Maitrise globale des écosystèmes d’innovation

Rencontre de l'Innovation 2011

Rencontre de l'Innovation 2011

Quelques extraits des présentations et débats qui se sont tenus lors de la « Rencontre nationale des directeurs de l’innovation« , organisée par Marc Giget et qui s’est déroulée les 19 et 20 Avril 2011. Le thème de cette année en était les écosystèmes d’innovation au service des entreprises.

Ce compte-rendu couvre la première partie de la rencontre sur la « Maitrise globale des écosystèmes d’innovation« .

Un écosystème d’innovation tient son efficacité de sa dimension globale et interactive. Il connecte l’ensemble des partenaires de l’entreprise : fournisseurs de R&D, plateformes technologiques, acteurs de la supply chain, start-ups, communautés, associations, réseaux sociaux, clients et prospects. Il entraîne des synergies bénéfiques à tous.

François Depienne, O3B

François Depienne, O3B

Keynote de François Depienne – O3B

O3B signifie Other3Billion. C’est un projet ambitieux consistant à connecter à l’Internet les trois (autres) milliards d’habitants non connectés à des tarifs abordables grâce à un réseau de satellites. Ce projet est soutenu par des grands groupes tels SES, Google ou HSBC.

François Depienne a expliqué le concept de fibre optique satellitaire et des satellites en orbite MEO à 8100 km d’altitude. La société a levé 1,2 Mds de $. 8 satellites sont en construction chez Thalès ainsi que 2 lanceurs chez Arianespace. Le projet devrait changer le paysage de la connectivité dans les pays en voie de développement. 50 personnes et un équipe très internationale.

Marc Giget  a remis à O3B un Hermès de l’Innovation de l’Amélioration de la relation entre les hommes.

Marc Giget, Club de Paris des Directeurs de l'innovation

Marc Giget, Club de Paris des Directeurs de l'innovation

Introduction de Marc Giget, Président, Club de Paris des Directeurs de l’Innovation et IESCI

Marc dresse un historique des écosystèmes d’innovation, d’un système linéaire à un écosystème diversifié. Tous les pays, régions et villes du monde, ont leur écosystème d’innovation. Ecosystèmes des pôles de compétitivité en France,  le renforcement de l’écosystème d’innovation fait partie des chantiers du Grand Emprunt (3,6 Mds €). Cela concerne également les organisations publiques et privées. Exemple de la « Ville numérique » de l’IGN. Marc rappelle qu’il ne suffit pas qu’il y ait « logo sur un chart pour coopérer »

Exemples des écosystèmes d’Electronic Arts, TATA, Philips, Deutsche Telekom, Google, Twitter, Apple. Apple gère très bien son écosystème à base de technologies externes, de community management, de développeurs externes et  de ces partenaires promouvant ses produits. Autres exemples : telligent, davefleet.com, mullen, new marketing ecosystem, Nicos Komninos – Digital innovation space, AFD innovation alliance, zoom sur sur l’écosystème d’Univeler, un des plus aboutis et celui de NXP dans le cadre de l’industrie automobile.

Une écosystème d’innovation est une cartographie des relations avec l’extérieur, une identité de l’entreprise, doit être en cohérence avec le tissu local et les réseaux permettant d’optimiser l’efficacité d’ensemble. Combinaison des talents, meilleur état de l’art,  coopération, risk sharing, effets levier permettant rapidité et souplesse.

Biodiversité des modèles d’innovation, insertion dans la vie réelle, le contexte – cartographie réelle et optimisation

Philippe Commaret, EDF

Philippe Commaret, EDF

Philippe Commaret, Directeur Marketing, Direction entreprises, EDF

L’EDF au coeur de la révolution énergétique. Moins consommer, un impératif environnemental, une révolution copernicienne. Arrivée d’une multitude d’unité de productions, trouver un équilibre entre production et distribution, l’énergie ne se stocke pas.
Evolutions technologiques au niveau des applications – chauffage / moteurs / lumières, moins d’électrique et plus d’électronique, moins de mécanique et plus d’électro-magnétique

Ouverture du marché à la concurrence

Réinventer l’EDF à travers l’Observatoire des énergies d’entreprises – réinventer par la coopération avec les clients et des experts indépendants. Comprendre, co-construire, innover, communiquer (livre blanc, évènement). Dominique Desjeux – anthropologue, derrière une économie d’énergie se cache une personne qui agit. De l’idée à la solution et la mise en œuvre d’un réseau performance énergétique

Développement de réseaux électriques en Afrique – énergie principalement utilisée pour recharger la téléphonique mobile,  pour la télévision

Plus de détails dans cet interview de Philippe Commaret

Hervé Pinton, Sanofi/Pasteur

Hervé Pinton, Sanofi/Pasteur

Hervé Pinton, Senior Director, Global Techn. Innovation, Sanofi Pasteur

Les vaccins représentent 2% de l’industrie pharmaceutique (17 Mds $) 4 acteurs – GSK, Sanofi Pasteur, Merck, Wyeth se partagent 80% du marché. Le coût d’un nouveau vaccin 0,5 à 1 Mds $, dernier marché en croissance. L’arrivée de fondation Melinda & Bill Gates a modifié le marché, budget de 4 Mds $ par an, 1er fournisseur de financement des vaccins dans le monde (devant l’OMS). La rougeole est la 1ère cause de mortalité infantile en Afrique
Vaccins – chasses gardées nationales hors accord avec des partenaires locaux, environnement réglementaire strict, prix des vaccins régulé
Sur 70 cibles vaccinales, 25 ont été découverts, 20 en cours (une partie seulement rentable). Sanofi/Pasteur n’est pas toujours le premier mais se doit être le meilleur.

3 outils d’innovation – Kite, InnoVaccTion IDEE

  • KITE – Knowledge & Innovation for Technology Excellence
    Scan, Ignore, Evaluate, Recommend, ensure Implementation – ne pas tout couvir mais choisir
    6 axes de développement – chaine du froid, adjuvant / augmenter l’efficacité, technologies pour délivrer la vaccin (seringue), usine mobile / seringue jetable
  • InnoVACCtion – Développer l’innovation, la culture de réactivité et la collaboration
  • IDEE – Innovation participative – quand l’innovation devient l’affaire de chacun dans l’entreprise

Rendre les innovation opérationnelles, le « change management » est clé (accompagnement des RH)

Organisation de 50 personnes et  budget spécifique, notion de « briseur de paradigme »

Guillaume Parisot, Bouygues Immobilier

Guillaume Parisot, Bouygues Immobilier

Guillaume Parisot, Chef du Service Innovation, Bouygues Immobilier

Bouygues Immobilier – Forte pression réglementaire – énergie, handicap
Multitude de métiers à coordonner (interne  / externe) – analogie du chef d’orchestre
Fonctionnement internet traditionnel en silos – Architecte, bureaux d’études, constructeur, exploitant – « faire bosser ce petit monde »
Green office – Favoriser l’innovation chez les fournisseurs, être à l’écoute des fournisseurs de fournisseurs. S’ouvrir vers les start-ups et vers l’international. Pour réaliser une bonne opération immobilière, trois points importants – un le terrain, deux le terrain et trois le terrain

Le batiment, deuxième producteur de gaz à effet de serre
Green-office – bâtiment de production à énergie positive, GIE avec Intel, Lexmark, Schneider, RehaGreen
Il faut innover dans le neuf et mettre en œuvre dans l’ancien
Travailler au niveau d’un quartier (géothermie – smart cities)
Bouygues Immobilier coopére avec les acteurs des NTIC, les énergéticiens, les équipementiers du bâtiment

Un grand nombre de capteurs sur les projets, Ginko à Bordeauxfortdissy.com
Urbanisme = biodiversité (santé,  mobilité, batiment, valorisation, recyclage, eau, énergie, services)
L’humain au centre des préoccupations – bien-être, santé et autonomie, Interpénétration de la nature et de la ville
La promesse relationnelle comme vecteur d’adhésion
Importance des réseaux sociaux locaux « Quand je cherche un nounou, je ne la cherche pas en Australie, mais dans mon quartier« . Il ne faut pas que les énergies d’économie se fassent au détriment du confort des personnes

Promouvoir l’utilisation de l’escalier par rapport aux ascenseurs, espace à vivre / adhérer à la démarche

Dr Peter Böhm, BSH (Bosch / Siemens)

Dr Peter Böhm, BSH (Bosch / Siemens)

Dr Peter Böhm, Head of the Energy Excellence Initiative, BSH (Bosch / Siemens)

BSH – une JV entre Bosh et Siemens pour développer un portefeuille de produits économiques énergétiquement, marques – Bosch, Siemens, Neff, Gaggenau. « Green technology inside » – convaincre le consommateur de dépenser plus au départ pour économiser ensuite sur la consommation, expliquer aux consommateurs, mesurer.

Un réfrigérateur – 2900 kWh, 1,8 tonnes de CO2, 681 € – consommation moyenne d’une foyer par an = émission annuelle en CO2 d’une voiture.  Economie réalisée depuis la commercialisation – 1,9 Mds KWh d’électrité économisé, l’équivalent de la consommation de 500 K foyers

L’innovation green pour se développer par rapport au low-cost

Marc Giget  a remis à BSH un Hermès de l’Innovation de l’Amélioration de la relation avec la nature.

Remise des Hermès de l’innovation 2011 – La liste des prix

Hermes de l'innovation 2011

Hermes de l'innovation 2011

Les photos de la Rencontre sur Flickr

La deuxième partie sera consacrée à l’Accès au meilleur état des connaissances, sciences et technologies

Pierre Metivier

Un commentaire pour Maitrise globale des écosystèmes d’innovation

  1. Heureusement qu’il y a encore des esprits leader pour relancer sans cesse de nouveaux projets d’innovation.

    Georges Koussouros
    Inventeur Freelance

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :