Tourisme et NFC – La Joconde bientôt transformée en borne d’accès WiFi ?

janvier 7, 2012
Joconde et Wifi

Joconde et Wifi

Le tourisme est avec le transport et le commerce l’une des trois industries pouvant dès maintenant tirer partie des fonctionnalités apportées par les services sans contact / NFC, en particulier à travers les affiches intelligentes / « smart posters ». Ces affiches équipées d’une étiquette NFC permettent soit de se localiser et de laisser un message du type « J’aime » sur Facebook ou de transmettre des informations au porteur du mobile, informations qui peuvent être un coupon ou la composition d’un produit dans un magasin, les informations sur un concert ou un spectacle dans les applications billetiques ou une information sur un lieu ou une oeuvre d’art dans un musée, pour ce qui concerne le tourisme. D’après une étude récente, les affiches intelligentes vont représenter 70% des utilisations d’étiquettes NFC en 2016 (Source EETimes / ABI Research)

Deux événements récents sur le tourisme, le Totec (auquel nous avions participé) et le colloque sur le MTourisme à Bercy, ont abordé les apports du mobile dans l’industrie du tourisme.

Il est facile de mettre en place, dans les musées, les lieux publics, les arrêts de bus des signes (Cityzi en France par exemple), indiquant qu’il est possible d’accéder instantanément à des informations sur le lieu ou l’oeuvre d’art que l’on admire. Ce type de services est clairement destiné aux visiteurs et autres touristes et devrait fleurir partout en France au fur et à mesure de la diffusion des mobiles NFC dans les poches des touristes d’autant plus que le coût de ces affiches / étiquettes est très abordable – quelques euros.

Ceci dit, il ne faut pas oublier l’utilisateur, et en particulier le touriste en provenance d’un pays étranger. Car que se passe t il lorsque le visiteur passe son téléphone sur l’affiche intelligente ?

Il y a deux implémentations possibles

  • L’étiquette contient toute l’information. Dans ce cas, le transfert est instantané, de l’étiquette au mobile. Il y a plusieurs inconvénients à cette implémentation. D’abord, peu d’informations peuvent être stockées sans renchérir le coût de l’étiquette. Ensuite, il faut créer des applications mobiles spécifiques. Enfin, les mises à-jour du contenu sont difficiles et couteuses puisque chaque étiquette doit être reprogrammée individuellement. Cette solution n’est donc pas très répandue.
  • L’étiquette contient une URL, un lien vers un site web contenant l’information. Cette solution, la plus utilisée, permet le transfert de toutes sortes de données, y compris sons, photos ou vidéos et peut se mettre facilement à jour puisque c’est un site centralisé qui est mis à jour et non l’étiquette elle-même sur le lieu touristique.
Affiche intelligente, Cityzi, Nice

Affiche intelligente, Cityzi, Nice

Pour l’utilisateur, il existe plusieurs cas de figure en terme de connectivité

  • WiFi gratuit et ouvert dans le lieu où se trouve l’affiche – chacun peut facilement accéder à l’information
  • Connexion données de type 3Gen l’absence de WiFi
    • Pour le visiteur local, toujours pas de soucis, il peut accéder à l’information.
    • Pour le visiteur en provenance d’un autre pays, la situation se complique. L’accès données est en particulier 3G est un vrai souci. Soit notre visiteur connait les coûts de roaming et les accepte ou il s’interdit l’accès aux données et n’aura pas accès aux services et à l’information. Soit il ne les connait pas et va avoir des surprises en recevant sa facture de retour de ses vacances. (En cliquant sur la photo de droite, vous pourrez lire le texte affiché sur le mobile lors de la lecture d’une étiquette Cityzi à Nice)

On pourrait demander aux opérateurs télécom partout dans le monde de réduire voire supprimer les coûts de roaming internationaux pour développer le tourisme mais cette solution semble peu probable. Ce qui signifie clairement que pour réellement utiliser des solutions affiches intelligentes à base d’étiquettes NFC à des fins touristiques, il faut donc fournir un accès WiFi gratuit et ouvert, sans inscription, dans tous les endroits (la rue, les monuments, les parcs, les lieux, les musées, les gares,… ) où ces affiches seront apposées.

Au Japon, dans un registre différent, il existe un exemple intéressant de distributeur de boissons fournissant du Wifi pour encourager les consommateurs à rester autour de la machine (accès limité à 30 mn), et consommer voire créer un mini réseau social autour de ce distributeurs de boissons et de WiFi.

Transformer la Joconde en borne d’accès Wifi est bien entendu une boutade mais il faudra trouver une solution pour donner un accès données facile et « gratuit » aux touristes en provenance du monde entier pour développer les services de type affiches intelligentes.

Merci aux lecteurs de ce blog travaillant par exemple chez des opérateurs telecom ou fournisseurs de services, qui travaillent sur ce genre d’applications, de partager avec nous leurs réflexions sur ce sujet.

A suivre.

PS. A tous nos lecteurs : Une petite nouveauté cette année sur le blog, une page Archives dans laquelle vous retrouverez plus facilement tous les articles déjà publiés depuis sa création.


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 282 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :