Les Assises du TECT 2011 – Les Transactions Electroniques au service des Collectivités Locales

Les Assises des TECT 2011

Les Assises des TECT 2011

Lille a été la capitale des technologies sans contact cette semaine. Après l’International RFID Congress de Marcq-en-Baroeul les 4 et 5 Octobre, déjà relaté et sur lequel nous reviendrons, Villeneuve d’Ascq a accueilli le 6 les Assises du TECT 2011 organisées par l’ADCET.

L’ADCET est une alliance d’acteurs privés et publics, créée en 2005, pour favoriser le développement des Transactions Electroniques (TE) dans les collectivités territoriales afin d’améliorer la vie des citoyens et la gestion des Collectivités Territoriales (CT), d’où l’acronyme TECT. L’arrivée de la technologie NFC et du mobile permet de nouvelles applications et services et ces assises ont été l’occasion de d’échanger sur les développements actuels des collectivités dans un certains nombre de villes et de région – Lille et la Wallonie, Strasbourg, Bordeaux Caen et le Perche, et les offres de services disponibles pour les développer.

Philippe Rousselet, ADCET

Philippe Rousselet, ADCET

Après l’ouverture des Assises par le président de l’ADCET, Didier de Lacretelle, Philippe Rousselet, le secrétaire général a décrit l’évolution des services à base de cartes multi-fonctions et de transactions électroniques. Le transport est le coeur du bouquet des services dans les collectivités territoriales (de part sa fréquence d’utilisation et le modèle économique). Ensuite, les cartes universitaires (y compris CROUS) restent le secteur le plus actif en nombre de supports diffusés et d’utilisateurs concernés. Ensuite viennent le tourisme et le développement des « citycards », mêlant les services transport et accès aux sites touristiques

Toutes ces applications sont concernées par l’arrivée des mobiles et la possibilité, grâce, entre autres à la technologie NFC, non seulement de transférer les applications cartes sur les mobiles, mais de développer des applications spécifiques pour le mobile en intégrant les fonctionnalités apportées par ceux-ci. Les développements NFC mobile autour du transport (Nice), les universités (Caen, Bordeaux), le stationnement (Strasbourg), le tourisme (Paris, Toulouse) ou le paiement (Nice, Strasbourg) en sont les premières illustrations.

Les enjeux majeurs pour le développement du sans contact sont l’interopérarabilité et la standardisation. Il ne faut pas négliger les autres enjeux que sont le nombre d’acteurs impliqués, la répartition des marques sur un visuel unique, la relation au client final, le modèle économique ne pénalisant pas la collectivité territoriale et les utilisateurs finaux, la question du « secure element » et des opérateurs, et les retard sur la disponibilité des mobiles NFC. Un excellent résumé global et sans concession de la situation présente.

Willy Dubost, AEPM

Willy Dubost, AEPM

Ensuite, Willy Dubost, AEPM et BNP Paribas a présenté l’AEPM (Association Européenne Payez Mobile), coopération des principales banques et opérateurs télécom pour définir un standard inter-opérable et sécurisé. L’application bancaire est logée dans un « domaine de sécurité » de la carte SIM pour plus de tranquillité et sécurité dans les paiements mobile. Pour Mr. Dubost, après Nice, le développement du NFC sur Paris en 2012 sera le prélude d’un déploiement national.

François Lecomte, Forum SMSC

François Lecomte, Forum SMSC

François Lecomte a ensuite présenté le Forum SMSC (Services Mobiles Sans Contact) , ce que nous avons déjà fait précedemment dans ce blog. Trois enjeux à concilier – communication contextuelle, sécurité et usage des transactions électroniques, échanges peer-to-peer. Le NFC ne se suffit pas aujourd’hui, les applications doivent intégrer également QR-code, SMS et les cartes multi-services. Mr Lecomte a brièvement présenté le projet Villes NFC, 9 territoire leaders, 20 Mio € d’investissement pour développer 56 projet candidats, 1/3 des français impactés . Il a enfin rappelé que 9 des 10 grands fabricants de mobiles ont annoncé le support du NFC (manque Apple …. pour l’instant) et la nécessité d’une signalisation visuelle de la présence d’un service sans contact, tel Cityzi mais il y en a d’autres.

Eric Burgsthaler, SNCF Proximités

Eric Burgsthaler, SNCF Proximités

Eric Burgsthaler, SNCF Proximités, a présenté les développement en cours autour de Triangle, Calypso et l’interopérabilité transport. Calypso est la technologie sans contact utilisé, entre autre, pour la Carte Navigo en Ile-de-France. L’AFIMB a adopté Triangle 2 comma application commune pour l’interopérabilité billetique transport en France. Triangle 2 est mis à disposition gratuitement par le CNA – Calypso Networks Association et Lille, Bruxelles, Bourgogne, Bretagne, Porto/Lisbonne font parties des premiers déploiements envisagés.

Deux sites pour comprendre Calypso, la technologie derrière le Navigo en IDF et d’autres services de transport  – CNA et Innovations-Transports

Olivier Tosello, IXXI

Olivier Tosello, IXXI

Olivier Tosello, IXXI (RATP) a développé les enjeux de la dématérialisation du titre de transport. La dématérialisation doit prendre en compte l’existant et la culture, transition dans les pays à fort taux d’équipement, saut technologiques dans les pays peu équipés. Par exemple, en France, les utilisateurs aiment garder le choix des méthodes de paiement. La billetique intéresse les opérateurs type banque, transport, tourisme et telecoms. Pour les usages, la dématérialisation du ticket de transport (sur mobile NFC) par exemple permet l’ajout de services supplémentaires la recharge de chez soi ou de son portable, ou le lien avec des application sur les retards, les temps de parcours ou le tourisme. « I have a dream » Le Sm@rt-ticket permettant d’utiliser son Navigo à Calcutta (avec un système de compensation entre opérateur de transport/tourisme). Les tests de type « e-guichet RATP » ont été fort concluant. Petit bémol sur les mobiles NFC, l’écosystème n’est encore pas assez mature (business model, normalisation) pour une implémentation nationale.

Jean-Michel Dupont, Applicam

Jean-Michel Dupont, Applicam

L’orateur suivant, Jean-Michel Dupont, Applicam, a présenté Applicam & Moneo et les services offerts autour des transactions électroniques pour les collectivités territoriales. Il a rappelé que Moneo 1, porte monnaie sur carte bancaire a été un échec, que Moneo 2 s’est développé autour des applications restaurants universitaires / CROUS et les collectivités territoriales et Moneo 3, le « leader du sans contact mobile » sans plus de détail.

Applicam est une société développant des cartes multi services. 20 millions de cartes en services, 10 000 TPE (Terminaux de Paiement Electronique). Les cartes Moneo sont multi-services, supportent EAL4+ pour la sécurité bancaire et le NFC / Calypso pour le transport.

Un débat s’est ensuite engagé sur le sujet « NFC  mature ou pas ? »  Techniquement Oui, économiquement pas sûr dixit Olivier Tosello, Ixxi. Pou Willy Dubosc, BNP Paribas s’engage totalement dans le NFC. En 2012 toutes les cartes bancaires livrées seront bi-mode (avec ET sans contact), tous les TPE sont livrés sans contact et des services mobiles à venir sont en développement avec Orange.

Régis Auriol, CU Strasbourg

Régis Auriol, CU Strasbourg

Next, Régis Auriol, Communauté urbaine de Strasbourg, sur le stationnement au coeur du bouquet de services NFC de la CUS. Strasbourg, l’argent « métallique » coute cher. En 2010 7,215,900 pièces et 46 tonnes. Horodateurs de Strasbourg, CB depuis jan 2011, 9% des transactions, 11% des montants, 5 tonnes de moins. Les partenaires des horodateurs sans contact sur Strasbourg sont Parcus, Parkeon, Crédit Mutuel et l’Adect. Le paiement sans contact sur horodateur n’est pas totalement instantané – 3 sec. pour lecture et traitement de la carte. En cours d’amélioration. Le coût d’installation égale lecteur de carte + antenne (environ 400 €) plus le coût de la transaction bancaire.

Chekib Gharbi, CITC-EuraRFID

Chekib Gharbi, CITC-EuraRFID

Chekib Gharbi, CITC-EuraRFID, La région Nord Pas de Calais est engagé dans le sans contact (RFID et NFC) avec pour axes principaux – l’identification, la traçabilité, la mobilité, la localisation, la sécurité et la sureté (éthique). U-City – bouquet de services de proximité, démarche d’innovation contributive en plusieurs étapes.U-City 1 – mettre le citoyen au coeur des villes (hors Cityzi),U-City 2 Le citoyen au coeur d’une offre publique d’info service et de réseaux d’objets interconnectés. A Lille, les cartes Ville et transport sont actuellement différentes, les normes ISO 14443 type A et B cohabitent pour ne pas retarder le déploiement. Une présentation de Lille XXL et U-City.

Caroline Foucault, Perche

Caroline Foucault, Perche

Ensuite, Caroline Foucault, Pays du Perche.

La technologie sans contact est naturellement adoptée par les nouvelles générations.

Perch’Sezam  est le passe numérique des jeunes du Perche permettant d’obtenir des réductions sur la plupart des activités culturelles et sportives percheronnes au moyen d’une carte personnalisée. Il a a été développé par Otipass, les prestataires du passeport numérique pour les collectivités territoriales.

Perch’Sezam montre bien que le NFC n’est pas uniquement réservé pour les grandes métropoles.

Yann Mareschal, Bordeaux

Yann Mareschal, Bordeaux

Sébastien Gé, Ville de Bordeaux

Sébastien Gé, Ville de Bordeaux

Ensuite, Yann Mareschal & Sébastien Gé, direction pilotage qualité et partenariat de la Ville de Bordeaux ont présenté les projets de leur ville en matière de services mobiles sans contact . Bordeaux est présent sur les services cartes depuis 1998 avec une Carte Ville avec contact et aborde le développement du NFC. Socle commun de services et choix du support pour les bordelais. Les services retenus concernent le déplacement, l’accès aux équipements publics, le commerce et le paiement, le tourisme, la culture, l’information aux citoyens et l’aide à la personne.

Pierre-André Martin, Caen

Pierre-André Martin, Caen

Pierre-André Martin, Directeur de la DOSIIN, a présenté les projets services mobiles de la ville de Caen. Caen n’est pas en reste sur les développements NFC. Le M-Stadium – le 1er stade avec dématérialisation du billet sur mobile NFC (1ère mondiale) Caen, berceau du NFC (Philips / NXP), s’appuie également sur le Pôle TES pour ses développements NFC.

Olivier de Wasseige, defimedia, Belgique

Olivier de Wasseige, defimedia, Belgique

Pour terminer, Olivier de Wasseige, Administrateur délégué defimedia (Belgique), a parlé avec humour sur un sujet lié aux sites des institutions publiques en Belgique, un sujet très lié aux collectivités territoriales et un peu moins aux transactions électroniques. Il a introduit la notion d’objectifs « business » pour les projets collectivités et de logique de géolocalisation floue (à base de triangulation GSM). Une expression – la notion de lasagne administrative, une petite blague : « En Belgique, nous sommes très avancés sur le sujet de la dématérialisation. La preuve, nous avons même réussi à dématérialiser le gouvernement fédéral ».

C’est sur cette dernière présentation que c’est achever de réellement passionnantes Assises des TECT 2011 qui ont montré comment les collectivités territoriales, comme les villes ou les régions, peuvent prendre à bras le corps les nouvelles technologies et les déployer aux services des citoyens en complément des services cartes multi-fonctions déjà présents.

Un dernier mot autour de la discussion autour du support des services – carte,mobile NFC, clé USB ou d’autre formes. « C’est le client final qui choisira le support » a déclaré Willy Dubost de l’AEPM. Pour votre serviteur « Il a déjà choisi, c’est le mobile » et toutes ces formes cohabiteront comme la carte bancaire n’a pas remplacé le chèque qui n’a pas remplacé l’argent liquide comme …

Pierre Métivier

PS. quelques photos de l’évènement sur Flickr.

Les Assises des TECT 2011

Les Assises des TECT 2011

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :