Compte rendu de la conférence RFID Journal Live! Europe 2010

RFID Journal Live ! Europe 2010

RFID Journal Live ! Europe 2010

Mark Roberti, RFID Journal

Mark Roberti, RFID Journal

La conférence RFID Journal Live! Europe 2010 s’est achevée jeudi 4 novembre après trois jours de conférences, à Darmstadt, dans la banlieue de Frankfort en Allemagne. Cette conférence est la petite sœur de la grande messe annuelle du printemps aux Etats-Unis dont nous avons déjà parlé dans ce blog (1ère partie et 2ème partie). Ce cycle de conférences est organisé par Mark Roberti, éditeur en chef du RFID Journal, le mensuel de référence de la RFID depuis de nombreuses années.

Que dire de cette conférence ?

Point de vue exposants, les principaux acteurs américains étaient présents – Motorola, Mojix, Zebra, Ubisense, Impinj ou Savi. Les Européens (UK, Allemagne, Autriche, Finlande, ..) et les asiatiques (Taiwan, Japon, Corée) montraient également leur solutions. Fraunhofer, une organisation spécialisée dans le domaine de l’innovation, présentait ses solutions des réseaux de capteurs sans fil et autour de l’Internet des objets. Enfin, et sauf erreur de ma part, aucune entreprise française n’avait effectué le déplacement avec un stand.

Coté visiteurs, c’est dans une ambiance feutrée que s’est déroulée la conférence. De 350 à 500 visiteurs (estimation personnelle) ont arpenté les allées, les stands des exposants et les salles de conférences ce qui est dommage mais qui peut s’expliquer par le lieu choisi, la situation économique actuelle et le nombre de salons sur le sujet, particulièrement en France.

Les conférences étaient comme souvent très variées ; un grand nombre d’expériences utilisateurs (des pilotes en test et des applications opérationnelles) dans le domaine du transport (aérien, maritime, automobile), du BTP, de la distribution (et en particulier la mode / les vêtements), et même de la culture. Etonnement, une des présentations les plus intéressantes a été l’application de la RFID pour la traçabilité des palettes / EPAL. Plusieurs applications françaises ont été présentées à commencer par l’incontournable Airbus, Schneider Electric mais aussi Smartmuse, l’application NFC du Studio 13/16 au Centre Pompidou en coopération avec Connecthings, Inside Contactless, Sagem Wireless et bientôt Orange.

Golden-I (c) Pierre Metivier

Golden-I (c) Pierre Metivier

Coté nouveauté, l’un des intervenants, Francis Rabuck de Bentley Systems, a présenté le casque Golden-I de la société Kopin et qui devrait être commercialisé par Motorola en 2011. Ce casque est un ordinateur sous Windows CE, avec un petit écran 800*600, une connectivité Wifi/BlueTooth, qui se commande à la voix ET par les mouvements de la tête, grâce à l’utilisation d’accéléromètres et autres gyroscopes. On peut donc, tout en continuant à voir son environnement et en restant libre de ces mouvements, demander par la voix ou en utilisant les mouvements de sa tête pour déplacer un curseur, activer des applications, ou recevoir sur l’écran des informations. Un parfait exemple d’un usage possible est venu très naturellement à la suite d’un début d’incendie qui a forcé l’évacuation du centre de conférence pour 45 mn. Les pompiers, présents, s’ils avaient été équipés de Golden-I, auraient pu demander et voir sur leur écran le plan du bâtiment tout en se déplaçant et en effectuant leur travail. J’ai eu l’occasion d’essayer le Golden-I et même si l’écran parait petit au départ, on peut lire clairement les informations et le contrôle par la voix ou par les mouvements de tête se déroulent aisément. A suivre.

RFID ME (c) MTI

RFID ME (c) MTI

L’autre produit nouveau présenté sur la conférence a été le lecteur RFID ME du taïwanais MTI en coopération avec NXP, Avery Dennison, RF-IT et Austrian Microsystems. C’est un lecteur RFID UHF qui se connecte par USB sur un PC et volontairement positionné sur le marché grand-public et TPE. C’est globalement le même principe que les solutions comme le Touchatag d’Alcatel ou le mirror de Violet / Mindscape qui sont eux HF. On peut donc lire des étiquettes UHF ou assigner à des étiquettes des actions. Les applications sont différentes de par la distance de lecture des étiquettes (quelques cm pour l’HF et plusieurs mètres pour l’UHF) ce qui permet par exemple d’imaginer des solutions de sécurité des biens dans la maison. La lecture de d’étiquettes UHF provenant de produits achetés dans la distribution (comme des vêtements) est également une piste intéressante, à condition que l’étiquette soit toujours sur le vêtement et non désactivée, et que les informations s’y trouvant soit relevantes pour l’utilisateur, par exemple, la date de fin de garantie d’un produit. Le RFID ME devrait être disponible à partir de fin Novembre 2010 pour un prix aux environs de 200 $.

En conclusion, cette conférence européenne sur les applications et les technologies RFID a été une bonne occasion de faire le point sur les développements en cours, les technologies les plus en vogue (UWB, RTLS, étiquette Gen 2 passif pour métal) et de réseauter avec les utilisateurs et les professionnels européen du secteur.

Danke.

Pierre Metivier

Francis Rabuck, Bentley Systems and Darryn Prince, MTI

Francis Rabuck, Bentley Systems and Darryn Prince, MTI

 

RFID Journal Live! Europe 2010

RFID Journal Live! Europe 2010

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :