Le mobile, instrument de libertés multiples, une conférence dans le cadre de la Nuit des Chercheurs

La Nuit des Chercheurs

La Nuit des Chercheurs

La Nuit des Chercheurs, un événement passionnant et malheureusement trop peu médiatisé, s’est tenue vendredi 28 septembre toute la journée et en soirée. Il était possible de rencontrer partout en France, des chercheurs sur leurs lieux de travail ou dans des espaces spécialement aménagés comme celui que nous avons visité sur le Parvis de la Gare Montparnasse, comprenant ateliers, démonstration et conférences.

La conférence autour de l’usage et de l’influence des mobiles sur la création et en particulier l’image / la vidéo à laquelle nous avons assisté était animée par un ensemble de professeurs/chercheurs de l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3.  Nous avons déjà relaté leurs travaux à travers le compte-rendu sur ce blog d’un colloque – Mobile et création. Indépendamment de la conférence, l’équipe encourageait les visiteurs à l’espace exposition à filmer des petits films avec des caméras de type Flip / vidéophone, et de participer à une « oeuvre » collective qui sera mise en ligne, l’illustration de la créativité permise et offerte à chacun d’entre nous par le mobile.

Laurent Creton, Monsieur Loyal, a introduit le propos et le partage des interventions comme un chœur à plusieurs voix (voire voies), les voix de la théorie, de la création, de l’usager, de la voix (l’usage premier du télephone), Laurent s’appropriant la voix de l’Oikos Nomos (1) et on pourrait rajouter celle de la narration lyrique et passionnée.

Roger Odin, la voix de la théorie, a rappelé la phrase de Bill Clinton cité dans Times « Le mobile signifie liberté« . Le langage des images et des sons rentrent dans la communication quotidienne ; les images, les sons, les vidéos autant que la parole en tant que support à l’échange. Seuls les anciens se rappellent des séances de film super 8 en famille. Ce type d’utilisation se développe de nouveau avec le partage de vidéos sur mobile, en échange direct individuel ou multiples – amis/famille (Facebook, Dailymotion, YouTube) Alexandre Astruc a dit « c’est en tant que langage que le cinéma va se développer » ; le mobile lui a donné raison. On apprend une langue en l’utilisant, tout le monde est / devient compétent pour s’exprimer avec la vidéo.

La Nuit des Chercheurs

La Nuit des Chercheurs

Pour Laurence Allard, la voix de l’usager, le mobile est un outil de développement des BRICS ainsi qu’un outil diplomatique. Elle évoque le Communicator de Star Trek et les « phone ladies » ou « umbrella ladies », nouveaux métiers consistant à louer des mobiles pour des courtes durées sur les routes africaines, apportant communication/contact à une population qui ne pourrait pas autrement et revenus pour elles-même. En 2012, le tiercé des usages sur mobile est SMS devant la voix, l’image juste derrière. En 2013, l’image dépassera la voix. Les Live mobile de la Place Tahrir, devenue place publique connectée grâce aux mobiles, ont joué un grand rôle dans la révolution égyptienne. Ces vidéos en provenance de mobiles sont devenus la première source de témoignage. L’usage des caméras/mobile évoluent vers plus de mobilité justement ; le mobile filmant depuis la voiture, donc se déplaçant ou à travers l’utilisation par les manifestants eux-même d’un drone pour filmer les événements de Wall Street. Enfin, Laurence a évoqué l’indexicalité des vidéos tournées, leur sens dépendant fortement du contexte.

Benoit Labourdette, la voix de la création a rappelé que le lancement de YouTube a eu lieu en 2005. 70 heures de vidéos nouvelles sont stockés sur YouTube chaque minute. Avec un stylo, on peut écrire un poème ou un livre mais même avec un stylo, on ne se sent pas toujours le droit. C’est encore pire avec le mobile. Le mobile peut être utilisé pour s’exprimer et créer. Une « autre prétention« , au-delà de l’usage du mobile et de la simple communication. Le mobile est un outil de création même si ça n’a pas été fait pour. Benoit a rappelé que ce détournement d’usage n’est pas nouveau, l’invention des frères Lumières n’était par destiné à la fiction. C’est en détournant son usage que le cinéma est né.

La voix de l'oeil

La voix de l’oeil

Enfin, la voix de la voix, Guillaume Soulez, a abordé l’utilisation de la voix (et du son) sur mobile. A cité abondamment Pierre Schaeffer. « Je trouve d’abord, ensuite je cherche« . Picasso/Cocteau/Pierre Schaeffer. « A la recherche » et non « La recherche du temps perdu. » Se réapproprier le mobile, ce n’est pas le mobile qui va nous donner du corps« . Guillaume a raconté l’histoire étonnante de l’invention du commutateur automatique (qui a fait explosé l’utilisation du téléphone). Almon Brown Strowger, son inventeur, était opérateur de pompe funèbre, et la femme de son premier concurrent était standardiste. C’est pour lui faire du tort qu’il aurait développé le commutateur automatique. Etonnant, non ?

On pourra toujours regretter l’auditoire clairsemé, les franciliens du vendredi soir étant pressés de rentrer chez eux mais ils n’auront pas eu le plaisir d’assister à une conférence dense, riche et « thoughts boggling » autour de la diversité, de l’innovation, des mobiles, de la création, du détournement d’usage, des citoyens du monde, et enfin et surtout du partage.

A suivre et à partager donc.

Pierre Métivier

  • Vous pourrez retrouver toute l’équipe à Valence le 17 octobre pour le festival Caméras Mobiles.
  • Quelques photos de l’évènement

(1) Etymologie grecque d’économie « gérer la maison »
oikos : maison, propriété, avoir. nomos : usage, règle de conduite.
Ceci peut déjà se lire comme oikos : ce qu’on a, les ressources ; nomos : usage, donc allocation, art mais aussi loi. La polysémie originelle des deux racines va traverser les siècles et aboutir à l’opposition moderne entre économie normative et économie positive. Voir également Œconomie (2)

(2) L’Œconomie est un vieux mot français, hérité d’avant le siècle des Lumières. La définition donnée par le dictionnaire universel de Furetière (1690) est la suivante : « Mesnagement prudent qu’on fait de son bien, ou de celuy d’autruy[..] ». Le terme est aujourd’hui utilisé par certains économistes et chercheurs, pour proposer une vision plus transversale de l’économie.Source Wikipedia

Cette entrée a été publiée dans Innovation, et marquée avec , , , le par .

A propos Pierre Metivier

Responsable pendant 25 ans du développement de produits et services dans plusieurs entreprises d’informatique, de logiciels et de l’Internet (notamment Commodore, Apricot, Borland Intl, CompuServe, AOL) dont cinq ans passés aux Etats-Unis. Spécialiste des services mobiles et objets connectés, il a été délégué général du Forum SMSC et est l’auteur de l’ouvrage de référence « Le mobile NFC, télé-commande de notre quotidien » (2015) ainsi que du Blog « Avec et sans contact ». Il est aujourd’hui expert et enseignant / formateur en gestion des innovations numériques à forte valeur ajoutée utilisateurs à l'EISCI (Mardis de l'Innovation, Club de Paris des Directeurs de l'Innovation).

Une réflexion au sujet de « Le mobile, instrument de libertés multiples, une conférence dans le cadre de la Nuit des Chercheurs »

  1. Ping : La team « Mobile Creation » de l’IRCAV-Paris 3 à la Nuit des chercheurs « Mobile Création

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s