InnovActeurs et le Carrefour de l’innovation participative 2011 – 2ème partie

Marc Giget, IESCI

Marc Giget, IESCI

Suite et fin du compte rendu du Carrefour de l’innovation participative, la rencontre organisée par InnovActeurs le 1er décembre 2011.

Pour s’assurer de garder l’audience éveillés après le déjeuner, l’organisateur du Carrefour a eu la bonne idée de placer Marc Giget, comme premier conférencier de l’aprés-midi. Si vous lisez régulièrement ce blog, vous connaissez Marc Giget, Président de l’Institut Européen des Stratégies Créatives et d’Innovation et animateur des Mardis de l’Innovation et de la Rencontre Nationale des Directeurs de l’Innovation. L’intervention de Marc s’intitulait « L’indispensable connexion entre l’écosystème externe de l’innovation et l’écosystème interne » et a couvert un grand nombres des thèmes et des idées qui lui sont chers. Extraits.

Tout est open depuis 20 ans – open bar, open source, open everything et même open prison. L’innovation est ouverte par nature.
Si tu t’assoies au fond d’un puits pour regarder le ciel, il te paraîtra tout petit – Togo / Chine.

Présention des modèles d’innovation collabotive – du DoD à Unilever en passant par Tata, meilleur état de l’art.

Apple – 600 brevets vs. Samsung 48 000, « On n’est riche que de ses amis » Jean-Jacques Goldmann et Apple a beaucoup d’amis.

  • Technologies – externe
  • Community management – service client fait par les utilisateurs,
  • Développeurs externes – 500 K système gagnant / donnant
  • Pub des partenaires – presse

Nouvelle version – intégration temps réel via des derniers développements technologiques.

Retour de l’humanisme comme objectif fondamental, réenchanterment – le web 2.0 est « human centric« . Comprendre les rèves, les désirs, les espoirs, les idéaux de chacun (en phase la présentation de Guy Cloutier le matin-même). Aller plus loin dans ce qui a été fait pour les hommes. C’est dans la relation avec l’individu que se crée la valeur de l’innovation.

Forte valeur ajoutée utilisateur = ce qui a réellement de la valeur pour l’utilisateur. « La musique est un cri qui vient de l’intérieur » – Bernard Lavilliers. La promesse de l’iPod – « toute ma vie de musique sur moi« . Créer des services / des produits en phase avec les valeurs / aller dans le ressenti profond des gens.

Conception / design – Produits–> services –> expériences
Exemple train – Train/rail –> transport/ déplacement –> voyage, partir, arriver –> rencontre, visite, avenure, découverte (expérience personnel).

L’innovation par l’amélioration de l’existant VS. l’innovation par la recherche de l’idéal – on n’oublie l’existant, on part de l’idéal

  • Le fauteuil roulant de Segway, le plus sophistiqué des fauteuils roulants reste un fauteuil roulant. L’exosquelette pour permettre la marche / les randonnées.
  • Progrès dans la traduction / Interprétation automatique / cross cultural communication
  • Institut de la vision – (re)donner la vue aux aveugles

Il faut une révolution dans la santé / chirurgie intrusive > chirurgie ambulatoire (de jour) – 20% d’ambulatoire –> 80% dans 10 à 15 ans. « Faut que ça marche, pas de « syntax error » dans les yeux du docteur ».

Dreamliner, un avion conçu par les associations de voyageurs, itou la Renault Scenic

Les lieux d’innovation sont les lieux de vie, de rencontre. Identifier, partager, échanger, se souvenir. Centre de recherche Quechua à Chamonix, associer la sociologie, l’anthropologie. Exemple des éco-quartiers Bouygues Immobilier – Fort d’issy / Ginko. Partir de l’individu puis aller chercher les meilleurs technologies « state of the art ».

Ecosystème d’innovation – Procter & Gamble – de R&D – Research & Development vers C&D – Connect & Develop, entrepreneur + VC + fournisseurs + alliances + réseau + Communities of practices + instituts de recherche.

L’innovation passe par l’équipe projet / multi-disciplinarité, Un projet – mini-entreprise / intrapreneurship.

Et pour finir, 10 mn de Brasilothérapie, le pays qui vous rend optimiste. Pour les mêmes fonctions, dans l’entreprise 8 ans de moins de moyenne, organisation en projet. Monde global. Le mot « globalisation » a une connotation négative dans 3 pays – la France, Portugal, Grèce.

Droits d’auteurs / différence de statut – le livre. France – auteur, UK, NL, USA – éditeur, Inde – lecteur

Réduction de la Recherche et développement, visibilité de qui fait quoi dans le monde, et achat de technologies / meilleur état de l’art. iphone 30 à 40 € de brevets.

Le progrès – vaccins pour le monde, plus vite et moins cher. C’est par l’innovation qu’on sortira de la crise.

Pascal Lhoste, ENSGSI

Pascal Lhoste, ENSGSI

Impliquer les universités : « 48h00 pour faire émerger des idées® » Professeur Pascal Lhoste, Directeur de l’ENSGSI

Innovare Humanum Est – Nancy. Développer les relations universités et entreprises pour faire émerger des idées.

Différence d’horloge entre les entreprises et les universités, Pédagogie par l’action « l’innovation, ce n’est pas que fumer un pétard ». Créativité collective – animation, brainstorming, matrice de découverte, analyses de tendance, fiche idées, support codifié pour synthétiser chaque idée émergente, marché aux idées, développement de l’esprit de coopétitivité.

9 pays – approche internationale – 2500 fiches produits, 1000 participants, 20 idées préssenties à haut potentiel, 8 à 10 dépots de brevets, Biennale 2012 à Vancouver, Canada.

François Pétavy, eYeka

François Pétavy, eYeka

Co-créer avec les consommateurs sur les réseaux sociaux, François Pétavy, CEO deYeka

Henry Ford – « si j’avais demandé aux gens ce qu’ils voulaient, ils m’auraient dit, des chevaux plus rapides »
Il faut donner un siège aux consommateurs dans le process de l’innovation.Crowdsourcing – Jeff Howe – concept

Co-création – Procter & Gamble – P&G Connect & Develop – 50% des nouveaux produits, plus rapide que la compétition
mystarbucksidea.com – comment revitaliser Starbucks en demandant à ses clients – détection de signaux faibles – wifi gratuit – menu de qualité / organic / bio – 25 idées activées. Sur le net, dans les forums – 1% créatif, 9% réactif / participatif, 90% spectateur.

eyeka – communauté de co-création, 200 000 consommateurs créatifs. Les raisons – 83% accomplissement personnel, 81% plaisir de créer, 80% motivation financière, 80% reconnaissance. « Je crée donc je suis. »

Le processus – 1 besoin d’innovation, 2 processus créatif innovant, 3 Solution créative innovante
Challenge de 3 à 6 semaines

  • Exemple 1 – Que sera le carte de paiement de demain ? CCard hi-tech pro – wireless, iphone icard ican achive anything, MC + id card, biométrie, paiement sans contact
  • Exemple 2 – Shopping idéal pour l’homme, Cosmétique sud-est asiatique, magasin où les hommes se sentent bien, Man’s world – transparent / Ecran –
  • –> Les cas à télécharger

Idéation -> consolidation –> Développement –> Validation
Eyeka –> Atelier / FB –> la marque –> focus group
1% -> 9% –> marque –> 90%

Avantages – Créativité, rapidité, Authenticité – Clés du succès – la bonne démarche, la bonne question, les bons acteurs, le bon cadre (community management, curation).

Les innovations au quotidien #2

  • Axa France – iDay journée de l’innovation – innov’axa
  • Michelin – Trophée de l’innovation – grand prix de la créativité  forward – recyclage facilité des excès de gomme
  • Aéroport de Paris – FluxPak pour indiquer le N° de porte d’un vol en temps réel, basé le code barre du boarding pass et un PDA connecté
Françoise Bronner, Office et culture

Françoise Bronner, Office et culture

Francoise Bronner – chercheur en organisation en espace de travail, Office et culture
Ne voulait pas devenir directeur de l’optimisation de la complexité dans une grande société, a une passion pour le mobilier à tiroirs secrets.

80% des communication interpersonnelles à moins de 50 m. Le terme connaissance ne signifie pas la même chose en Europe ou au Japon. En Europe, sens rationnel / Descartes, au Japon, les connaissances sont tacites, ça dépend, on fait partie du jardin, on ne contrôle pas la nature.

Méthode d’organisation du Seci – un good Ba, un espace partagé qui stimule les interactions et est source d’inspiration et d »énergie, développer affinité, respect confiance. Socialisation / empathie, Exteriorisation / articulation, combinaison / connexion, interiorisation / intégration. Les espaces sont adaptés pour le Seci. Equipes – Le binome – les résultats sont prévisibles, le trinome – les résultats sont beaucoup plus aléatoires. Notion de ring où les employés boxent leurs idées

Le centre de recherche et d’innovation BMW basé sur le fait que séparés de plus de 50 m, deux ingénieurs ne travaillent plus ensemble – Architecte Gunter Henn

Au centre, la maison des projets pour favoriser l’innovation et rapproché motoristes, carossiers, sociologues, sous-traitant … 10 000 personnes.
Petit groupe –> Réseau –> Hiérarchie, le projet, au centre est visible par tous.
L’espace influence notre comportement ; des plafonds hauts / de larges espaces ouvrent la perspective, favorisent la créativité
Post-it – petites idées, grands tableaux blancs, pour penser en grand

Des salles « ici et maintenant » – outils de visualisation et respect – pas de mail / de téléphones. Rôle clé des espaces informels.

Creative Valley

Creative Valley

Creative Valley au Pays-Bas – Meet, Co-create, Reflect, Decide, choisir la table ronde plutôt que rectangulaire, trop rigide.

Google Zurich – proposer une diversité de solutions de repos, détente – phase de charette et phase de détente – 14 h par jour.
information – coordination – inspiration

Environnements « physuels » – physique et visuel. Etat de flow – état de bonheur optimal / tout se passe bien dans les tâches de votre jouréne

Comment travailler ensemble – communication, collaboration (état d’esprit, valoriser le partenairre), interaction, co-création. Se réserver un espace-temps. Lorsque vous révassez, de nombreuses zones de votre cerveau s’activent, l’activité cérébrale est supérieure.

Au Japon, pas de note individuelle, des notes de classes, les plus forts aident les plus faibles
En Chine, notion de chemins de conversation pour deux personnes, espaces dans lesquelles les décisions sont prises.

Un management innovant dans un environnement complexe : les biscuiteries Poult ou comment gérer de manière innovante la réorganisation d’un site ? par Didier Hirtzig, Directeur de l’usine de Montauban des Biscuits Poult

Equipe de l’usine de Montauban des Biscuits Poult

Equipe de l’usine de Montauban des Biscuits Poult

Groupe Poult – biscuits en marque blanche, 2ème derrière Lu

Les notions de bonheur et de bien-être son tabou en France. Valeurs fortes pour l’entreprise – ensemble, liberté, confiance, performance, pérennité. Défis – innovation, renouveau, donner le meilleur de soi-même, passion, créativité et initiative.

2006 – Innovation collective, tous Innov – passer du produit « metoo » à l’innovation produit puis

CapOrg – réorg de l’usine de Montauban, par et pour les opérateurs. But de la réorganisation – Déhiérarchiser / décloisonner les services. Démarche participative, responsabilisante et innovante. Le projet cap’org a été lancé sans proposer de solution et sans freins. peu de barrière au process hors respect des normes alimentaires.

Le process débute par un World café, brain storming de tous les employés par petit groupe dans un salle de spectacles – relever les nappes (idées notées pendant le world café), copil de 23 personnes

Résultat – plus de hiérarchie dans chaque unité – animateur d’unité (seul hiérarchique), ligne de production – opérateur de compétence. Plus autonome, très impliqué, plus de responsabilité, épanouissement, faire autre chose tout en gardant son poste / conductrice de machines. Plus de barrières entre la direction et les employés, abandon des normes ISO organisation (hors alimentaire)

Management par les moyens et non par les objectifs, aidé par le SAM Consulting group (suédois). Vision organique de l’entreprise, l’homme est au coeur du système. Démarche du bas vers le haut. « L’atelier d’abord / Genchi Genbutsu – Toyota »

Tartelettes Poult

Tartelettes Poult

Trop vu de boite de conseils, qui conseille sur la méthodlogie et l’organisation sans avoir mis les pieds dans l’usine. Utilisation des méthodes d’organisation vu par Poult – d’abord les opérateurs et ensuite on applique les méthodes appropriées.

Depuis, 2010 Cellule innovation – 30 coachs en innovation et 2011 Suppression du comité de direction –> Equipe projet d’entreprises. Une très belle expérience de management participatif, témoignages de deux opératrices (de l’atelier) ayant participé à tous le process. Une célèbre réplique de cinéma dit « on ne devrait jamais quitter Montauban« . Merci à l’équipe de l’usine Poult de l’avoir fait pour nous raconter cet expérience dynamisante.

–> Le PDF de la présentation sur CapOrg

Muriel Garcia, Présidente d’Innov’Acteurs a présenté l’actualité d’Innov’Acteurs et de ses membres, rappelant les outils disponibles sur le site et en particulier la sortie d’un livre sur l’Innovation participative.

Philippe Msika, Labo Expanscience & Stéphane Bergougnioux, DFI TV

Philippe Msika, Labo Expanscience & Stéphane Bergougnioux, DFI TV

La journée s’est terminé par la remise des Trophées de l’Innovation Participative 2011, par Stéphane Bergounioux et Philippe Msika, Directeur Innovation, Recherche Recherche et Développement des Laboratoires Expanscience.

Une belle organisation, du contenu revigorant,des conférenciers dynamiques et aux idées « challenging », une conférence comme on aimerait en écouter plus souvent.
A suivre.

Pierre Métivier

  • La première partie du Carrefour
  • Le reportage photo
  • Bonus 1- La définition du jour signée Marc Giget – Différence entre être concerné et être impliqué ? Deux fournisseurs directs pour les oeufs au bacon chers aux anglais, la poule est concernée, le porc est impliqué.🙂
  • Bonus 2 – « Si tu ne souffles pas dans ta trompette, personne ne viendra souffler dedans » quelqu’un chez Axa !
Carrefour de l'innovation participative 2011

Carrefour de l'innovation participative 2011

2 commentaires pour InnovActeurs et le Carrefour de l’innovation participative 2011 – 2ème partie

  1. […] 2 journées réalisé par Pierre Métivier en cliquant sur le lien suivant : 1ere partie – 2eme partie […]

  2. […] Nous en avons déjà parlé. La Biscuiterie Poult, un modéle sociale et économique incroyable. voir en milieu d’article.  Jérome Introvigne, Poult, rappelle qu’en France ont des comités de labellisation, […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :