MWC – Mobile World Congress 2011 – un premier compte rendu

MWC 2011

MWC 2011

Le Mobile World Congress à Barcelone, la grande messe annuelle mondiale de l’industrie du mobile, s’est terminé le 17 février. C’est une institution (quasi) incontournable pour les acteurs de l’écosystème mobile. La première participation de l’auteur de ce blog avait comme but de découvrir comment cette industrie intègre les technologies sans contact suite aux nombreuses annonces récentes relatées dans ce blog et en particulier en terme de NFC et de M2M.

Ce qui frappe en arrivant sur la « Placa Espanya », c’est le nombre de congressistes (un total record de 60 000), se pressant à l’entrée puis parmi les huit halls officiels, certains sur plusieurs étages ainsi qu’un certain nombre de halls privés et de pré-fabriqués sur la grande avenue qui monte au Palais National, le tout héberge près de 1 400 sociétés. Il faut bien deux jours pour s’y retrouver.

HTC 3D Phone @MWC

HTC 3D Phone @MWC

Le Mobile World Congress est à la fois un lieu où les acteurs exposent leur derniers développements, rencontrent leurs clients, espèrent en attirer de nouveaux et observent ce que font les concurrents. Les acteurs sont nombreux, fabricants de mobiles, opérateurs téléphoniques, équipementiers, développeurs d’OS pour téléphones, fabricants de composants électroniques, de SIM / cartes à puce, développeurs de logiciels, instituts financiers comme les cartes bancaires ou Skype, entreprises de contenus, fabricants d’accessoires, intégrateurs, SSII, TSMs et j’en oublie certainement.

Conference @MWC

Conference @MWC

C’est un aussi un lieu où les grands patrons de ces entreprises viennent présenter leur stratégie, leur vision ou simplement leurs produits. Les CEOs de Microsoft, Nokia, RIM (Blackberry), Intel, Cisco, Google, Yahoo, Qualcomm, Softbank (JP) ou NTT Docomo (JP) ont présenté des « keynotes » et participé à des débats. Nous y reviendrons avec un billet spécifique.

Les sujets les plus chauds, que ce soit dans les stands ou pendant les conférences ont été :

  • les tablettes (Samsung, RIM/Blackberry, HTC, Motorola),
  • tous les nouveaux modèles de mobiles (et particulier le Samsung Galaxy S II sous Android)
  • la 3G (vidéo sur les mobiles / device) avec ou sans lunette et en particulier HTC,
  • la 4G (coté réseau)
  • WAC – Wholesale Application Community, une plateforme de développement d’applications mobiles proposée par les opérateurs mobiles pour standardiser les applications sur mobile
  • l’augmentation de l’ARPU (Average Revenue Per User – ce que nous payons sur notre facture mobile), – comment augmenter cet ARPU dans un contexte très concurrentiel et en relation avec les nouveaux arrivants tels Google qui se développe autour des réseaux mobiles sans investir dans les infrastructures ou Apple qui regarde comment moins dépendre des opérateurs mobiles.
  • l’Internet Mobile – L’Internet est devenu multi-devices (PC, netbooks, tablettes, embedded devices et smartphones). Il se vend plus de smartphones que de PC et les téléphones vont devenir le premier outil pour accéder à l’Internet..
  • le paiement par mobile / Mobile payment / mobile wallet
  • Oberthur NFC @MWC

    Oberthur NFC @MWC

  • le NFC, présent sur de nombreux stands que ce soit sur les mobiles eux-mêmes (Samsung présentait deux modèles), l’électronique (NXP avec une voiture NFC ou Inside avec Taztag), les intégrateurs comme Alcatel-Lucent, les cartes bancaires comme l’application VISA permettant le paiement sur mobile en technologie NFC. L’internet des objets ou le M2M n’ont été que peu cité hors les conférenciers en provenanc d’Asie, dont les marchés sont en avance par rapport aux marchés américains ou européens.

Nous reviendrons plus en détail sur tous ces sujets.

Certaines sociétés avaient leurs propres hall, comme Huaweï, Alcatel-Lucent ou Sony-Ericsson. Les stands de Samsung, Androïd, Blackberry ou HTC étaient immenses. Presque tous les grands acteurs étaient représentés sur le salon : deux grandes exceptions – Nokia même si des JV de Nokia avaient leur stand et le PDG a participé à une conférence, et puis Apple (sans stand officiel et non représenté dans les conférences), mais présent indirectement dans les présentations des concurrents, présent également à travers les téléphones et tablettes présentes sur les stands montrant des applications et parmi les congressistes prenant des notes.

Pavillon français @MWC

Pavillon français @MWC

Et les français dans tout cela ? Les sociétés françaises étaient fortement représentées sur le salon. Nous avons déjà cité Inside Secure, Taztag et Alcatel-Lucent, mais Orange, MobiWire (Sagem Wireless), Morpho (Safran), Oberthur, ST Micro-Electronique, Gemalto et bien d’autres avaient des stands.  Le « pavillon » français, organisé par Ubifrance et regroupant de nombreuses startups et PMEs, était de loin le plus grand comparé à ceux de l’Allemagne, de l’Angleterre ou de la Corée par exemple. Nous consacrerons un billet spécifique à ce sujet.

We're not alone @MWC 2011

We're not alone @MWC 2011

En première conclusion, le Mobile World Congress est réellement un lieu privilégié pour observer l’état des lieux de l’industrie. Les tablettes, l’ARPU des opérateurs mobiles (MNOs), la place de Google ou d’Apple, la 4G ont été au centre de nombreuses conversations. Et si la taille de l’exposition elle-même et de certains stands est représentative de la santé de cette industrie du mobile, alors elle se porte beaucoup mieux que certains discours pessimistes entendus ici ou là, nous y reviendrons.

Si vous êtes passés sur cette conférence, n’hésitez pas à ajouter votre propre expérience de ce salon. Un grand merci par avance.

Pierre Métivier

Quelques photos de l’évènement.

Cette entrée a été publiée dans Sans contact, et marquée avec , , , , , , , , , , , , , le par .

A propos Pierre Metivier

Responsable pendant 25 ans du développement de produits et services dans plusieurs entreprises d’informatique, de logiciels et de l’Internet (notamment Commodore, Apricot, Borland Intl, CompuServe, AOL) dont cinq ans passés aux Etats-Unis. Spécialiste des services mobiles et objets connectés, il a été délégué général du Forum SMSC et est l’auteur de l’ouvrage de référence « Le mobile NFC, télé-commande de notre quotidien » (2015) ainsi que du Blog « Avec et sans contact ». Il est aujourd’hui expert et enseignant / formateur en gestion des innovations numériques à forte valeur ajoutée utilisateurs à l'EISCI (Mardis de l'Innovation, Club de Paris des Directeurs de l'Innovation).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s