Meetup Internet des Objets n°4 – l’aventure des objets connectés continue

IOT Paris (c) Greg Madison

IOT Paris (c) Greg Madison

Nouveau décor, nouvel écrin pour la quatrième édition du Meetup Internet des Objets de Paris, l’amphithéâtre de la Gaité Lyrique, un lieu propice à la créativité et à la diversité mixant joyeusement design, technologie, entrepreneurs et cultures. Format habituel, trois interventions de dix minutes et quelques minutes par projet pour des échanges avec la salle avant que la soirée ne se termine dans les étages autour d’un verre, difficile à atteindre cette fois-ci, dans la foule bigarrée du salon ancien du théâtre mais nous nous égarons(*).

4Sense (c) Orange

4Sense (c) Orange

Première intervention, Hervé Naudin, Orange, accompagné d’un représentant de Warwick Audio Technologies. Tout en citant Verlaine, Hervé nous présente un « nouveau programme de collaboration avec la communauté des développeurs de produits ou de services autour des casques audio autonomes ». La suite est une présentation d’une vidéo montrant une immersion sonore dans la ville, le déplacement d’une personne dans une rue (et donc sa géolocalisation) générant des musiques différentes, parfois sereines, parfois angoissantes, qui pourraient être utilisées dans le cadre de jeu, d’une chasse au trésor, mais également pour aider des malvoyants à se déplacer.

NDLR, Sur ce sujet de « location-aware music » voir cette conférence TED, sur une musique composée dont l’interprétation dépend de la géolocalisation. Ryan Holladay: To hear this music you have to be there. Literally.

Warwick (c) Greg Madison

Warwick (c) Greg Madison

Vient ensuite une très belle démo de la techno audio Warwick Technologies, des hauts-parleurs sous l’apparence d’une simple feuille de papier. Orange souhaite donc créer un communauté de développeurs autour de la musique, de nouveaux objets connectés qui ne seraient pas des mobiles, avec des partenaires comme Deezer et Warwick et créer dans un esprit « open innovation » de nouveaux produits types casques et  services musicaux. Rendez-vous est donné à cette communauté le 4 février – suivre le compte Twitter @4xSense

Cette belle présentation a généré de nombreuses et vives réactions. Pourquoi du 4G pour écouter de la musique, faut-il une SIM, c’est-à-dire un abonnement, pourquoi remettre de la 4G dans un casque sur la tête d’un consommateur alors qu’on pousse au kit main libres, quelle « Open innovation » si c’est pour créer des services réservées aux clients Oranges 4G uniquement ? Des questions qui seront certainement clarifiées dans les pochaines semaines pour un projet qui se veut ambitieux.

Pierre Garner, Elium studio (c) Greg Madison

Pierre Garner, Elium studio (c) Greg Madison

Ensuite, Pierre Garner d’Elium Studio, l’agence de design derrière, entre autre, les produits Withings, a présenté le design des objets connectés.  Le design a évolué d’une approche « techno-centric » vers une approche « human-centric » ce qu’on pourrait résument rapidement par le dualisme Microsoft et Apple. Pierre présente le design de la balance Withings en montrant un modèle précédent de balance technique plein de cadrans et donc une recherche de simplification. La présence (ou pas) d’un écran indiquant le poids sur la balance elle-même a même été discutée. On passe au tensiomètre connecté toujours Withings pour illustrer le concept de « casser les marchés fermés« . Enfin Pulse , le même produit pour tout le monde, mais c’est le contenu/logiciel qui change comme pour l’iPhone. Une approche différente des nombreux concurrents sur le marché.  A la question, est ce difficile de « vendre un concept épuré« , Pierre Garner remercie Apple pour avoir évangélisé l’approche ce qui rend facile la discussion avec les industriels.

La question « dans les objets connectés, est ce que le design de l’utilisation des données est aussi soigné que le design de l’objet ? » ne trouve pas de réponse. Vraie question. On pourrait y ajouter le concept de design (dans le sens conception) du respect de la vie privée ; le fameux « privacy by design » et c’est un autre vaste sujet.

Ticatag

Ticatag

Enfin, Sophie Tron et Yann Mac Garry, de Ticatag, présentent leur ti’Be et ti’Beacon, des balises Bluetooth Low Energy.   Le ti’Be est un porte-clé qui permet retrouver l’objet auquel il est attaché, soit directement, lorsque que l’objet est à distance du mobile, soit en comptant sur la communauté ti’Be, d’autres utilisateurs du même système. Le projet est actuellement en « crowdfunding » sur KissKissBankBank.

La vidéo « ti’Be » – Ne perdez plus vos affaires » sur Vimeo

Yann Mac Garry précise que la distance réelle des (i)beacons n’est pas 50 m comment souvent annoncé en particulier par Apple mais 20 mètres. Il profite de la scène pour raconter la genèse du projet, de sa naissance dans les labos d’Alcaltel-Lucent jusqu’à son envol en passant près de Lannion.

ti’Be n’est pas seul sur le marché. StickNFind et Tiles sont deux porte-clés produits concurrents de ti’Be parmi les plus sérieux mais contrairement à ses concurrents, ti’Be est aussi une vraie balise permettant  d’autres utilisations autour de la géolocalisation. Pour un « vrai » beacon, il y a le ti’Beacon, plus volumineux et embarquant plus d’énergie et donc avec une distance de lecture et une durée de vie (avant changement de batterie) plus longue pour des applications géomarketing. Rappelons que chez Apple, ce sont les iPhones eux-mêmes (et donc leur possesseurs) qui sont les balises, de très chères balises.

Avec cette troisième présentation s’est achevée la 4ème édition du Meetup Internet des Objets, toujours aussi intéressant, que ce soit en terme de projets ou de rencontres. Le meetup #IOTParis, c’est plus de 700 inscrits, et pour cette dernière édition, 150 places, 320 inscrits dont 170 en liste d’attente. A quand Bercy ou le Stade de France ?

A suivre … dès le 19 mars et le 5ème épisode, déjà programmé, déjà complet (en 30 mn), déjà listedattenté.

Pierre Métivier

Pour aller plus loin

  • Les éditions précédentes – un, deux et trois
  • Des images de l’édition #4 par Greg Madison (utilisées pour ce poste)

(*) S’e-garer. Se perdre en essayant de trouver une place de stationnement avec son mobile.

Cette entrée a été publiée dans Sans contact, et marquée avec , , , , , , le par .

A propos Pierre Metivier

Responsable pendant 25 ans du développement de produits et services dans plusieurs entreprises d’informatique, de logiciels et de l’Internet (notamment Commodore, Apricot, Borland Intl, CompuServe, AOL) dont cinq ans passés aux Etats-Unis. Spécialiste des services mobiles et objets connectés, il a été délégué général du Forum SMSC et est l’auteur de l’ouvrage de référence « Le mobile NFC, télé-commande de notre quotidien » (2015) ainsi que du Blog « Avec et sans contact ». Il est aujourd’hui expert et enseignant / formateur en gestion des innovations numériques à forte valeur ajoutée utilisateurs à l'EISCI (Mardis de l'Innovation, Club de Paris des Directeurs de l'Innovation).

Une réflexion au sujet de « Meetup Internet des Objets n°4 – l’aventure des objets connectés continue »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s