Sotfcard et Google Wallet, paiement NFC de proximité et non paiement en ligne – Spécial media

Google Wallet et Softcard

Google Wallet et Softcard

Dans le monde du paiement mobile, la dernière rumeur est l’acquisition potentielle par Google de Softcard, anciennement Isis, une solution de paiement mobile de proximité NFC créée en 2010 par trois opérateurs télécoms américains – AT&T, Verizon et T-Mobile pour contrer … tiens tiens … Google Wallet, un autre service de paiement mobile de proximité NFC.

L’achat ferait sens pour Google pour prendre un peu de volume par rapport à Apple et son Apple Pay, un troisième service de paiement de proximité NFC. Paypal pourrait s’y intéresser également puisque la société, reine du paiement en ligne sur Internet, a beaucoup de difficultés pour se faire une place dans le monde du commerce de proximité / retail.

Après ce résumé très succinct de la rumeur, nous y reviendrons, il est intéressant d’analyser comment l’information  est arrivée en France, du premier article US sur ce rachat potentiel jusqu’aux journaux français qui ont titré autour du paiement en ligne !

Softcard et Google by Techcrunc

Softcard et Google by Techcrunch

L’article d’origine vient de TechCrunch, en date de 16 janvier. L’article décrit clairement le service Softcard, un service NFC sans contact, ses difficultés, et les raisons pour lesquelles Google pourrait être intéressé par un rachat, comme indiqués dans la première partie de cet article.

L’article de Techcrunch a été ensuite repris par le le Wall Street Journal le même jour, qui parle de paiement mobile sans citer le NFC ou le sans contact. L’article s’intéresse logiquement au côté business d’un rachat éventuel.

A noter qu’aucun des deux articles ne parle de paiement en ligne / online.

L’AFP (ici en version Libération) reprend l’article du WSJ, introduit l’expression « logiciel de paiement en ligne » en début d’article et conclut correctement avec une définition de Softcard en tant que paiement NFC.

Softcard et Google by Le Monde

Softcard et Google by Le Monde

Pendant le week-end,  la plupart des media reprend en grande partie, voire mot pour mot, l’article et les termes de l’AFP. Les titres changent et voilà comment les articles en français concernant Softcard parle d’un « logiciel de paiement en ligne » comme l’est Paypal alors que c’est un « service de paiement sans contact mobile NFC » tout comme Google Wallet et Apple Pay et que ce rachat potentiel de Softcard par Google n’a pas de lien direct avec le paiement en ligne.

Certains journalistes ont bien compris ce qu’est Softcard et le pourquoi du rachat potentiel. Leurs articles sont donc clairs comme

Par delà le coté anecdotique de ces titres erronés et de ces articles copiés/collés hâtivement le week-end, il est néanmoins important de comprendre les enjeux du paiement mobile. Comme nous l’avons expliqué souvent dans ce blog, le paiement par mobile peut se découper en trois grandes catégories :

  • le paiement de proximité dans un magasin . Cela peut se faire avec son mobile équipé d’un wallet – une carte de paiement dématérialisée – permettant de payer sans contact sur les terminaux de paiement des commerçants. C’est le paiement sans contact ou NFC. En France, les banques comme la BNP Paribas, le Crédit Mutuel, le CIC, la Société Générale, la Banque Postale ou un opérateur comme Orange offrent des solutions. Aux US, c’est donc Google Wallet, Softcard et Apple Pay. Il y a aussi des solutions à base de QRcode, comme ceux de Starbucks ou Auchan en France sur des terminaux de paiement spécifiques.
  • le paiement en ligne sur l’internet, dont le représentant « pure player » le plus visible est Paypal mais on peut bien sûr également payer avec une carte bancaire et d’autres solutions.
  • le paiement sur facture opérateur
Tappy, mascotte de Softcard

Tappy, mascotte de Softcard

Si on rajoute que le terme paiement mobile regroupe ces trois catégories et que tous les acteurs cherchent à investir les autres marchés, la confusion est facile comme nous le voyons avec les titres sur Softcard.

Indépendamment du mélange des termes, il y a une bataille du paiement mobile dans le commerce de retail, qui représente, rappelons le, environ 90% du commerce grand public mondial et donc 10% pour le commerce en ligne) (*). Chiffres Forrester. Cette bataille sera féroce. Elle ronronnait aux Etats-Unis entre Google Wallet et Softcard. L’arrivée d’Apple Pay est en train de la dynamiser, les rapprochements sont inévitables et gare aux acteurs qui n’auront pas de solutions mobiles de proximité simple et universelle comme le permet la technologie NFC, d’où l’intérêt que pourrait avoir Google (ou Paypal) pour Softcard – CQFD.

A suivre.

Pierre Métivier

(*) Et quelques dixièmes de % pour le paiement sur facture opérateur, chiffres que je ne connais pas et qui font un total de plus de 100% ce qui ne m’arrange pas 🙂
Pour aller plus loin

Une série d’articles sur le blog sur ces sujets, certains plus anciens n’intègrent pas Apple Pay, argument supplémentaire côté NFC

 

2 commentaires pour Sotfcard et Google Wallet, paiement NFC de proximité et non paiement en ligne – Spécial media

  1. Julian S dit :

    Très bon article qui rétablit les choses.
    Une petite remarque: « L’achat ferait sens ». « Faire sens » n’existe pas en français. To make sense oui, mais en anglais donc.

  2. […] en ligne type Paypal, un copié collé collégial d’un article de l’AFP erroné, objet d’un billet précédent, c’est un sondage (PDF) réalisé par Odoxa et commandé par le Syntec Numérique en […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :