Michelin et Cisco, une même stratégie d’innovation pour des résultats différents

Flip camera

Flip camera

Sous ce titre un peu racoleur, nous allons évoquer la Flip, une caméra vidéo commercialisée par Cisco et sa fin annoncée.

Cette semaine, Cisco a donc communiqué sur l’arrêt de la production de la Flip, une caméra vidéo grand public conçue par la société Pure Digital, société achetée il y a deux ans pour 590 Mio $

De nombreux observateurs se sont posés la question du pourquoi cet achat à l’époque.  Pourquoi Cisco, entreprise concevant et commercialisant une grande partie de l’infrastructure faisant fonctionner l’Internet, les réseaux,la téléphonie IP, les routeurs et autres commutateurs, … investissait dans une caméra vidéo grand-public, bien loin de son core-business. Il faut revenir 100 ans en arrière pour trouver une stratégie marketing équivalente.

Cartes et guides Michelin

Cartes et guides Michelin

La même question s’est posée pour Michelin. Société de pneumatiques créée en 1889, André et Edouard invente le premier pneu démontable pour vélo. La société se développe sur les pneus de voiture avec de très nombreuses innovations et brevets. En 1900, soit neuf ans après le premier pneu, Michelin lance le Guide Rouge des restaurants, puis en 1905, les cartes routières et en 1926 les Guides Verts.

Pourquoi un industriel du pneumatiques se lance t-il dans l’édition papier, secteur d’activité à priori très différent ? La raison est simple. Il faut donner du sens et développer l’usage.

Pour Michelin, donner du sens à l’industrie de la voiture naissante consiste à donner envie aux automobilistes dès 1900 de se déplacer, de voyager, d’aller visiter des lieux touristiques et de découvrir les meilleurs restaurants, en utilisant les bonnes routes. Se faisant, l’automobiliste utilise sa voiture et ses pneus qu’il faudra changer régulièrement. CQFD

C’est la même approche qui a justifié l’achat et la commercialisation de la Flip par Cisco il y a deux ans. Développer l’usage de la vidéo, pousser les internautes à filmer, et surtout à uploader leurs films, les partager, augmentant ainsi le trafic sur l’Internet (la vidéo est très gourmande en bande passante) et poussant à l’extension de l’infrastructure par les opérateurs et donc aux ventes de technologies Cisco. C’est le même principe qui a amené Cisco à acquérir WebEx, société  commercialisant des systèmes de conférences en ligne, également consommatrice de bande passante.

Cisco logo

Cisco logo

Pour les dirigeants de Cisco, cette approche « Michelin » n’a pas eu les résultats escomptés. L’arrêt de l’activité de la Flip peut être attribué à nombreuses raisons parmi lesquelles :

  • la possibilité de filmer existe dans tous les smart phones ou les appareils photos, et donc la Flip n’a pas eu l’impact espéré,
  • les réseaux de distribution traditionnels B2B de Cisco sont différents de ceux de la Flip
  • Cisco souhaite se recentrer sur son « core-business » / changement de stratégie.

Le concept de la Flip, une caméra alliant qualité d’image et simplicité ultime d’utilisation pour un prix raisonnable, reste superbe et a été copié de nombreuses fois depuis son introduction. Son histoire, de sa création à son abandon, fera certainement l’objet d’études de cas dans les écoles de commerce du monde entier. Cette caméra méritait certainement un meilleur clap de fin.

Pierre Métivier

PS.Sur le même sujet, un excellent article du NY Times

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :