La « RFID University » au salon SITL 2010 – 1ère partie

SITL 2010 (c) Pierre Metivier

Le SITL 2010 (Semaine Internationale du Transport et de la Logistique) s’est tenu cette semaine à Paris Villepinte. Le salon RFID faisait partie de cet évènement. Le FilRFID (Association des professionnels du RFID dont je fais partie) a organisé la « RFID University », une série de conférences passionnantes (et gratuites) sur la technologie et les applications du RFID dans le cadre de ce salon.

Dominique Radonde - Air France (c) Pierre Metivier

Dominique Radonde - Air France

Parmi ces conférences, celle sur les applications de la RFID dans l’aéronautique a été particulièrement suivie et appréciée.

Dominique Radonde, Architecte solutions RFID, Air France et Xavier Petit, Chef de produit RFID chez Hub Telecom ont décrit les différentes applications mises en place sur la plateforme de Roissy-CDG, et à Air France sur les étiquettes bagages passager et sur le fret ou sur la maintenance des gilets de sauvetages, présentant l’architecture de ces projets et les gains de productivité générés.

Xavier Petit - Hub Telecom (c) Pierre Metivier

Xavier Petit - Hub Telecom

Par exemple, sur les étiquettes bagages d’Air France, les codes-barres ont un taux de lecture réussis de 80% pour 99,6% pour les étiquettes RFID, réduisant les manipulations et accélérant le transfert des bagages. Mr. Radonde a également partagé son retour d’expérience, rappelant que le coût du matériel RFID (lecteurs, antennes, étiquettes) ne représentait que 20% du coût total du projet et que la partie middleware (logiciel permettant l’intégration des données temps réel générées par le système RFID et le système d’information de l’entreprise) était un élément clé de l’opération.

Alexis Beurdeley - Maintag (c) Pierre Metivier

Alexis Beurdeley - Maintag

Ensuite, Alexis Beurdeley, responsable Grands Comptes de MAINTAG, société française de solutions RFID en milieu industriel difficile (aviation / férroviaire) a décrit la solution mise en place pour le suivi des pièces et systèmes embarqués sur le programme AIRBUS A350. Plus de 1500 composants et systèmes en zone pressurisée et non pressurisée seront ainsi suivis et l’historique complète de la maintenance de chaque pièce sera disponible aux techniciens quelque soit l’endroit où l’avion se trouve ce qui rendra plus efficace la maintenance des avions et par conséquence la sécurité des passagers.

D’autres compte-rendu de la « RFID University » seront disponibles prochainement sur ce blog.

Cette entrée a été publiée dans Sans contact, et marquée avec , , , le par .

A propos Pierre Metivier

Ancien Délégué Géneral du Forum des services mobiles sans contact, je suis également consultant de la société NET-7 Innovation et éditeur d’ « Avec ou sans contact » , un blog dédié à l’innovation et aux usages des technologies sans contact, du QR code à l’Internet des objets en passant par la RFID et le NFC. Avant tout cela, j'ai eu la chance de participer au lancement et au développement de deux grandes aventures technologiques : celle de la micro-informatique (Commodore, Apricot, Borland) et celle de l’Internet (CompuServe et AOL), à des postes de direction marketing produit en France, en Europe et aux Etats-Unis.

2 réflexions au sujet de « La « RFID University » au salon SITL 2010 – 1ère partie »

  1. BertrandU

    Voila un billet fort intéressant.
    Espérons qu’Air France et ADP perdrons moins de bagages grâce au RFID, car avec 2 millions de bagages perdus chaque mois dans les aéroports
    il y a du boulot!
    -bu

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s