De l’importance des normes et standards en innovation (et de leur transgression)

novembre 3, 2011
norme et innovation

norme et innovation

Les normes et les standards jouent un rôle important dans notre vie de tous les jours, sans que nous en soyons réellement conscients. Ce sont pourtant des facteurs clés du développement économique et industriel. Qu’est ce qu’une norme ? En quoi est ce différent d’un standard et pourquoi dans ce blog qui parle d’innovation et de technologies sans contact allons nous aborder un sujet qui fait penser à des réunions sans fin de ronds de cuir courtelinesques ?

Dans la vie de tous les jours, on associe norme à loi, principe, règle mais aussi état habituel – être dans la norme. Mais les normes sont aussi un ensemble de règles techniques, critères définissant un type d’objet, un produit, un procédé (Petit Robert). En France, la norme est apparue avec l’instauration du système métrique (1790) mais fait intéressant, elle s’est développée au niveau mondial à partir de 1865 avec l’apparition du télégraphe. ‘Après la Seconde Guerre mondiale, le processus d’élaboration des normes s’est considérablement développé dans l’industrie, l’économie, et les systèmes d’information. En fait, le terme de normalisation évoque le plus souvent la normalisation dans l’industrie et les services.’ (Wikipedia). Crée en 1947, l’ISO est le plus grand organisme international de normalisation avec près de 16 000 normes (2008). En France, l’AFNOR est l’organisme de normalisation le plus conu.

Intel Traveler's Kit

Intel Traveler's Kit

Les états confient à des organismes comprenant des industriels le choix de définir des règles communes à l’utilisation d’un service. Ces normes peuvent être nationales, européennes ou mondiales. Elles sont clé au développement d’une industrie par le fait que les produits et services suivant la norme sont interopérables et peuvent être utilisés dans différents pays. Pour toute personne ayant voyagé, les prises électriques sont des normes nationales ; les prises électriques américaines ou anglaises sont différentes des prises françaises. Pour ceux qui ont voyagé avant le développement du Wifi et des mobiles et qui devaient se connecter par modem, les prises téléphoniques étaient également nationales. Le format JPG, les caractères ASCII  de nos ordinateurs ou les nos de comptes bancaires internationaux IBAN sont tous normalisés ISO. Ls téléphones mobiles, les cartes bancaires, l’internet  sont tous asujettis à des normes et standards permettant des utilisations mondiales. Les normes sont donc indispensables pour diffuser l’innovation.

Les standards reprennent le même principe mais sans délégation d’un pays. Ce sont les acteur industriels eux-mêmes qui se mettent d’accord – le standard Blu-ray en est un exemple. Inventé par Sony,  la technologie est sortie vainqueur d’une guerre industrielle avec d’autres technologies concurrentes. Tous les industriels sont maintenant regroupés dans le Blu-Ray Disk Association pour promouvoir ce standard. Les états n’ont pas demandé un nouveau format audiovisuel. De même pour le bus USB (format proposé par  Compaq, DEC, IBM, Intel, Microsoft, NEC and Nortel en 1994). Le format audio MP3 a été au départ un standard commercial et est devenu une norme ISO. Par extension, on peut également parlé de standard lorsqu’un produit / service devient dominant comme peut l’être Windows par sa présence sur une grande majorité des micro-ordinateurs.

Les technologies sans contact RFID et NFC ne sont pas en reste. Il existe un certain nombre de normes ISO relatifs à la RFID, suivi par  organismes nationaux (pour l’Europe,  l’ERO, l’ETSI et le CEPT). Des associations d’industriels telles le NFC Forum proposent et développent les standardisations, applications et certifications des normes ISO 14443,  15693 et 18092, les plus importantes pour la technologie NFC même si il y peut y avoir des différences d’implémentations et des incompatibilités résultantes. C’est justement parce que des normes reconnues à la fois dans le monde du transport, des banques et des télécoms existent que l’écosystème peut se développer partout dans le monde.

Ce n’est pas encore le cas de ce qu’on appelle l’internet des objets, un ensemble hétéroclite de technlogies et services qui ont du mal à communiquer entre eux, sans norme ni standard, malgré des tentatives comme celle récente d’IBM.

Téléphonie sans fil

Téléphonie sans fil

Ceci étant dit, une fois une invention devenue une innovation grâce, entre autres, aux normes qui lui permettent de se développer, et surtout à l’adoption par le consommateur, il est indispensable que des startups et autres créateurs et développeurs, transgressent et oublient les normes en vigueur pour développer les produits et services de demain qui seront probablement à leur tour normaliser ou standardiser pour être répandu auprès du plus grand nombre. Ainsi va le cycle de la vie …. industrielle.

A suivre

Pierre Métivier

Lien – La première partie d’un compte rendu d’un cours de Marc Giget, des Mardis de l’Innovation, sur le même sujet ‘L’Innovation face aux risques, contrôles, normes …." La deuxième partie n’est pas encore publiée – NDLR


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 262 autres abonnés

%d bloggers like this: