Marathon de Paris de l’internet des objets 2ème partie « Comment aborder les opportunités » à l’IAE Paris

Internet des objets à l'IAE Paris

Internet des objets à l’IAE Paris

Après une première étape particulièrement réussie au G9+, le marathon de l’internet des objets s’est déplacé à l’IAE Paris pour un évènement plus modeste mais non moins intéressant avec pour titre « L’internet des Objets, Comment aborder les opportunités de l’idée à l’industrialisation » ?

Comme le précise l’invitation « Les opportunités de l’IOT supposent en premier lieu une compréhension des nouveaux usages et une vision des services émergents associés au big data. Différents exemples seront exposés afin d’analys er les leviers de croissance de ce secteur innovant. »

Nos deux intervenants sont Régis Weill, CEO et co-fondateur de TECBAK, ancien LaCie et Parrot et Anne-Sophie Bordry, Présidente du Think Tank « Objets connectés et intelligents France »  Profitons pour rappeler d’existence d’un autre thinktank sur l’Internet des objets, européen celui-ci, the Internet of things council (dont votre serviteur fait partie).

Aymar de La Mettrie, IAE Paris

Aymar de La Mettrie, IAE Paris

Notre monsieur Loyal du soir est Aymar de La Mettrie, Club des Innovations des anciens élèves de l’IAE Paris (dont l’auteur fait également partie en tant qu’ancien élève de cette vénérable école). Son Internet des objets est « process + things + data + people ». Il nous présente TweetPee, la couche qui tweete, le passage obligé par l’internet des objets gadgets. « Nous aurons une relation sensorielle avec les objets connectés » On ne peut s’empécher de penser que c’est clairement le cas en particulier entre le bébé et sa couche 😉 2ème exemple d’Aymar de La Mettrie, Infinity de Disney (inspiré de Skylander d’Activision) à base de technologie NFC.

Régis Weill, Tecbak

Régis Weill, Tecbak

Pour Régis Weill, Tecbak, c’est le moment de faire quelque chose dans l’internet des objets. Il y a de nombreuses opportunités, de nouveaux marchés. Il rappelle qu’il ne faut pas oublier l’importance des normes et standards et évoque une des batailles en cours pour certains acteurs de les préempter et ainsi devenir incontournable. Il évoque le cycle de développement des produits de la société et son organisation, sépare les produits en cours de développement en 4 parties – mécanique, électronique, logiciel et administration système.

Anne-Sophie Bordry

Anne-Sophie Bordry

Anne-Sophie Bordry de son coté parle de l’importance de la qualité de l’air et du rôle du citoyen en mentionne dans sa brève introduction mentionne Smiirl.com ainsi que l’inévitable Netatmo, également présent à la conférence du G9+ la veille.

Coté business modèle, les pistes Enrichir un produit et réduction des coûts sont évoquées.

Se rajouter une petite dose de M2M, de services à la personne et de sociétal mais on revient très vite sur le gadget, avec le Parrot FlowerPower, exemple typique de gadget « pour riche » comme dirait Rafi Haladjian, un gadget par plante, et chaque gadget plus cher que la plante. Un peu comme payer une assurance plus chère que sa voiture sans que votre voiture soit remboursée si elle arrête de fonctionner – NDLR.

Pour Aymar de La Mettrie, « le coté sombre de l’internet des objets, se résume en la question « que fait on de ma donnée ? »« , le sujet est simplement effleuré et on en reste là.

ebabyfoot (c) Tecbak

ebabyfoot (c) Tecbak

Puis Régis présente le permier objet connecté de sa société, un babyfoot connecté aux réseaux sociaux dont nous avions évoqué un premier prototype il y a exactement trois ans dans ce blog. Pour donner une idée, les jeux vidéos enregistrent les meilleurs scores et publient des classements. De même, localement sur les flippers, le karting ou le bowling, les données et classements sont partagés permettant un esprit de compétition, ajoutant un peu de piment à l’activité. Le babyfoot connecté fait la même chose et va plus loin en mélangeant données, classement et réseaux sociaux. Il enregistre les buts automatiquement, suit le résultat des matchs, ce qui permet des compétitions à l’intérieur de l’entreprise, mais connecté au net, il permet le développement de ligues nationales voire internationales des meilleurs joueurs de baby. Concept intéressant que l’on peut imaginer repris dans les activités précédemment citées (kart, bowling, flipper…etc) ; le babyfoot ayant l’avantage de pouvoir se transporter facilement, pour un événement d’entreprise par exemple.

Key learnings

Key learnings

Sur la slide des Key Learnings, notons l’importance portée au design, cité 3 fois en 5 « bullet points ». « La qualité du design est clé. ». « Le design est plus important que la technique et la connectivité. » dixit nos intervenants; discussion récurrente entre la tête et la jambe, la noblesse et la plèbe. Sans douter une seule seconde de l’importance du design, ce « plus important que » peut se discuter, je prendrai juste l’exemple du SMS où le design est inexistant ; truc d’ingénieur qui s’est imposé sans design sophistiqué. Comme souvent, c’est une question d’équilibre dès la conception du produit et le consommateur décide. « L’ajout de la connectivité seule n’apporte pas forcément de valeur. » et sur ce point, nous sommes clairement d’accord.

Après cette présentation très didactique de l’internet des objets coté objets connectés une fois de plus, il s’en est suivi des échanges enrichissants avec Anne-Sophie Bordry, Regis Weill et Aymar de La Mettrie. Merci à eux pour leur disponibilité.

A suivre … avec la dernière étape de notre marathon de trois jours consécutifs, un Meetup Internet des objets Paris qui s’est déroulé au Numa, le nouveau local de Silicon Sentier.

Pierre Métivier

Pour aller plus loin

L'internet des Objets, Comment aborder les opportunités de l'idée à l'industrialisation ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :