RFID, NFC et technologies sans contact – Bilan 2010 et perspectives 2011

2011 (c) Spell by Flickr

2011 (c) Spell by Flickr

C’est la saison des bilans et des prévisions et voici donc ceux de notre blog, pas plus et pas moins subjectifs que les autres bilans et prévisions. Nous passerons en revue les principales technologies du sans contact (code barre, RFID, smart cards et NFC) ainsi que l’Internet des objets.

Flashcode sur le trottoir à l'Opera

Flashcode sur le trottoir à l'Opera

En commençant par les code barres de toute nature, les flashcodes et autres QR Codes qui ont fleuri en 2010 sur les affiches, dans les livres, les magasines, les musées, les arrêts de bus et même sur les trottoirs de la capitale. Des dizaines d’applications permettent de les lire et sont disponibles dans les différents « app store » des fabricants de smart phones.

En ce qui concerne la RFID, le passage d’un univers technologique à un univers d’usage se poursuit lentement, comme en témoigne la présence des sociétés de l’éco-système sans contact dans tous les salons professionnels tel le Mondial de l’Automobile, le SITL (transport et logisitique), Progilog et Spilog (logistiques) ou EquipMag (retail/commerce). Le commerce justement, utilisant trois des technologies du sans contact – les codes barres sur les produits, à terme des étiquettes RFID UHF et la technologie HF pour les cartes de fidélité et les paiements sans contact. Ces deux dernières applications se retrouveront prochainement dans nos téléphones. A noter aussi le retour de WalMart sur la RFID. Après une première expérience décevante, WalMart relance l’utilisation de la RFID sur un domaine précis, le suivi des jeans. Ce signe est signe très encourageant pour l’industrie en son ensemble.

RFID Journal Live ! Europe 2010

RFID Journal Live ! Europe 2010

Coté salons spécialisés, le RFID Journal Live d’Orlando a réuni tous les acteurs du marché pour un salon d’un bon niveau en terme de visiteurs et de nouveautés. L’édition du Wima 2010, LE salon du NFC, pourtant prometteur  a été malheureusement été victime de l’éruption d’un volcan islandais. Seul, le RFID Live Journal Europe en Allemagne a semblé légèrement en retrait en terme de fréquentation. A noter enfin la International RFID Conference, organisée par le CNRFID à Toulouse, d’excellente facture et dédiée au monde du transport, ainsi qu’Ocova, le salon des objets communiquants de Gap, qui poursuit son bonhomme de chemin décentralisé. Enfin, le plus grand salon de la carte à puce (smart card) « Cartes 2010 » bruissait d’annonces autour du NFC et avait une partie dédiée à l’Internet des Objets.

Le regroupement d’entreprises prenant position à travers des fusions, des achats ou de simple accords commerciaux sur le marché a continué à se développer en 2010 – Odin et Savi, Inside Secure et Atmel , Google et Zetawire et plus récemment les accords autour de l’EMV entre Gemalto /Verifone.

Le M2M (Machine to machine) cherche toujours sa voie à pas feutrés et semble à la peine à trouver de nouveaux usages. En plus des solutions classiques de flottes de véhicules, 2010 a néanmoins vu l’arrivée de la première solution anti-vol de chantier, sur un cahier des charges développé en coopération avec FilRFID.

En terme de technologie, en plus des améliorations constantes en terme de performances,  (en particulier dans le domaine de l’UHF passif) ou de performances, 2010 a vu le développement d’applications associant différentes technologies – la géolocalisation des biens et des personnes, la « data », les capteurs (température / mouvement), la réalité augmentée, les réseaux sociaux (Facebook) et autres affiches / écrans interactifs. Ces différentes technologies se rencontrent et se complètent en une convergence aux possibilités innombrables.

NFC car key access (c) BMW

NFC car key access (c) BMW

Les « form factor » (forme d’objets utilisant les technologies sans contact) se sont également multipliés – montre, bracelet, clé USB (Poken, Neowave), clés de voiture (BMW), cartes avec écran (Taztag) en plus des cartes à puce et des téléphones portables. D’autres sont à venir sans aucun doute, baguettes magiques du XXIème siècle.

L’internet des objets a fait une entrée remarquée dans l’éco-système. Le monde Arduino (hardware open source pour connecter les objets), Pachube (le Google des données de l’Internet des objets) et le lancement de sen.se (plateforme de connexion des objets lancée par Rafi Haladjian) sont clairement des signes de l’intérêt grandissant pour ce monde à construire, tout comme les travaux du « Internet of things council ».  La Commission Européenne a même déjà tourné la page en englobant la RFID dans le cadre du développement de l’Internet des objets.

Le paiement sans contact par carte (et par téléphone mobile), très présent en Asie et se développant aux Etats Unis, a progressé en Europe à commencer par l’Angleterre où l’offre s’est multiplié. En France, le remplacement progressif des TPE (Terminaux de Paiement Electronique) avec contact pour des TPE avec et sans contact se poursuit ; c’est le cas de mon Carrefour Market local.

Mais la grande affaire de l’année a été le développement du NFC, la technologie permettant aux téléphones mobiles de gérer des applications sans contact (carte de fidélité, de paiement, de transport, billetique, voire devenir TPE et accepter des paiements). En cette fin d’année 2010, tous les fabricants de téléphones mobiles : Google, Nokia, Apple, RIM et Samsung, ont annoncé la disponibilité de mobiles NFC en 2011. Les opérateurs tels Orange en Europe, ATT, Verizon et T-Mobile aux US autour de la plateforme Isis ont également communiqué leur support. Les programmes de certification développés par le NFC forum vont également dans le sens d’une industrialisation de la technologie.

En France, Nice, (après Caen diront nos amis normands et Oulu pour nos amis finlandais), expérimente à grande échelle les technologies du sans contact sur téléphone mobile depuis cet été à travers les applications Citizi (paiement, transport, information, affiches intelligentes….) avec un éco-système complet (opérateurs de transport, opérateurs télécom, banques, commerçants,…) pour un déploiement à plus grande échelle à venir.

NFC logo

Et les prévisions pour cette année ? Dans la lancée, 2011 devrait être l’année du lancement commercial du NFC, avec l’arrivée des mobiles NFC dans la poche des consommateurs, la poursuite du développement de l’infrastructure sans contact et en particulier des TPE,  les cartes multi-applications et les premières applications grand public portées probablement par des sociétés comme Apple, Google et Facebook. La RFID continuera à se développer dans les entrepôts et la logistique, l’identification et le retail mais pourrait également apparaitre dans sa version HF dans le grand public, dopée par la NFC. Le M2M continuera son petit bonhomme de chemin, poussé par les opérateurs qui rentabilisent leurs réseaux données. Enfin, les flash code et les QR code, pour se développer malgré leur prix hors concurrence, devront simplifier l’expérience utilisateur et accélérer par un facteur important le temps nécessaire à charger l’application sur son mobile, prendre la photo, traiter l’info, l’envoyer sur le réseau et obtenir le résultat, sous peine de rester une technologie marginale.

Et vous, qu’en pensez vous ? 2011, l’année de la NFC ?

Rendez vous un an, pour faire un nouveau point. Et en attendant, meilleurs vœux à tous nos lecteurs et merci de votre fidélité.

Pierre Métivier

2 commentaires pour RFID, NFC et technologies sans contact – Bilan 2010 et perspectives 2011

  1. Le M2M est un marché qui agrège plusieurs protocoles radio. La seule technologie disponible pour des communications longues distances est le GSM.
    Cependant, il est mal adapté aux échanges en bas débit. 2011 verra t-elle naître une autre technologie adaptée à cette problématique?
    Vous le saurez en vous abonnant à scoop.it rubrique machine-to-machine !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :