L’internet des objets va disparaitre !

L'internet des objets va disparaitre

L’internet des objets va disparaitre

L’internet des objets va disparaitre ou pour être plus précis, il va se fondre dans l’internet et l’expression n’aura plus lieu d’être.

Rappelons qu’à sa création (1972/1983), l’internet était un lieu d’échange entre humains, mail, chat, échange de fichiers, IRC (1988), FTP (1971). Les ordinateurs connectés nous aidaient à communiquer entre nous, à partager, à travailler ensemble.

Avec l’arrivée du (world wide) web (1990), les échanges se sont effectués entre humains et ordinateurs. Il est devenu possible d’interroger les ordinateurs à travers par exemple les moteurs de recherche, échanger, obtenir des réponses sans intervention humaine.

Les ordinateurs aussi peuvent communiquer entre eux sur Internet et travailler ensemble ; ce sont par exemple les « high speed trading » algorithmes qui régissent la plupart des transactions en bourse, pour le meilleur et pour le pire.

Avec l’internet des objets, les objets se connectent à leur tour. Les objets vont discuter avec les humains, leur envoyer des messages ou répondre à leurs sollicitations. Ils vont aussi échanger entre eux (comme les voitures connectées) ou discuter avec les ordinateurs (un pont bardé de capteurs va communiquer régulièrement son état de santé avec les ordinateurs de la société le gérant). Certains de ces objets seront très connectés, communiquant avec leur propre adresse type IPv6), d’autres le seront plus sporadiquement, comme nous le sommes nous-mêmes, lorsque nous nous déconnectons ou mettons notre mobile en mode avion.

L'internet des objets va disparaitre

L’internet des objets va disparaitre

Tous ces échanges constitueront l’internet, un internet comprenant naturellement humains, ordinateurs et objets (*). Cette intégration est en cours. Le terme internet des objets n’aura bientôt plus de sens et disparaitra (sauf des pages Wikipedia ou de blog comme celui-ci). En attendant, il est bien pratique pour catégoriser tous ces nouveaux services intégrant des objets, que ce soit dans le domaine du soi quantifié, de la domotique, du M2M et bien d’autres.

A suivre.

Pierre Métivier
(*) Pour être complet, il faudrait ajouter les animaux, déjà « connectés » pour certains comme les étiquettes de traçabilité des animaux domestiques ou des bovins, les colliers pour chat permettant l’ouverture des portes, ou les applications permettant aux abeilles des ruches de signaler à l’apiculteur que la ruche est pleine.

Cette entrée a été publiée dans Sans contact, et marquée avec , , , , le par .

A propos Pierre Metivier

Responsable pendant 25 ans du développement de produits et services dans plusieurs entreprises d’informatique, de logiciels et de l’Internet (notamment Commodore, Apricot, Borland Intl, CompuServe, AOL) dont cinq ans passés aux Etats-Unis. Spécialiste des services mobiles et objets connectés, il a été délégué général du Forum SMSC et est l’auteur de l’ouvrage de référence « Le mobile NFC, télé-commande de notre quotidien » (2015) ainsi que du Blog « Avec et sans contact ». Il est aujourd’hui expert et enseignant / formateur en gestion des innovations numériques à forte valeur ajoutée utilisateurs à l'EISCI (Mardis de l'Innovation, Club de Paris des Directeurs de l'Innovation).

2 réflexions au sujet de « L’internet des objets va disparaitre ! »

  1. Ping : L’expression "Internet des objets" est-elle appropriée ? | Avec ou Sans Contact

  2. Ping : L'internet des objets va disparaitre ! | E-r&ea...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s