Conférence Lift 11 « Be Radical » Morceaux choisis – 3ème partie

Geoff Mulgan, Nesta & Sylvie Reinhard, LIFT

Geoff Mulgan, Nesta & Sylvie Reinhard, LIFT

Après la première et deuxième partie, suite et (presque) fin de ce compte rendu de la « Conférence Lift – Be Radical » qui s’est tenue à Marseille des 6 au 8 juillet 2011, compte rendu toujours sous forme de bribes de phrases, de verbatims et de liens.

 

 

Geoff Mulgan, Nesta / The Young foundation a abordé l’innovation sociale.

« Nous parlons d’équilibre entre esprit d’ouverture et fermeture. Nous apprenons comment nous y retrouver. Ne jamais croire quelqu’un qui vous dit un seul côté de l’histoire. Tout est question de nuances. Thèse (hiérarchie),  antithèse (open networks) et synthèse – un peu de logique hégélienne est permise. Trop de pensées simultanées arrêtent la pensée. Nous sommes always on, (not) often off. Nous avons le privilège d’être la génération qui peut expérimenter et découvrir comme jamais par le passé. »

Quelques exemples autour du partage, de la communauté, des données et des liens sociaux

Sutton bookshare – partage de livre entre citoyens,  Birmingham civic dashboard – informations locales « crowdsourcées », London datastore – données publiques, Mydex – Permettre aux citoyens le contrôle de leurs propres données, Slivers of time – mise en commun / partage de ressources, Tyze – organiser ses amis en profondeurs et non en nombre, Mashala – communauté autour de la santé et de l’éducation, Action for happiness – promouvoir des changements sociaux positifs, Sicamp  – Camp d’innovation sociale, I do ideas – des idées pour changer sa communauté

Un article complet sur Geoff Mulgan et l’innovation sociale.

Session: WORK/LEARN: Transformer nos manières de travailler, d’innover et d’apprendre

A quoi ressemblera l’organisation du XXIe siècle ? A un réseau, une nébuleuse, ou à une entreprise où tout est norme et processus ? Comment ces deux cultures, ces deux manières de produire et d’innover, peuvent-elles fonctionner ensemble ? Et, alors que l’éducation a beaucoup moins changé que le reste de la société, comment se préparer à un monde où chacun apprend à chacun, tout le temps, partout ?

Edial Dekker, Gidsy

Edial Dekker, Gidsy

Edial Dekker, Gidsy

Constat – lenteur de la reprise économique, rarification des ressources naturelles, mondialisation, changer le modèle, l’accès à une ressource est préférable à sa possession / mettre l’accent sur l’accès plutôt que la propriété.
Exemple
The School of life
– cours gratuits sur de nombreux sujets, How-to-homestead – Comment faire les choses soi-même, Betahaus  / open design city – Berlin – Partage de ressources communautaires, ETSY – vente en direct de produits artisanaux,  Les objets sociaux de Jyri Engeström, Soundcloud – A imaginer comme le Flickr du son.

A lire – Brave Old World – Tom Hodgkinson

Ville Keränen, Monkey Business

Ville Keränen, Monkey Business

Ville Keränen Monkey Business – Une autre vision de l’éducation en provenance de Finlande
Pas de simulation mais de réels projets, pas de « lectures » mais beaucoup de dialogues, pas de professeurs, pas d’examen mais des « team companies », pas de notes mais de vrais clients, une éducation communautaire.
37% des étudiants créent leurs entreprises. Des présentations : « More action, more chaos, more mistakes, more learning. »

Session: SLOW – Retrouver la maîtrise du temps

Les technologies accélèrent nos rythmes de vie et de travail, les cycles économiques. Elles accompagnent une sur-sollicitation permanente, une interpénétration des temps de travail et de vie. L’aspiration à reprendre le contrôle du temps monte chez les individus comme dans les organisations. Qui pourra nous en donner les moyens, et comment ?

Alex Soojung-Kim Pang, Stanford

Alex Soojung-Kim Pang, Stanford

Alex Soojung-Kim Pang, Stanford University Peace Innovation Lab

D’une tablette à l’autre (de l’écriture cunéiforme à l’ipad), to tinker – jouer avec, ouvrir le capot et bricoler, manipuler, expérimenter.

Nous recevons des sollicitations incessantes en provenance de produits et services technologiques, importance de prendre son temps, Slow vs. speed, maîtriser, les maître prennent leur temps.

Notion de « contemplative computing » / informatique contemplative.

Kris de Decker, Low-Tech Magazine

Kris de Decker, Low-Tech Magazine

Kris de Decker, Low-Tech Magazine.  

Le sémaphore de Chappe fin XVIII était un système de communication wireless à 1200 km/h sans électricité. Mythe de l’ecotech.
La plus petite Citroën de nos jours ne consomme pas moins que la 2V d’il y a 50 ans (simplement plus de fonctionnalités et de poids ont été rajoutées). La fabrication d’objet ecotech est énergivore.
La production d’énergie – moulins à eau et à vent.
Stockage – pas toujours de vent ou de soleil, et si pas de vent ou de soleil, on se repose. Quand il y a du vent, on travaille. Simple ! Soleil – 2/3 de l’énergie est perdue en étant transformée en électricité

Anna Meroni, Politecnico Milano

Anna Meroni, Politecnico Milano

Anna Meroni, Politecnico Milano / Slow Food movement
Organisation d’événements et d’un circuit de distribution directe reliant directement les consommateurs des villes et les fermiers de la campagne sans intermédiaire. Retrouver la convivialité, le plaisir, les relations, relations collaboratives, « open sociabilité » Reconnaissance de la complexité d’une telle organisation

Session: OPEN – Ruptures dans l’innovation

L’internet a radicalement abaissé les barrières à l’innovation dans les services numériques. Aujourd’hui, le même phénomène est à l’œuvre dans l’industrie, les sciences de la vie, la finance, les services urbains… Comment, avec qui innover dans ce nouveau paysage ? Quel est le rôle des grandes entreprises ?

Juliana Rotich, Ushahidi

Juliana Rotich, Ushahidi

Juliana Rotich , Ushahidi

Situation de l’internet en Afrique, plus de bandes passantes, de services, M-Pesa / mobile money – 20% du PIB du Kenya passe par M-Pesa et le mobile money.
Ushahidi, « data crowdsoucing »  – le message n’est plus « crise crise crise » mais que pouvez vous faire aves les données

iHub, Le site communautaire africain (Kenya) autour de l’innovation

Alexandra Deschamps-Sensino, Homesense

Alexandra Deschamps-Sensino, Homesense

Alexandra Deschamps Sensino – Homesense experience
Comprendre comment la maison deviendra intelligente, pas du point de vue des industriels mais à partir de l’expérience des habitants. une expérience à base de technologie Arduino et de volontaires européens. Le projet le plus onirique – le détecteur de Père Noël, utile une fois par an. La suite –> Talktome – The Homesense project @ Moma
Sa présentation

Gabriel Borges, AgênciaClick Isobar

Gabriel Borges, AgênciaClick Isobar

Gabriel Borges, AgênciaClick Isobar / Brésil

  • Queremos – les fans organisent eux-même promos et concerts
  • Fiat Mio – crowdsourcing car design, la première voiture conçue par ses utilisateurs au Brésil

 

 

 

Synthèse et enseignements de Lift France

Deux grands témoins pour conclure.

Roger Malina, astronome, Leonardo

Roger Malina, astronome, Leonardo

Roger Malina, astronome, cofondateur de Leonardo –  science et technologie

La science et technologie ont besoin des arts et des humanités, n’ont pas de compas moral. La durabilité est un problème culturel et social. L’océan près des côtes est mort. Nos sens ne donnent pas la vraie situation, beaucoup de données sont invisibles (comme le CO2). Nous avons besoin des technologies et des sciences au services de l’humanité.

Les « Lumières » (dans le sens siècle des lumières) ont échoué: nous avons eu un siècle de guerres mondiales, nous sommes encore dans un siècle de la famine.

Philippe Lemoine, Laser Group

Philippe Lemoine, Laser Group

Philippe Lemoine, P-DG de Laser, président de la Fing

Nous sommes dans le monde du clivage – en terme d’opposition – ouvert / fermé – dialectique hégelienne
Passer au ET et au OU – dialectique vs dialogie – Edgard Morin

Les mots-clés de la journée – open innovation, collaboration, crowdsourcing, éducation, santé, ressources, communauté

Conclusion – Une édition passionnante de Lift, agitateur de neurones, créateur d’envies, d’idées et de liens, incontournable.

Retrouvez les présentations des conférenciers sur ainsi que des photos de l’évènement

Team Lift11

Team Lift11

A l’année prochaine

Pierre Métivier

Cette entrée a été publiée dans Innovation, et marquée avec , , , , le par .

A propos Pierre Metivier

Responsable pendant 25 ans du développement de produits et services dans plusieurs entreprises d’informatique, de logiciels et de l’Internet (notamment Commodore, Apricot, Borland Intl, CompuServe, AOL) dont cinq ans passés aux Etats-Unis. Spécialiste des services mobiles et objets connectés, il a été délégué général du Forum SMSC et est l’auteur de l’ouvrage de référence « Le mobile NFC, télé-commande de notre quotidien » (2015) ainsi que du Blog « Avec et sans contact ». Il est aujourd’hui expert et enseignant / formateur en gestion des innovations numériques à forte valeur ajoutée utilisateurs à l'EISCI (Mardis de l'Innovation, Club de Paris des Directeurs de l'Innovation).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s