Archives mensuelles : mars 2015

Le livre « Le mobile NFC, télécommande de notre quotidien » est disponible en librairie et en ligne.

Le mobile NFC télécommande de notre quotidien

Le mobile NFC télécommande de notre quotidien

Après un premier compte à rebours arrêté à quelques jours du lancement, cette fois, c’est bon, le lancement est prévu aujourd’hui jeudi 26 mars. Le premier livre consacré aux services (cartes et) mobiles sans contact, leurs usages, leurs enjeux et leurs impacts pour chacun d’entre nous personnellement et professionnellement, est désormais disponible en librairie et en ligne.

Que va t-on y trouver ? Extrait de l’introduction.

  • « Le premier chapitre répond à la question : « Pourquoi une nouvelle technologie ? » en décrivant les principes des différentes technologies qui ont précédé le développement du NFC. Codes-barres et codes 2D sont au programme ainsi que l’identification par radiofréquence (RFID), les cartes à puce, les cartes sans contact jusqu’à arriver à la petite dernière de la famille, le NFC ;
  • le deuxième chapitre présente la technologie NFC, sa genèse, son intégration dans les mobiles, son usage en quelques informations pratiques ainsi que deux concepts clés – le Secure Element (élément sécurisé) et les Trusted Services Managers (TSM) ;
  • le troisième chapitre est consacré aux applications actuelles permises par la technologie, dans les domaines de l’information touristique, de la billettique, du commerce, du paiement, du transport, du contrôle d’accès, des cartes de fidélité, des services de vie quotidienne proposés par les collectivités territoriales, des écoles et universités, de la santé, de l’électronique grand public, et bien d’autres en cours de développement ;
    Les domaines d'applications du NFC (c) Pierre Metivier
    Les domaines d’applications du NFC
  • le quatrième chapitre nous entraîne dans un tour du monde, à la découverte des services sans contact déjà en place, tour du monde qui se termine en France ;
  • le cinquième chapitre passe en revue l’écosystème du NFC, c’est-à-dire, tous les acteurs jouant un rôle dans le développement des services mobiles sans contact ;
  • le sixième chapitre aborde les questions clés liées à l’interopérabilité et à l’infrastructure ;
  • le septième chapitre propose une liste de questions à se poser pour décider si on a besoin de déployer des services mobiles sans contact et ainsi quelques propositions de modèles économiques ;
  • le huitième chapitre suggère un certain nombre de pistes pour se lancer dans le déploiement d’un service sans contact ;
  • le neuvième chapitre aborde les conséquences sociétales en termes d’écologie, de santé, de sécurité et de vie privée. Faut-il avoir peur de cette technologie, quelles sont les précautions éventuelles à prendre ? Fantasmes et réalités ;
  • le dixième chapitre pose clairement la question : « Pourquoi cela n’avance pas plus rapidement ? » en décrivant les raisons de croire à un déploiement rapide des services mobiles sans contact, les difficultés inhérentes au déploiement de tout nouveau service afin de permettre au lecteur de décider par lui-même de l’urgence, ou pas, de s’y impliquer ;
  • enfin, le onzième et dernier chapitre, plus prospectif, étudie les perspectives et évolutions apportées par la technologie, quelques technologies concurrentes et l’intégration de ces services à des sujets connexes tels que le « Big Data », la transmission d’énergie sans fil, les objets connectés et plus globalement l’internet des objets. »
Le mobile NFC

Le mobile NFC

On pourra lire également trois beaux textes de Koichi Tagawa, le «chairman» du NFC Forum, la plus haute instance mondiale de l’industrie et GM, Global Standards and Industry Relations, de Sony, Laurence Allard, sociologue, maîtresse de conférences en Sciences de la communication, IRCAV-Paris 3/Université Lille 3 et auteure de Mythologie du portable, aux éditions Le Cavalier Bleu et Marc Giget, Président du Club de Paris des Directeurs de l’Innovation, de l’European Institute for Creative Strategies & Innovations et animateur infatigables des Mardis de l’innovation. Et merci encore à eux trois. Toujours extrait de l’introduction.

« Trois textes, trois prismes complémentaires – industriel, sociologique et innovation. Koichi Tagawa nous explique la présence du NFC dans le monde professionnel de l’industrie, du commerce, du jeu, de l’automobile, de la banque et bien d’autres dans un pays, le Japon, où le « sans contact » est entré dans le quotidien. Laurence Allard, sociologue, nous montre l’importance qu’a prise le portable pour chacun d’entre nous sur la planète, de Strasbourg au Kenya et au Bengladesh, nous parle de son impact sociétal et comment le mobile NFC influence et influencera le lien social en particulier dans sa dimension de proximité. Enfin, Marc Giget, grand spécialiste mondial de l’innovation, nous rappelle comment une invention devient (ou pas) une innovation à travers son appropriation par les citoyens. Il aborde la technologie NFC dans le contexte des grandes vagues d’innovations précédentes avec tout le recul nécessaire à une analyse argumentée et passionnante. »

Des thèmes (et des noms familiers) pour les fidèles du blog.

Donner les clés pour permettre à chacun d’entre nous dans sa vie personnelle et professionnelle de décider de l’importance des services sans contact NFC et des changements induits par cette technologie transformant le mobile en télécommande de notre vie quotidienne et de notre environnement, tel est le  but de cet ouvrage.

A suivre … mais pas forcément par un autre livre, enfin pas tout de suite 😉

Pierre Métivier @PierreMetivier

Notes

  • La fiche de l’éditeur et le sommaire complet sur le micro-site du livre.
  • Si vous me faites l’honneur de lire ce livre, merci d’avance de vos commentaires sur Twitter ou sur la page du livre sur le blog.
  • Si vous le voyez dans une librairie, un grand merci de m’envoyer une petite photo du livre « en situation » avec le nom et l’adresse de la librairie. Toujours mettre en avant le commerce de proximité 😉
  • Un seul regret, le prix du livre ne permet pas de le payer sans contact. #isntitironicdontyouthink
  • La vidéo de l’émission de BFM Business TV – Tech & Co présentée par Sébastien Couasnon.  « Objets connectés: planche de salut du paiement sans contact ? » avec Frédéric Bergé, 01 Business, Albert Galloy, Visa Europe France, Michel Léger, Ingenico et Pierre Metivier – 16 Mars – Le livre participe au débat 🙂

 

Mobile NFC, télécommande de notre quotidien

Mobile NFC, télécommande de notre quotidien

Retour sur le « Challenge sans contact », un concours de startups réussi

Finale du Challenge sans contact

Finale du Challenge sans contact

Lancé en Novembre 2014 par un certain nombre d’industriels, BNPParibas, Carrefour, Gemalto, Orange, SNCF en coopération d’associations professionnelles, AFSCM, CN RFID, Pole SCS, les pouvoirs publics, BPI France et le soutien de la DGEntreprises, le ‘Challenge sans contact‘, un concours destiné aux startups organisé dans le cadre du Plan industriel sans contact, s’est conclu le 12 Mars 2015 par une finale organisée au Ministère des Finances et de l’Industrie à Bercy.

Trophée "Challenge sans contact"

Trophée « Challenge sans contact »

Au programme, pitch des 14 startups sélectionnés parmi les 50 dossiers reçus, délibération du jury et annonce des résultats précédée par une allocution d’Axelle Lemaire, secrétaire d’état en charge du numérique.

Auparavant, deux brèves interventions de Muriel Rouyer, Vice-présidente de Gemalto en charge des partenariats stratégiques France puis David Monteau, directeur de la FrenchTech ont permis de resituer le contexte de ce concours dans le cadre du Plan industriel sans contact et de la FrenchTech.

Ensuite, chaque startup avait trois minutes pour présenter sont projet, et deux minutes pour le jury pour poser des questions.

Dans l’ordre, les projets et sociétés présentées ont été :

  • François BARBIER et François MERCADIER de Bornup, pour TouchMuseum, une tablette interactive à destinations des musées,
  • Lionel BARABAN, Famoco, des lecteurs NFC sécurisés connectés OTA
  • Jacques GASCUEL, Freemindtronic et Evikey, une clé USB sécurisée par NFC
  • Joël POBEDA, Ledger, pour Wallet Blue un Portefeuille carte à puce sans contact bitcoin.
  • Francine LANCELEUR-BRENNING, Micro-BE, pour MediHand France, une solution de traçabilité de l’hygiène des mains et soins en milieu hospitalier, à base d’étiquettes RFID
  • Alexis ROQUES, My Egg Box, une étiquette permettant la sauvegarde des informations de type facture et garantie associée au produit
  • Nicolas BOURNET et Serge CHAUMETTE, NFC-Interactive, des solutions applicatives de lecture NFC
  • Bertrand SYLVESTRE et Maxence PERRIN, PayInTech, pour MyBee, solution de bracelets « Cashless » pour l’événementiel
  • Benoît PASCAL, Sezam Labs, une bracelet « qui vous libère » dans le domaine de l’événementiel
  • Raphaël LAYANI, Shop In Street, une solution de shopping connecté
  • Mathieu OLIVERI, Terradona – Smart city et solution de tri intelligent & connecté
  • Vincent BERGE, Think&Go – Ecrans et vitrines connectés interactifs
  • Pascal MERLIN, Trust Designer, Paiement par lecteur d’empreinte
  • Martin RIGOT-MULLER et Grégory KAPUSTIN, Yuflow events, solution de billeterie et de paiement « Cashless » événementiels à base de QRCode.
Axelle Lemaire au "Challenge sans contact"

Axelle Lemaire au « Challenge sans contact » (c) Nicolas Delahaye

Une grande diversité de produits, touchant aussi bien le commerce, l’événementiel, la santé, le paiement, les bitcoins, une clé USB sécurisé, la smart city ou les musées, des produits et services basés sur des technologies sans contact dans leur définition la plus large.

Après ces 14 pitchs, le jury a donc délibéré. Avant l’annonce des résultats, Axelle Lemaire a rappelé l’importance accordé par le gouvernement à la filière du sans contact ainsi qu’aux  startups. Merci à Freemindtronic pour l’enregistrement de l’allocution de la secrétaire d’état chargé du numérique.

Et le palmarès a été le suivant :

  • Le Prix « BNP Paribas » pour MyEggBox
  • Le Prix « BPI France » pour Sezam Labs
  • Le Prix « Carrefour » pour Think & Go
  • Le Prix « Gemalto » pour Terradona
  • Le Prix « Orange » pour Famoco
  • Le Prix « SNCF » pour NFC Interactive
  • Le Prix « AFSCM » pour Think & Go
  • Le Prix « CN RFID » pour Terradona
  • Le Prix « Pôle SCS » pour Famoco

Le « Grand prix du jury » et globalement du public, a été décerné par BPI France à MédiHand Trace de Micro-BE.

Challenge SC (c) Adrien

Challenge SC (c) Adrien

Un bel événement, une grande diversité de projets, permis par la palette des possibilités proposées par le sans contact. N’hésitez pas à visiter les sites des 14 projets finalistes.

A (pour)suivre en 2016 !

@pierremetivier

Pour aller plus loin

  • Retrouver le Storify de l’événement. Votre serviteur était le modérateur de l’événement, et donc il n’est pas surprenant que j’apparaisse sur certaines photos du Storify. Merci aux nombreux twittos qui ont couvert cette finale avec le hashtag #CSC15 et ont permis ce storyboard très complet et représentatif de l’événement.
  • Un article de Sciences et Avenir sur MédiHand Trace, le prix du jury

Les membres du jury

  • Thibault de Dreuille, Délégué général, AFSCM
  • Jean-Marie DRAGON, Directeur de la Monétique et des Paiements Innovants de la Banque De Détail en France, BNP Paribas
  • Sébastien Montusclat, Responsable sectoriel Filière Numérique, BPI France
  • Clément Marty, Directeur de la Stratégie, Carrefour
  • Nicolas de Guillebon, Directeur Général, CN RFID
  • Laurence Cohen, Directrice innovation et partenariats, Gemalto
  • Emmanuel Jamin, Directeur des partenariats ticketing mobile, Orange
  • Olivier Chavrier, Directeur Général Adjoint, Pôle SCS – Solutions Communicantes Sécurisées
  • Cyril Garnier, Directeur Général SNCF Développement, SNCF

Les VIPs qui ont remis les prix

  • Denis LAPLANE, Directeur de la Clientèle Entreprises de la Banque De Détail en France, BNP Paribas.
  • Paul François FOURNIER Directeur Exécutif de l’Innovation, BPI France
  • Clément MARTY Directeur de la Stratégie, Carrefour
  • Philippe VALLEE, Chief Operating Officer, Gemalto
  • Nathalie BOULANGER, Directrice Orange Start-up Ecosystème, Orange
  • Barbara DALIBARD, Directrice Générale Voyageurs, SNCF
  • Thibault de DREUILLE Délégué général, AFSCM.
  • Daniel NABET, Président, CNRFID
  • Jean Claude NATAF Vice President, Pôle SCS

Bref compte rendu du Mobile World Congress 2015

Searching for the next trends at #MWC15

Searching for the next trends at #MWC15

Le Mobile World Congress, la plus grande conférence consacrée au mobile et probablement le plus grand show hitech avec le CES de Las Vegas, vient de se terminer ce 5 mars 2015. 4 jours, 80 000 visiteurs et la présence de toutes (ou presque) les grandes sociétés ayant un rapport de près ou de loin avec l’industrie du mobile.

De nombreux comptes rendus exhaustifs sont disponibles – voir en fin de billet – et nous n’essaierons de rivaliser ni de paraphraser ces articles. Cependant, ci joint quelques remarques personnelles.

Les présents

  • Tous les acteurs du monde des mobiles – les opérateurs mondiaux, les fabricants de mobiles, tous sauf Apple #commedhab, les OS comme Tizen ou Firefox (qui montrait un premier mobile NFC sous Firefox OS), les fabricants de composants électroniques, d’antenne, de SIM, de nombreux sociétés de l’internet comme Google ou Yahoo et de très nombreuses startups du monde des mobiles et plus globalement de l’internet des objets.
  • Belle présence française, les grands industriels comme Gemalto, Morpho, Oberthur,  Ingenico, STMicro et bien d’autres, mais aussi deux grands pavillons dans les Hall 5 et Apps 8.1 avec le support actif et apprécié d’Axelle Lemaire, Secrétaire d’état au Numérique, très impliquée dans la promotion des entreprises françaises comme Gemalto, Sigfox et toutes les startups de la FrenchTech sur place.
  • Impressionnante présence mondiale également. Dans quel salon ou autre lieu public peut on voir, à côté des stands de la Chine, de la Corée, du Japon ou de l’Inde, les pavillons d’Israël, de la Turquie et même d’Iran côte à côte ? Le mobile est clairement un vecteur commun à tous les habitants de la planète.

Les grands tendances et annonces

  • La tokenisation chez MasterCard et Visa, prochaine étape pour toujours améliorer la sécurité des transactions cartes et mobiles.
  • Le HCE, côté paiement NFC, un sujet récurrent depuis deux ans. Beaucoup de pilotes mais pas / peu de grands déploiements opérationnels (à notre connaissance)
  • Annonce du Galaxy S6 et de SamsungPay ( en relation avec le rachat de LoopPay)
  • De nombreuses voitures sur les stands comme nouvelle méthode de paiement !?!? des vélos très « fashion » y compris chez Ford, des montres connectées à foison et des « wearables » de toute sorte. L’internet des objets était présent partout, au moins sous forme de panneaux et de poster à défaut de produits et services.
  • Le NFC intégré un peu partout y compris voiture, montres et la grande majorité des smartphones
  • L’annonce du regroupement NXP (Philips) et Freescale (Motorola) ayant pour conséquence la création d’un acteur clé de l’internet des objets.

Quelques produits spécifiques

  • NXP (de nouveau) qui présentait, entre autre, un concept de code unique (mobile NFC) pour permettre le chargement des courses d’une voiture avec ouverture unique du coffre – la prochaine étape des drive du commerce.
  • Chez ST Micro, l’accent était sur les batteries, en particulier extra plates, intégrable par exemple dans une carte bancaire, rechargeable pendant une transaction. Toujours, ST Micro et un podomêtre NFC et donc très économe en énergie.
  • Le projet Ara sur le Stand Yezz. Ara, proposé par Google est un mobile version Ikea en kit. Présenté mais non opérationnel.
  • Et puis, pour la plaisir, la bouteille de whisky « intelligente » avec plus de sens qu’il n’y parait 😉 (*)

Les absents

  • Apple bien sûr mais dont l’influence est sensible dans un grand nombre de produits présentés en particulier les montres connectées.
  • Paypal, absent mais totalement présent par l’annonce concomitante à la conférence de l’acquistion de la société Paydiant et d’un TPE NFC, de la part d’une société qui clamait il n’y a pas si longtemps que NFC voulait dire « Never for Commerce » ! Un revirement qui montre la technologie NFC est bien la technologie de communication courte distance la mieux adaptée (et maintenant adoptée) au paiement dans les commerce de proximité, ce qu’avait déjà prouvé l’arrivée d’Apple Pay. Paypal qui fait donc sienne de la devise : « If you can’t beat them, join them !« 
MWC 2015

MWC 2015

Une nouvelle très belle édition du MWC qui montre, une fois de plus, l’importance prise par le mobile dans notre quotidien. Un dernier conseil, si vous décidez de venir visiter le MWC et nous ne pouvons que vous y encourager, de bonnes chaussures et une condition physique correcte sont indispensables – 18 km au compteur de ma montre connectée jeudi, et près de 45 km en 3 jours. A se demander si le concept de podomètre connecté n’est pas né au MWC !

A suivre… dès l’année prochaine. Gracias / Graciès

@pierremetivier

Pour aller plus loin

(*) « Une fois bue, seule la bouteille reste intelligente »  dixit @knowbile -:)

MWC 2015

MWC 2015