Archives du mot-clé iphone

En marge des annonces Apple, la technologie NFC de plus en plus présente sur iPhone

Annonces iPhone XS et XR (c) CNET

Annonces iPhone XS et XR (c) CNET

Le 12 septembre 2018 a eu lieu l’Apple Event, la grande messe médiatique pour annoncer les nouveaux produits de la gamme iPhone et iWatch. Comme chaque année, les fonctionnalités sont épluchées, encensées ou décriées. Toujours plus puissant et plus cher. De nouvelles fonctionnalités indispensables ou inutiles, les fans achèteront et les autres ignoreront.

Parmi toutes ces plus ou moins nouvelles fonctionnalités, il y a la technologie sans contact NFC, familière aux lecteurs de ce blog, la technologie derrière le paiement sans contact (cartes, mobiles, bracelets, …), les cartes de transport type Navigo, les clés sans contact d’hôtels, les jeux de consoles comme Skylander ou les Amiibo, l’appairage rapide d’appareils électroniques comme une casque audio ou un appareil photo, la lecture de l’arrivée du prochain bus et d’informations touristiques et bien d’autres applications. Présentes depuis près de 10 ans sur la grande majorité des smartphones en particulier Android, cette technologie arrive au goutte à goutte dans le monde Apple.

Lecture de tag NFC sur iPhone XS

Lecture de tag NFC sur iPhone XS

La première fonctionnalité NFC reprise par Apple a été l’émulation de carte qui permet le paiement sans contact par mobile, à travers Apple Pay, si votre banque a signé un accord avec Apple, ceci depuis l’iPhone 6. Puis, plus récemment, Apple a ajouté la possibilité de lire des étiquettes NFC, en utilisant une application tiers, c’est à dire en lançant manuellement une application avant de pouvoir lire l’étiquette, alors que la magie du NFC sur mobile consiste à pouvoir lancer une application, un site web, lire une carte de visite, simplement en approchant son mobile, sans avoir à charger quoi que ce soit.

C’est cette dernière fonctionnalité, présente donc depuis des années sur Android, qui a été mise à niveau sur les derniers iPhone. Il sera désormais possible au possesseurs d’iPhone XS et XR, d’approcher son mobile d’un tag NFC et de déclencher une action sans avoir à charger une application au préalable.

Format tag NFC pour iPhone XS

Format tag NFC pour iPhone XS

C’est donc une bonne nouvelle pour le marché et de nombreuses sociétés de développement de solutions à base de technologie sans contact ou de fabricants d’étiquettes l’ont salué. Cette annonce devrait relancer de nombreux projets bloqués par le non support d’Apple.

Ceci dit, cette fonctionnalité n’est pas pour tous les iPhones loin s’en faut et nous sommes encore loin d’une utilisation complète des fonctionnalités du NFC. La lecture native des étiquettes NFC en mode NDEF est, à aujourd’hui, réservée aux modèles annoncés hier – iPhone XR, iPhone XS, et iPhone XS Max, modèles vendus à partir de 799 $ à 1.099 $, des modèles haut de gamme donc, rien ne permettant de dire qu’un mobile compatible iOS 12 pourra bénéficier de cette fonctionnalité. Ensuite, il manque toujours aux iPhone, les fonctionnalités émulation de cartes accessibles aux sociétés tierces. Cela signifie dans l’état actuel des annonces connues, la carte Navigo sur mobile, annoncée par Ile-de-France Mobilités, ne pourra pas être développée sur iPhone sans un accord stratégique et un développement commun avec Apple, accord possible puisque Sony/Felica l’a réalisé pour le marché du transport au Japon, le seul cas connu à ce jour. Et il manque toujours le P2P, l’appairage rapide des appareils électroniques type Bluetooth (casques audio, appareil photos, imprimantes …), bien pratique.

Ne boudons pas notre plaisir. C’est un petit mais vrai pas dans la bonne direction. Les influenceurs et les journalistes équipés d’iPhone vont pouvoir tester les applications de lectures de tags, comprendre la puissance de ce qui peut-être réalisé et, comme écrit précédemment, cela devrait relancer l’intérêt pour le développement de services et de produits sans contact. Avec le temps.

A suivre !

Pierre Métivier
@pierremetivier

Note – Cette extension du support NFC a été annoncée en marge de l’événement Apple. C’est en regardant des sites pour développeurs Apple que l’information a été découverte et non une annonce pendant les keynotes, d’où le titre de l’article.

Pour aller plus loin

Retour sur la keynote Apple et l’iPhone 7 – 1/2 – Analyse textuelle

iPhone7 Super Mario PokemonGo Apple Pay

iPhone7 Super Mario PokemonGo Apple Pay

La keynote Apple annonçant l’iPhone 7 s’est déroulée il y a près d’un mois. Il est grand temps de revenir sur ces annonces maintenant que « la poussière est retombée ». Notre propos sera en en deux parties. La première analysant les annonces elles-mêmes à travers une étude succincte de l’occurence des mots prononcés par les intervenants pendant cette keynote, une analyse qui permet de cerner les priorités du moment de la société de Cupertino, et dans la deuxième, nous verrons les sujets spécifiques au NFC et les conséquences pour le marché français.

Et donc tout d’abord l’analyse statistique. En écoutant en direct cette conférence, nous avons été frappés par la répétition des mots comme « best », « best ever iphone », « best camera », « new », ..

Impression ou réalité de la réthorique cupertinesque ?

Nous avons donc décidé de quantifier ce discours. Le texte intégrale de la Keynote du 7 Septembre est disponible sur le site  SingJuPost. Après un peu de nettoyage, il suffir de copier / coller le texte sur un site qui va compter l’occurence des mots, en l’occurence Word Frequency Counter (*) et nous avons nos données.

Ce qui nous donne le tableau suivant pour les mots-clés étudiés.

iPhone7 Keynote Word Occurrences

iPhone7 Keynote Word Occurrences

Quelques remarques basées sur ces chiffres.

  • Si on ajoute les qualificatifs – great, incredible, amazing, best, stunning on arrive à 115 occurences égocentriques. Un choix fort de communication très américain qu’il serait intéressant de comparer avec les années précédentes. Inflation ou répétition ?
  • Les applications jeux par rapports aux applications business – Pokemon(Go) 20, (Super) Mario, 18 fois vs (Apple) Pay 12, business 1, NFC 1. Les chiffres parlent d’eux-même.
  • Comparaison surprenante – « Best camera » a été prononcé 7 fois alors que « best (i)phone » 3 fois seulement. La/les nouvelle(s) caméra(s) semble(nt) être, avec SuperMario et Pokemon Go, les fonctionnalités les plus mises en avant.

Les photos et selfies ainsi que les jeux comme direction stratégique en terme de mobile, c’est donc le choix d’Apple. A chacun d’apprécier pour lui-même ce choix selon ses besoins. Et quand on voit le destin de Blackberry, cela fait sens.

Autre remarque – en mettant en avant comme fonctionnalité majeure Pokemon Go ou SuperMario, Apple se met, peut-être pour la première fois, dans le domaine de l’innovation dans les smartphones, dans une position de société ME-Too et non ME-First et c’est un peu décevant.

D’après nombre d’intervenants de la keynote, l’iPhone 7 est le meilleur jamais lancé par Apple. Une phrase aussi surprenante que banal. Il est forcément meilleur que le 6 sinon pourquoi le lancer. Comme une évidence. Mais bon. Il semble les dirigeants d’Apple avaient besoin de rassurer les analystes et se rassurer eux-mêmes. Ce qui n’a pas forcément était réussi. La presse est déjà passé à la version 8, étant réservée sur cette version 7 en demi-teinte.

Et vous, qu’en pensez vous ? Vos remarques sur le sujet en commentaires seront appréciées.

A suivre pour la 2ème partie consacrée à la technologie NFC bien sûr.

@PierreMetivier

Notes

  • Bien d’autres outils disponibles pour analyser un texte comme Antconc
  • L’auteur est utilisateur côté mobile d’un Samsung Galaxy S4 et d’un iPhone 6, et côté ordinateur MacBook Air et iMac. Et donc plutôt favorable à l’environnement Apple.

L’absence de NFC dans l’iPhone 5, une chance pour l’écosystème du sans contact

iPhone 5 sans NFC  (c) Apple

iPhone 5 sans NFC (c) Apple

Le monde du sans contact attendait avec impatience les annonces d’Apple concernant la présence ou pas de la technologie NFC dans la nouvelle version de son iPhone 5. Nous savons maintenant que ce n’est pas le cas. Apple reste le dernier des grands constructeurs de mobiles à ne pas supporter cette technologie. De nombreuses questions se posent suite à cette annonce. Nous allons proposer quelques éléments de réflexion à quatre d’entre elles.

Et tout d’abord, pourquoi ce choix de ne pas intégrer cette technologie alors que tous ses concurrents l’ont fait ? Quelques pistes en vrac. Que ce soit en terme d’installation ou d’utilisation, l’expérience utilisateur du sans contact n’est pas encore au niveau de la simplicité de ce qu’Apple propose à ses utilisateurs. Il est possible qu’Apple n’ait pas encore découvert une façon de simplifier cette expérience. Voire qu’Apple ait décidé que cela ne rentrait pas dans son écosystème (nous y reviendrons). De même, il n’est pas sûr qu’Apple ait trouvé un modèle permettant d’intégrer ses propres systèmes autour de iTunes et iCloud et les services de proximité permis par le NFC. Globalement, même si l’infrastructure sans contact dans le transport, le tourisme et le commerce (paiement) est de plus en plus importante (8 millions de cartes de paiement sans contact rien qu’en France, 23 000 commerces équipés), le marché n’est pas encore suffisamment mature pour le grand public.

Passbook, le mobile wallet de l'Iphone 5

Passbook, le mobile wallet de l’Iphone 5

Ensuite, est-ce un choix à court terme ou à long terme ? Nous prenons le pari d’affirmer que c’est du court terme. Apple a déposé de nombreux brevets autour du NFC, a présenté hier une application Passbook, un Mobile Wallet, gérant les cartes de fidélité, les coupons, la billetique, préfigurant des services de proximité à venir. Sur ce sujet, des articles américains suggèrent même que c’est par pur mercantilisme que l’iPhone 5 ne comprend pas le NFC (dans une prochaine version) alors que le Passbook semble conçu pour fonctionner avec le NFC (ITWire). Rappelons également que toutes les solutions type cloud (particulièrement pour le paiement mais pas seulement) nécessitent une connectivité permanente (3G ou Wifi) trop souvent absente dans les commerces (pas de connectivité dans mon supermarché local par exemple), et ce qui limite également leur utilisation pour les touristes étrangers (coût du roaming). Le NFC est la technologie idéale pour permettre des échanges entre les différents appareils de la gamme en peer-to-peer, partage de photos, de musique, de nombreux jeux ou l’appairage rapide et « seamless » d’un mobile avec des enceintes et transfert de la musique comme le propose déjà Nokia. Enfin, c’est la technologie la plus simple pour un ‘checkin’ Foursquare ou un ‘like’ Facebook. Difficile d’imaginer qu’Apple passe à coté de toutes ses possibilités.

Transfert de musique NFC (c) Nokia

Transfert de musique NFC (c) Nokia

Quelles sont les conséquences pour l’écosystème du sans contact ? D’un côté, c’est une petite déception de ne pas voir Apple rejoindre le monde du NFC, cela aurait donné un formidable coup de projecteur sur la technologie comme l’annonce de Google de proposer le NFC sur les mobiles Android l’avait fait il y a juste un an. De l’autre, c’est du temps que vient de proposer Apple à l’écosystème des services sans contact. Du temps et un espace de liberté, celui des services mobiles de proximité, qu’abandonnent momentanément Apple. La firme de Cupertino annonce clairement à ses concurrents : ce marché n’est pas une priorité, je vous le laisse.

Validation SNCF NFC

Validation SNCF NFC

Ce qui nous amène à la dernière question – que doivent faire maintenant tous les acteurs du sans contact, constructeurs de mobiles, opérateurs télécom, opérateurs de transports, banques, offreurs de services voire collectivités territoriales ? Saisir l’occasion de développer ce marché de services de proximité qu’Apple leur laisse. Fort d’une infrastructure bancaire, transport, tourisme, commerce en place partout dans le monde, ils doivent impérativement se mettre d’accord, coopérer, développer ensemble des services et les développer à un niveau d’interopérabilité qui éventuellement « obligera » Apple à prendre en compte l’existant, et s’y intégrer. Faute de réussir, Apple imposera une nouvelle voie, sa voie, qui sera avec ou sans contact, mais qui sera source de désintermédiation préjudiciable pour beaucoup de ses acteurs(*).

En choisissant de ne pas intégrer le NFC dans l’iPhone 5, Apple vient de donner un à deux ans aux acteurs actuels des services mobiles sans contact à commencer par les banques, les opérateurs télécom, les opérateurs et autorités de transport, les distributeurs et tous les industriels. A ces acteurs d’en profiter, en utilisant la formidable infrastructure en place (commerce, transport, paiement,…) et la puissance combinée des smartphones et du NFC pour développer des applications innovantes aux services des consommateurs, des usagers et des citoyens. Sauront ils le faire ou resteront-ils à attendre, tergiverser, ne pas se mettre d’accord jusqu’au retour d’Apple sur ce marché des services de proximité ? L’avenir le dira.

Pour Apple, NFC signifie « Not Found Currently » in iPhones, aux acteurs du sans contact de prouver que leur propre vision est la bonne, ou attendre qu’Apple leur indique le chemin. A ce moment-là, il sera trop tard.

A suivre.

Pierre Métivier

(*) L’enseigne Casino en France l’a bien compris et nous étudierons ce cas dans un prochain billet.

Près de 20 modèles de mobiles NFC disponibles en France (Samsung, Nokia, RIM Blackberry, Sony, LG, HTC, Acer,…)

Galerie de mobiles NFC

Galerie de mobiles NFC