Retour sur un week-end réussi de développement d’applications NFC

CuriouCity et Samufy @ BeMyAppNFC

CuriouCity et Samufy @ BeMyAppNFC

Le BeMyAppNFC week-end, qui s’est tenu les 5, 6 et 7 Octobre 2012 dans les locaux de l’IESA, a été un franc succès et c’est une très bonne nouvelle pour l’écosystème du sans contact. Cela signifie que des désigners, des programmeurs, des graphistes, des apporteurs d’idée s’approprient la technologie NFC pour l’intégrer à de nouveaux services mobiles de proximité.

Vendredi, ce n’est pas moins de trente-cinq idées qui ont été présentées devant plus de deux cent personnes dans deux salles archi-combles, débordant d’une belle énergie créatrice, comme relaté dans ce premier billet.

De ces trente-cinq idées, sept projets ont été retenus pour la compétition « officielle » plus quatre projets hors concours, une sorte de off comme au Festival d’Avignon. Et ce sont les développement réels de ces onze projets ainsi que des versions sommaires des business plans, réalisés en un week-end qui ont été présentés dimanche soir, par chaque équipe en présence de son mentor, devant de nouveau une salle comble et un jury de professionnels et d’entreprises.

NFKey Team

NFKey Team

Commençons pas les quatre projets du off.

  • Hook est une application permettant le partage de son identité numérique (Linkedin, Facebook,  Twitter, FourSquare…), une carte de visite numérique avec gestion de profils spécifiques (personnel et professionel par exemple) en mode peer-2-peer grâce au NFC. Une belle application avec un vrai potentiel d’utilisation.
  • NFKey a pour ambition de remplacer toutes les clés (maison, hôtel, voiture,..) par un mobile NFC. L’équipe a présenté une serrure électronique à base de kit Arduino et a pu ouvrir la porte. Par-délà la prouesse technique, l’équipe de NFCkey aborde un vrai sujet, déjà pris en main par de grands groupes comme HID/Assa Abloy ou par de plus petites sociétés comme OpenWays. La vraie difficulté n’est pas dans l’ouverture de la la porte mais dans le coût du changement / l’adaptation des serrures pour accepter des « commandes » NFC ET la sécurité attenante. Il ne faudrait pas que ces applications soient hackées et permettent de devenir un passe-partout électronique.
  • Course radio-commandée NFC à la Mario Kart ou ReVolt – réaliser sur une course de vraies voitures, des pièges de type peaux de banane, explosion au passage des voitures déclenchés par des tags NFC sur le circuit. Nous avions déjà noté cette application dans notre billet précédent. L’équipe a réalisée des tests, plus ou moins probants pour montrer le concept, à l’aide d’une voiture Lego Mindstorm. Au delà des difficultés technniques, en terme de vitesse de lecture de tags au passage des voitures, c’est globalement une idée ouvrant un nouveau marché, de la transcription dans le réel de jeux de console/PC.
  • Enfin, Social Touch est un Meetic local en « direct live » pour aider les rencontres dans un lieu public. En arrivant dans un bar, vous vous checkez sur un tag à l’aide de votre mobile NFC. A l’aide des informations disponibles sur votre mobile et vos réseaux sociaux,  Social Touch comparera les différentes personnes s’étant inscrites et mettra en relation les personnes dont les profils matchent. Un concept audacieux à développer tout en faisant très attention à la gestion des données personnelles et à la protection de la vie privée.
Chattrapemoi Chitupeux

Chattrapemoi Chitupeux

S’en est suivi la présentation des sept projets en compétition pour deux vainqueurs.

  • ChattrapeMoi ChiTuPeux est un jeu multi-joueur mélant tablette et mobiles, la tablette étant le plateau de jeu et les mobiles les manettes permettant de répondre des questions d’appairage animaux/couleurs qui défilent sur la tablette. Un jeu de réflexe et de réflexion pour enfants de 5 à 77 ans. Une belle grosse peluche sert à répondre tout en évitant d’abimer les mobiles. Fonctionnant sans accès internet, le jeu était globalement opérationnel dimanche soir. Le business model comporte la vente de boite de jeux. Un concept intéressant, très proche des deux vainqueurs en terme de voix mais le jury n’a pas été convaincu sur le fait que de confier des mobiles à des très jeunes enfants comme manette de jeux soient une bonne idée, et que pour les adultes, la version actuelle du jeu est un peu enfantine, mais connaissant le succès d’Angry Bird (un autre jeu utilisant le NFC sur mobile Nokia), qui sait.
  • FoxyTickets est un concept d’application billettique utilisant le NFC. L’application est un développement spécifique de FoxyPins, une application évènementielle existante et accessible sur Androïd et sur iOS. Elle permet la gestion du billet (de l’achat à son utilisation) et promet un grand nombre de services comme la durée d’attente dans les files du même nom ou du push d’informations/données contextuelles. Un projet ambitieux, très business avec des concurrents puissants dans le monde de la billettique. A suivre.

    Jury et sponsors

    Jury et sponsors

  • Memoria propose des bornes d’informations touristiques. Cette borne contient un module électronique et de la mémoire stockant les informations et donc accessibles sans Internet, résolvant ainsi les problèmes de roaming que rencontrent les touristes étrangers. Les coûts d’une telle borne, la possibilité de les placer dans la rue, leur mise-à-jour ont fait partie des questions revues par le jury. Une bonne idée à tester dans la réalité d’un environnement ouvert.
  • Picstorm part du principe que lors d’un événement social, beaucoup de photos sont prises, mais qu’elles sont rarement partagées, chacun repartant vers de nouveaux horizons en oubliant de les mettre en ligne ou les plaçant sur des sites différents.  L’équipe propose de mettre en relation toutes les personnes d’un événement à travers leur mobile NFC, qui pourront ensuite automatiquement poster les photos prises à cette occasion sur un service de type Dropbox adapté pour les images. Le problème à résoudre est réel et l’approche innovante. Les difficultés techniques et marketing  pour déployer un tel service n’en sont pas moins réelles tel les liens avec Instagram, Facebook, Flickr, l’intégration des photos prises sur des mobiles non NFC ou l’aide d’appareils photos standards.
  • Tag & try propose de faciliter la gestion des magasins de vêtements à l’aide de tags NFC et d’une application mobile. Une fois choisi le vètement à essayer et lu l’étiquette NFC correspondante, le consommateur rentre dans l’application et commande les bonnes tailles et les bonnes couleurs à essayer. Il peut recommencer bien sûr dans la cabine d’essayage dans se déplacer. L’idée est de permettre aux magasins de mieux gérer leur stocks et leurs étalages, tout en accélérant le processus d’essayage et donc de vente. La démonstration sur mobile était de très bonne qualité. Coté business, l’équipe souhaite attaquer les commerces de proximité, installer des magasins pilotes, puis des magasins indépendants et enfin des chaines. Quelques difficultés risquent de freiner le déploiement, la néécssité de taguer tous les vètements qui ont déjà des tags antivol voire des tags RFID UHF (pour la gestion des inventaires) et donc un vrai coût sans que l’on sache si les avantages apportés par Tag & Try pourront offsetter les coûts engendrés. A suivre donc.
  • SAMUFY est arrivé second. L’idée est simple : stocker des données médicales et permettre au secours d’accéder à ces données pour traiter plus rapidement les victimes et sauver des vies. La démonstration « dramatisée » a clairement montré l’intérêt d’un tel système et la technologie NFC offrant simplicité et rapidité prend toute sa valeur. Ceci dit, les défis sont énormes en terme de sécurité et d’accès aux données médicales. Si les données sont déclaratives,  que se passe t-il si l’utilisateur a oublié d’indiquer une allergie par exemple. La pertinence des données est clé pour qu’elles soient utilisées par du personnel d’urgence. Une application qui a besoin de l’accord et de la mobilisation de tous les acteurs de la chaine médicale et de secours, et c’est certainement la plus grande difficulté de ce projet généreux, sans oublier la sécurité des données très sensibles stockées sur le mobile ou sur un tag et la protection de la vie privée.
  • CuriouCity a remporté le week-end BeMyAppNFC avec son jeu de piste NFC qui fait découvrir un musée, un quartier, une ville. Ce projet, certainement moins ambitieux que certains autres projets du week-end,  a été apprécié par le jury car elle peut être lancée demain, avec des possibilités réelles de développement commercial. Une version gratuite peut être utilisé pour créer des chasses au trésor pour les anniversaires par exemple et une version monétisable pour les commerçants pouvant créer des animations dans leur quartier ou leurs centres commerciaux. L’équipe a donc remporté le prix de 5,000€ pour continuer son développement. Bonne chance à CuriouCity et à toutes les équipes qui ont décidées de continuer l’aventure ensemble.
Bernard Benhamou

Bernard Benhamou

Si nous avions un seul petit bémol à cet week-end de développement, c’est peut-être le manque d’idées réellement nouvelles, de concepts différents, une sorte de retenue parmi les participants. Pour un Chattrapemoi Chitupeux ou le Mario Kart /Revolt sur circuit réel, les applications ont été bien sages, autour des cartes de fidélité, de la billettique, de l’étiquettage de vêtements, de la lecture de tags à des fins touristiques, finalement des applications qui existent déjà, que l’on souhaite simplement améliorer avec la technologies NFC. L’interaction entre le monde réel et le virtuel permise par cette technologie n’a été que survolée mais c’est évidemment que partie remise.

Ceci dit, un week-end  où il est clair que la technologie intéresse les développeurs d’applications sur mobile, que les réalisations après deux jours de travail étaient impressionnantes, les présentations marketing léchées ce qui laissent entrevoir la possibilité de découvrir bientôt de nouvelles applications utilisant la technologie NFC, applications qui participeront à son essor.

John Karp, BeMyApp

John Karp, BeMyApp

Un grand merci à John, Roxane et toute l’équipe de BeMyAppNFC pour l’organisation d’un bien bel évènement. Vous pouvez retrouver les pages Facebook et les comptes Twitter de toutes les équipes sur le Blog de BeMyApp

Pierre Métivier

Autres usages du NFC

La communauté de BeMyAppNFC

La communauté de BeMyAppNFC

Cette entrée a été publiée dans Sans contact, et marquée avec , , , , , le par .

A propos Pierre Metivier

Responsable pendant 25 ans du développement de produits et services dans plusieurs entreprises d’informatique, de logiciels et de l’Internet (notamment Commodore, Apricot, Borland Intl, CompuServe, AOL) dont cinq ans passés aux Etats-Unis. Spécialiste des services mobiles et objets connectés, il a été délégué général du Forum SMSC et est l’auteur de l’ouvrage de référence « Le mobile NFC, télé-commande de notre quotidien » (2015) ainsi que du Blog « Avec et sans contact ». Il est aujourd’hui expert et enseignant / formateur en gestion des innovations numériques à forte valeur ajoutée utilisateurs à l'EISCI (Mardis de l'Innovation, Club de Paris des Directeurs de l'Innovation).

Une réflexion au sujet de « Retour sur un week-end réussi de développement d’applications NFC »

  1. Ping : Le champ des possibles du NFC illustré par les Orange NFC Awards | Avec ou Sans Contact

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s