Proximus ou le latin pour mieux comprendre les services mobiles sans contact dans le commerce

p-commerce

p-commerce

NFC. Near Field Communication. Communication en champ proche. Pour le citoyen moyen, cela ne veut pas dire grand chose. C’est du latin de cuisine pour le commerçant échaudé par le e-commerce, le m-commerce, qui voit les Amazon, ebay, ventes-privees.com et tous les sites de e-commerce se développer et ses clients déserter son magasin de centre ville.

Le NFC est perçu comme une autre technologie numérique qui va lui rendre la vie difficile. Pour le plus technophile, « N’est ce pas la technologie que Google utilise pour son Wallet ? Si en plus Google vient nous envahir, encore un outil qui va éloigner mes clients de mon magasin »

Et c’est vrai que l’acronyme NFC ne signifie pas grand chose pour le non spécialiste. Communication en champ proche. On peut lire aussi « sans contact » bien sûr mais le commerçant recherche justement le contact, des contacts. Comment le sans contact peut il aider sa relation client, la relation qu’il a avec ses clients ? Et pourtant.

Allons chercher du coté du latin la solution. Proche vient du latin proximus, la même racine que pour proximité.

Cityzi et le pain

Cityzi et le pain

Et ça change tout. De communication en champ proche, on passe à communication de proximité. Et ce terme là, notre commerçant de centre ville, il comprend, c’est son métier, sa passion. Et ces services dits sans contact sont en réalité aussi et surtout des services de proximité qui vont faire revenir ses clients dans son magasin, à travers un tag Facebook ou Foursquare, à travers du couponning, des cartes de fidélité pour son magasin sur son mobile, même pour une petite enseigne indépendante (Snapp).

  • Le e-commerce nous a entrainé à comparer, choisir et acheter sur Internet à travers la lucarne d’un écran connecté à l’Internet.
  • Le m-commerce est perçu comme la possibilité d’acheter et de payer directement de son mobile.
  • La prochaine étape sera le p-commerce, p comme proximité, basé sur les technologies sans contact type NFC et les smartphones.

Le p-commerce  donnera d’excellentes raisons pour retourner vers nos commerçants de proximité, pour recréer ce contact, cette relation forte entre le commerçant et ses clients. L’internet a éloigné une partie des consommateurs des magasins, les mobiles sans contact vont contribuer à les ramener. Et vous, qu’en pensez vous ?

A suivre !

Pierre Métivier

Un commentaire pour Proximus ou le latin pour mieux comprendre les services mobiles sans contact dans le commerce

  1. Nathalie Ancelin dit :

    Merci Pierre de cet article qui tombe pile au moment où je lis un document sur un prototype utilisant le NFC. Quelle bonne coïncidence!

    Ceci dit, sur la capacité à se rapprocher des commerces de proximité : bien sûr si les commerçants de proximité suivent en existence-en-soi et en service ( Cf. Japon où ça marche bien du fait des chaines de mini supérettes équipées… au moins via les m-mobiles)

    A suivre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :