 autres abonnés

%d bloggers like this: