Microsoft, General Motors, l’e-commerce et les magasins traditionnels

GM Microsoft et commerce

GM Microsoft et commerce

A l’occasion d’une conférence il y a quelques années, Bill Gates se moqua de l’industrie automobile, expliquant que si elle avait évolué aussi rapidement que la micro-informatique, alors les voitures ne couteraient que 25 $ et ne consommeraient que 10 cl d’essence par 100 km. La réponse du PDG de General Motors ne tarda pas et avec humour, il renvoya Bill Gates à ses études en décrivant les caractéristiques d’une voiture conçue par Microsoft sur le modèle informatique en une dizaine de points parmi lesquels :

  • L’airbag demanderait « Êtes-vous sûr ? » avant de s’ouvrir.
  • Occasionnellement la condamnation centralisée de la voiture se bloquerait. Vous ne pourriez alors la rouvrir qu’au moyen d’une astuce, comme par exemple simultanément tirer la poignée de porte, tourner la clé dans la serrure et d’une autre main attraper l’antenne radio.
  • Il faudrait réapprendre à conduire à chaque changement de voiture
  • La voiture s’arrêterait deux/trois fois par jour sans raison.
  • Les témoins d’huile, de température et de batterie seraient remplacés par un unique témoin « Défaillance Générale« .
  • Et il faudrait appuyer sur START pour arrêter la voiture.

Sous le titre, Google Analytics In Real Life, trois vidéos, produites par Google il y a quelques semaines, reprennent ce concept dans le domaine du commerce et du paiement. A l’heure où de grandes entreprises du e-commerce souhaitent investir le commerce traditionnel, en offrant des solutions d’achat et de paiement sur mobile, accessibles en magasin, ces vidéos (en anglais) montrent avec humour ce qui se passerait si les procédures d’achat, de recherche et de conseils aux consommateurs qui sont monnaie courante dans le e-commerce t étaient appliquées à la lettre dans un magasin physique.

La première décrit comment se passerait le passage en caisse.

La deuxième explique le concept de Landing page ;   les conseils produits type Amazon – vous venez d’acheter tel produit, d’autres consommateurs ont également acheté ce / ces produit(s).

Le dernier montre comment s’effectuerait la recherche d’un produit dans un magasin à la manière e-commerce.

Espérons que d’autres créatifs imaginent des vidéos montrant la situation inverse. Que se passerait il si les méthodes du commerce traditionnel étaient appliquées lors d’un achat en ligne comme la queue aux caisses par exemple ou le transfert du contenu du chariot sur le tapis. On pourrait imaginer un écran d’ordinateur recouvert d’images de produits au fur et à mesure qu’on dépose (drag and drop) ses achats sur l’écran par exemple jusqu’à ne plus rien voir.

En attendant, ces vidéos, sous un aspect humoristique, posent de vraies questions que les offreurs de solutions d’achat et de paiement « online » devront aborder et y répondre pour réussir leur entrée dans les points de vente.

A suivre

Pierre Métivier

PS. Depuis le débat originel entre GM et Microsoft et même si il y a de plus en plus de logiciels embarqués dans les voitures, GM ne conçoit pas de logiciel pour micro-ordinateur et Microsoft ne développe toujours pas de voitures. Par contre, Google, le dernier entrant, est sur les deux marchés. Etonnant, non ?

Un commentaire pour Microsoft, General Motors, l’e-commerce et les magasins traditionnels

  1. De toute façon les systèmes informatisés ont déjà largement investi les magasins (par exemple lors du passage en caisse), alors bien sur il n’est pas question de perdre toute dimension humaine et possibilité de conseils du vendeur, simplement de gagner en efficacité et en fiabilité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :