3e Rencontre Nationale des Directeurs de l’Innovation, le défi de la conception – 4ème partie

Jean-Christophe Simon, Directeur Général de l’Innovation, Groupe SEB

Jean-Christophe Simon, Directeur Général de l’Innovation, Groupe SEB

Animé par Philippe Le Roux, Président & Fondateur, Key People, le deuxième sujet au programme de  la 3ème Rencontre Nationale des Directeurs de l’Innovation, a été la Conception des produits « grand public », combinaison low-costs et très hautes performances. Ci joint les fragments de notes des différentes interventions.

Jean-Christophe Simon, Directeur Général Innovation, Groupe SEB

L’innovation est l’une des 5 valeurs du groupe Seb, basée sur des pôles d’innovations transversaux et 30 centres de R&D.
Processus d’innovation basée sur 3 phases – exploration, démonstration/faisabilité, réalisation/mode projet
Tracks parallèles – marketing & technologie. Pour chaque nouveau produit / projet, quatre modèles – innovation, design to cost, time to market, high-end Le marketing, c’est l’ADN de la marque

Serge Darrieumerlou, Directeur Général, Somfy

Serge Darrieumerlou, Somfy

Serge Darrieumerlou, Directeur Général, Somfy

Somfy développe des automatismes pour les ouvertures et fermetures de la maison et du bâtiment. Depuis 40 ans, c’est le leader des moteurs tubulaires qui servent à faire fonctionner les volets roulants. Challenge : de la motorisation vers le home motion

Se positionner comme fournisseur officiel d’innovation, approche marketing consistant à développer un lien direct vers le consommateur. La part du moteur baisse, la part des capteurs augmentent. Projet de maison vivant avec le soleil / isolation dynamique / piloter sa maison à distance – home motion / domotique

Sylvain Maynard, Directeur Produit Linge TOP, Fagor Brandt

Sylvain Maynard, Directeur Produit L.Linge TOP, Fagor Brandt

Sylvain Maynard, Fagor Brandt

12 marques d’électroménager, CA 1.6 Mds €, 9000 personnes, #1 en France, 2 en Espagne
L’innovation est importante SI elle est accessible. Les innovations naissent en temps de crise

  • Innovation 1 – La table à induction (basée sur un premier modèle Westinghouse en 1971)
  • Innovation 2 – La porte froide
  • Innovation 3 – La machine à laver à dosage automatique

« Innover utile, innover intelligent et innover pour le bien-être et sécurité »

Technologie de communication, pilotage de la maison par une centrale, fonctionnalité heures creuses pour l’optimisation de la consommation
Le chantier interaction homme machine avant l’interaction machine to machine
Le chauffage, l’electro-ménager, la sécurité seront les premier produits à communiquer (Internet des Objets)

Marc Duval-Destin, Directeur de Recherche et de l’Ingénierie Avancée, Groupe Peugeot Citroën

Marc Duval-Destin, Groupe Peugeot Citroën

Marc Duval-Destin, Directeur de Recherche et de l’Ingénierie Avancée, Groupe Peugeot Citroën
L’obsession du coup d’avance

L’industrie automobile très mobilisatrice de capitaux, innovation tendue, prise de risque plus importante
Proto en 2004 d’une USB Box dans une voiture pour connecter des clés USB aux postes de radio (refusé à l’époque)
Loi automobile – « la valeur ajoutée ça se partage, les économies, ça se repartit »

  • Innovation incrémentale, moteur évolutionniste – penser système et cultiver l’excellence technologique
  • 2 – Innovation réactive, induite par l’écosystème. L’environnement évolue et façonne l’auto d’aujourd’hui
    2000 – La voiture communicante et le moteur à hydrogène étaient l’avenir. Se méfier des vraies fausses bonnes idées.
    2010 – Diminuer l’émission de CO2 – Moteur électrique ou hybridation diesel (choix PSA).
    La crise a provoqué un « énorme » shift de 10% d’un segment vers le bas du marché, nouveau monde. La vigilance sur les évolutions de société est indispensable, relier innovation et analyse stratégique. « L’hybridation diesel, ça coute bonbon à développer ! » Les voitures écologiques vont couter cher. Pour passer de 130 à 90 g de CO2 sur la même voiture, tout est à revoir. Aider les PME innovantes et en particulier dans le domaine chimique.
  • 3 – Innovation active
    La chasse au coup d’avance. Détecter les signaux faibles. Imaginer avant les autres des offres qui correspondent à ces signaux. Convaincre l’organisation qu’il faut réaliser ces produits

Innovation, performance et différenciation

Bruno Maisonnier, Président & Fondateur, Aldebaran Robotics

Bruno Maisonnier, Aldebaran Robotics et NAO

Bruno Maisonnier, Président & Fondateur, Aldebaran Robotics

Démonstration de Nao, déja présenté aux Mardis de l’Innovation et présenté dans ce blog
Nao éternue, imite R2D2 et raconte Star Wars. Se redresse seul si il tombe. Forme humanoïde et  plateforme programmable. Lit et envoie des mails. peut détecter et se saisir d’objets (si la lumière est suffisante),  danse. Très utile et patient en interaction avec des enfants autistes

Le Japon va perdre 30 millions d’habitants sur 130 dans les prochaines années ;  40% des habitants aura plus de 65 ans, chaque personne aura un robot avec elle. 20025 – Toyota vendra plus de robots que de voiture

David J.D. Sourdive, PhD, VP Corporate Development, Cellectis

David J.D. Sourdive, PhD, VP Corporate Development, Cellectis

David J.D. Sourdive, Cellectis

Innovation dans les biotechnologies, ingénierer à souhait des molécules. Ingénierie rationnelle des gènes -> libérer le potentiel industriel du génome

Genentech – 1ere hormone de croissance, 2000 – séquence du génome humain. Seules 20% des molécules rapportent plus que ce qu’elles coûtent à fabriquer. Investissement cher, long et compliqué, risques technologiques élevés.

Explication impressionnante, très technique et certainement mal retranscris de Mr Sourdive sur le métier de Cellectis. Développement d’un ciseau moléculaire qui sait retrouver un gène malade (une séquence fausse parmi 8 trillions) et la remplacer. Chirurgie du génome.

Nous ne sommes pas tous égaux devant le médicament et la maladie, il faut renoncer à la molécule universelle (le modèle de l’industrie pharmaceutique actuelle). innover en équipe avec les autres labos.

Pr José-Alain Sahel, Directeur, Institut de la vision

Pr José-Alain Sahel, Institut de la vision

Pr José-Alain Sahel, Directeur, Institut de la vision

Institut de la Vision, un cluster / pôle d’innovation réunissant la recherche, le marché (industrie) et les patients (hopital)
50 M personnes mal voyantes, dégénérescence de la macula – 1,5 M en France, problèmes lies au diabète, glaucome

L’Institut de la Vision a permis a des aveugles depuis 15 ans de « voir » suffisamment pour se déplacer,  lire des lettres et des mots avec des capteurs sur la rétine
Développement d’un appartement témoin pour les aveugles / domotique. L’émission Bluetooth des appareils ménagers permettraient aux aveugles de les utiliser.

Projet PANAMMES pour l’aménagement du quartier derrière l’Opéra Bastille pour les aveugles

Le débat a ensuite porté sur le statut d’entrepreneur en France, comment devient on entrepreneur en France, comparaison avec les US.

Pour Bruno Maisonnier, une question d’énergie personnelle, de  passion découvert pour la science fiction. Cellectis aurait pu être fondé à Boston, les fondateurs ont préféré la France

Energie, aide, « coup de pied au cul ».  Deux lois importantes – les lois Allègre permettant aux chercheurs de créer des entreprises et la loi TEPA permettant aux personnes assujettis à l’ISF d’investir dans des PMEs innovantes

« innover c’est transgresser, remettre en question la situation actuelle, je peux faire mieux que vous, défi » David Sourdive
« Je ne suis pas chanceux, alors je travaille de manière séquentielle » Pr. José-Alain Sahel

Beaucoup d’aides en France mais très dispersées, pas de fond d’investissement européen pour des gros investissements (à la Séquoïa)

Taux d’épargne important en France mais peu d’argent pour la recherche. Réinvestir l’argent de l’épargne dans la recherche et non l’argent de l’état.

Une après-midi de grande qualité avec une mention particulière pour le professeur José-Alain Sahel, Directeur, Institut de la vision et David J.D. Sourdive de Cellectis pour les progrès dans les domaines de la santé.

Cette entrée a été publiée dans Innovation, et marquée avec , , le par .

A propos Pierre Metivier

Responsable pendant 25 ans du développement de produits et services dans plusieurs entreprises d’informatique, de logiciels et de l’Internet (notamment Commodore, Apricot, Borland Intl, CompuServe, AOL) dont cinq ans passés aux Etats-Unis. Spécialiste des services mobiles et objets connectés, il a été délégué général du Forum SMSC et est l’auteur de l’ouvrage de référence « Le mobile NFC, télé-commande de notre quotidien » (2015) ainsi que du Blog « Avec et sans contact ». Il est aujourd’hui expert et enseignant / formateur en gestion des innovations numériques à forte valeur ajoutée utilisateurs à l'EISCI (Mardis de l'Innovation, Club de Paris des Directeurs de l'Innovation).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s