Le premier produit NFC d’Apple sera-t-il une montre ?

Smart Watch

Smart Watch

Le tout premier article publié par votre serviteur sur le sans contact, d’abord sur le Journal du Net le 17 juillet 2009,  puis repris dans ce blog, espérait que le prochain iPhone soit NFC. On connait la suite. Quatre ans après, l’iphone n’est toujours pas NFC ce qui devrait m’inciter à la prudence en terme de prédictions en général et sur Apple et le NFC en particulier.

Un article récent de Venture Beat titré « Why smartwatches are the real future of mobile paments » m’incite à passer outre cette prudence. Le titre résume l’idée de l’article, à savoir, la smart watch / la montre ‘intelligente » est probablement l’outil de paiement du futur. Coté usage, l’usage de la montre pour payer présente des avantages en terme de rapidité. La carte de paiement (avec ou) sans contact doit être sortie du portefeuille lui même sortie d’une poche ou d’un sac. Le mobile est plus souvent à la main, mais pas toujours. La montre est au poignée, à l’extérieur et peut s’utiliser encore plus rapidement.

Smartwatch Origin

Smartwatch Origin

Le concept de smartwatch n’est pas nouveau, exemple Timex avec Microsoft dès 1994 il y a bien longtemps (en années Internet) ou la montre Fossil sous Palm OS en 2003. Plus récemment, Sony, Motorola, I’m Watch, Pebble, Kreyos, Wimm One , VegaSamsung et Apple pour ne citer que quelques exemples ont développé (ou développent)  des produits de ce type sans compter les produits en provenance du monde du « quantified self » de chez Garmin ou Nike. Le paiement par montre n’est pas non plus un concept nouveau, nous l’avions déjà évoqué dans un article d’Août 2010, la montre Watch2Pay de LAKS permet un paiement sans contact NFC avec une MasterCard dématérialisée.

Les smart watch se disputent l’actualité numérique avec les Google Glasses, deux nouveaux facteurs de formes (Form factor), pour emporter connectivité et puissance de calcul sur soi. Nouveaux objets connectés, nouveaux usages, nouveaux marchés. Nouveaux objets à ranger dans la catégorie « wearable devices » avec option les fonctions branchées « quantified self » sous forme de colliers, de bracelets ou de chaussures tous plus ou moins connectés et plus ou moins »smart ».

Sony Smart watch NFC

Sony Smart watch NFC

Et le NFC dans tout cela ? C’est une technologie de proximité, toujours à portée de la main avec le mobile et donc potentiellement du poignée avec la montre. Sony, acteur majeur du marché, l’a intégré dans sa smart watch 2. Le NFC permet une identification facile (bracelet pour accéder au Parc Disney par exemple) et peut autoriser un paiement facile, sans code (pour moins de 20€) sur un TPE sans contact (*).

Et Apple ? Apple et le NFC, c’est une longue histoire. Un grand nombre de brevets sur le sujet, des applications conçues en pensant au NFC comme le « Passbook » prêtes à l’emploi et puis au fur et à mesure des lancements de nouveaux iPhone, l’absence criante de la technologie, absence plus souvent plus visible que les quelques améliorations incrémentales d’une version à l’autre. De nombreuses raisons à cela, longuement décrites à longueur d’articles : une infrastructure naissante (et donc incomplète), les problèmes de sécurité perçus comme tels, le monde « open » de l’écosystème NFC pas toujours compatible avec l’environnement contrôlé et fermé d’Apple, les relations « Je t’aime, moi non plus » avec les opérateurs télécom, liées entre autres à l’utilisation de la SIM comme Secure Element, élément indispensable pour le paiement (**). En tout état de cause, les opérateurs ont besoin d’Apple tout comme Apple a besoin des opérateurs.

Mais pour une montre ? Toutes les options sont ouvertes. Certaines feront office de téléphone, d’autres se connecteront au mobile de l’utilisateur pour se connecter, d’autres solutions technologiques sont possibles. Pour en revenir au paiement, le paiement sans contact NFC ne nécessite pas de connectivité  (contrairement aux solutions online de type Paypal) et donc une montre sans connectivité pourrait effectuer des paiements.

On peut donc /pourrait imaginer une montre Apple fonctionnant en mode « émulation de carte », pour de nombreuses applications nécessitant un identifiant (parking, transport, accès) jusqu’au paiement, la montre pouvant intégrer un Secure Element spécifique, ce qui permettrait à Apple de garder le contrôle.

Apple franchira-t-elle le pas ? Ce serait une bonne nouvelle pour l’écosystème NFC (et tous ses industriels) qui s’en trouveraient renforcé, Apple étant le seul acteur majeur du mobile sans solution NFC.  Apple possède déjà les informations des cartes de paiement des utilisateurs d’iTunes, pourraient créer le lien entre ses cartes et la iWatch, proposer une carte de paiement dématérialisé ou l’utilisation d’une carte existante.

Une montre NFC serait un outil de paiement indépendant, pouvant utiliser l’infrastructure des TPE sans contact, et permettrait donc à Apple de rentrer en douceur dans le marché du paiement « mobile » offline voire potentiellement dans l’accès et le transport.

Payer dans un magasin avec une iWatch et être facturé sur sa carte de crédit voire sur  iTunes avec prise en compte de « Passbook » grâce à la technologie NFC. Simple délire de blogueur ou futur produit ? Il ne reste plus qu’à attendre. Et si l’iWatch (dans ses deux premières versions) ne comporte pas le NFC, il me restera à arrêter les prédictions pour une nouvelle période de quatre ans !

A suivre.

Pierre Métivier

Pour aller plus loin

 (*) Le paiement sans contact fonctionne avec 15 millions de cartes bancaires et privatives (type Carrefour ou Casino) en France, et plus de 3 millions de mobiles NFC Cityzi peuvent accepter le paiement sans contact une fois la dématérialisation de la carte de paiement effectué. C’est possible au Crédit Mutuel avec la MCarte, à la BNPParibas  avec Kix et la Société Générale a annoncé les premiers tests à Strasbourg d’une solution de paiement sur mobile. 80,000 points de vente en France acceptent ce type de paiement sans contact et ce chiffre augmente de 5% chaque mois.

(**) Le Secure Element, élément sécurisé indispensable à la sécurité et au paiement. Le paiement sans contact sur mobile passe par la SIM, solution choisie et implémentée par la grande majorité des opérateurs mobiles dans le monde. Il existe d’autres modèles de « secure element », certaines banques en France regardent toujours l’utilisation de la microSD et Samsung et Visa ont annoncé que pour les prochains modèles de mobiles Samsung pour certains marchés, l’application de paiement sans contact Visa serait intégrée en utilisant un « secure element » intégré au mobile, solution indépendante des opérateurs. Une solution complexe à mettre en œuvre pour les fournisseurs de services puisqu’elle signifie adapter chaque logiciel à chaque type de  mobile alors que la solution basée sur la SIM est universelle et c’est là son plus grand avantage.

Cette entrée a été publiée dans Sans contact, et marquée avec , , , , , , le par .

A propos Pierre Metivier

Responsable pendant 25 ans du développement de produits et services dans plusieurs entreprises d’informatique, de logiciels et de l’Internet (notamment Commodore, Apricot, Borland Intl, CompuServe, AOL) dont cinq ans passés aux Etats-Unis. Spécialiste des services mobiles et objets connectés, il a été délégué général du Forum SMSC et est l’auteur de l’ouvrage de référence « Le mobile NFC, télé-commande de notre quotidien » (2015) ainsi que du Blog « Avec et sans contact ». Il est aujourd’hui expert et enseignant / formateur en gestion des innovations numériques à forte valeur ajoutée utilisateurs à l'EISCI (Mardis de l'Innovation, Club de Paris des Directeurs de l'Innovation).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s