RFID active et réseaux de capteurs à l’INRIA

De la RFID active aux réseaux de capteurs

De la RFID active aux réseaux de capteurs

Dans le cadre des Mercredis de la RFID, une réunion mensuelle organisée par FilRFID, l’association des professionnels du RFID (dont fait partie l’auteur de ce blog), Nathalie Mitton, Chargée de recherche à l’INRIA à Lille a présenté les développements en cours sur la RFID active et les réseaux de capteurs.

1 – L’INRIA.

Nathalie Mitton a rappelé ce qu’était l’INRIA, l’Institut National de recherche en informatique et en automatique. un institut de recherche publique placé sous la tutelle des Ministères de la Recherche et de l’Industrie.

Les mots-clés de l’INRIA sont « chercher, expérimenter, transférer et innover, partager et transmettre ». L’institut a une obligation de transférer les technologies développées en coopération avec des indutriels. Il emploie près de 3 900 personnes avec un budget de 190 M€, réparti sur 8 centres. 168 équipes projet (en 2008), de 15 à 20 personnes autour d’un leader scientifique, sur des projets d’une durée de 4 ans (voire 8). Toute société avec des problématiques de recherche peut contacter le centre INRIA le plus proche.

Les grands axes de développement peuvent se résumer en – Communiquer, Programmer, Modéliser, Interagir autour des sciences, de l’ingénierie et de la médecine numérique. Un grand nombre de publications produites par l’INRIA se trouvent sur le site web commun CNRS / INRI – HAL-INRIA.

L’équipe de Nathalie Mitton est  le projet POPS – Petits Objets Portables et Sécurisés – Portable Objects Proved to be Safe. Ce sont des objets équipés de processeurs de 8 à 32 bit, 128 Kb ROM, 1 Kb RAM, avec des ressources électriques limitées et opérant dans des environnements difficiles. L’origine de l’équipe remonte à GemPlus, et le projet RD2P.

Les objectifs du projet – mettre l’intelligence dans les objets, simplifier la programmation de ces objets « exotiques » et permettre à des programmeurs type Java de programmer ces objets et de les intégrer à l’Internet des objets (plutôt que d’obliger les programmeurs à devenir experts dans les langages de programmations spécifiques de ces POPS.

2 La RFID Active ou les Réseaux de Capteurs

Les tags / étiquettes / transpondeurs RFID actifs sont capable d’émettre des informations par eux-mêmes. Ils sont (pratiquement) toujours équipés d’une source d’énergie qui les rend indépendants.

Les réseaux de capteurs RFID actifs sont capables de dialoguer de proche en proche et de s’organiser. On peut parler de topologie Mesh.

Les applications possibles pour ces réseaux de capteurs sont la surveillance des volcans, des tremblements de terre (capteurs séismiques), des incendies, des avalanches, la surveillance biologique. Il est possible de les jeter d’un avion sur un volcan par exemple. En réalité, ils sont dans la plupart du temps enfouis manuellement dans le sol.

 

Réseau de capteurs (c) INRIA

Réseau de capteurs (c) INRIA

Nathalie Mitton - INRIA

Nathalie Mitton - INRIA

Les réseaux de capteurs sont également une solution utilisée pour optimiser les parkings souterrain, remplaçant des solutions filaires.

Les défis techniques comprennent la définition des meilleurs algorithmes pour communiquer, découvrir son voisinage, s’organiser, s’endormir … avec un médium radio. D’autres défis incluent la participation d’actionneurs (des capteurs capables d’agir – déclencher la tombée de l’eau dans le cas d’un incendie par exemple), ou intégrer le déplacement de certains capteurs (robot dont on contrôle la mobilité). Cela permet d’améliorer la couverture, le routage, et même le suivi d’intrus.

3 – Exemples de projets autour des réseaux de capteurs (avec participation de l’INRIA)

  • WASP – wirelessly Accessible Sensor Populations – FP6 2006 – 2010, avec des capteurs sur les oreilles des vaches (après avoir essayé dans une des poches de leurs estomacs)
  • SVP – Surveiller et Prévenir – ANR 2006 2009, avec le CEA, Institut Maupertuis, Thalès,
    1- un réseau pour mesurer l’activité physique des enfants et prévenir les problèmes d’obésité par la surveillance
    2 – un réseaux pour éviter les accidents sur le Port du Havre (1 mort par an), pendant le déplacement des containers à l’aide de « cavaliers ». Chaque docker peut, en cas de danger appuyer sur un bouton qui arrête toute activité sur le port. Les problèmes techniques (en particulier le problème des ondes dans les immenses couloirs formés par les containers) ont été résolus mais les problèmes humains d’adoption de la technologie ont été plus difficiles à aborder, l’adoption de la technologie entrainant un possible changement d’identité sociale pour les dockers.
  • SensLab – une plateforme de test de 4 sites de 256 capteurs par site, Zigbee, permet d’expérimenter avec un grand nombre de capteurs
  • Bin That Thinks – ANR – Inria, Véolia, Etineo – projet d’amélioration de tri et de collecte de déchets à base de RFID passive et active
  • Rescue –  avec les Orange Labs –  déploiement d’un réseau de secours dans le cas, par exemple, d’une fibre coupéé par erreur / accident. Cas d’une coupure des services d’urgences d’une grande ville américaine pendants 12 heures

Vous pouvez retrouver la présentation de Nathalie Mitton en cliquant sur ce lien.

Un grand merci à Nathalie pour sa passionnante présentation. Nous aurons l’occasion de revenir sur ce sujet (réseaux de capteurs, Zigbee, ….) dans les prochaines semaines.

Pierre Métivier

PS. Les Mercredis de la RFID© sont édités par l’Association FILRFID. Nos  conférences d’experts sont réservées aux adhérents de FILRFID, néanmoins, la première participation vous est gracieusement offerte pour vous permettre de découvrir la qualité de nos conférences, et la dynamique de notre association professionnelle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :