Archives du mot-clé RFID

Le blog « Avec ou sans contact », 10 ans de billets sur l’IOT et l’Innovation

Les 10 ans du blog Avec ou sans contact

Les 10 ans du blog Avec ou sans contact

«Ce blog a 10 ans,
Ça parait bizarre mais
Si tu m’crois pas hé
Tar’ ta gueule au prochain MWC »

Une paraphrase de la chanson d’Alain Souchon pour fêter les 10 ans de ce blog, crée le 8 mars 2010 et consacré à l’innovation et à l’Internet des objets sous toutes ces formes. En français, il y a 10 ans, il n’y avait guère de blogs sur le sujet, le plus connu étant probablement celui de  Philippe Gautier, I-O-T : INTERNET Of THINGS / Internet des Objets.

En 10 ans, 440 articles (y compris celui-là *) ont abordé de nombreux sujets parmi lesquels bien sûr l’IOT, la RFID, le NFC, le M2M, toutes les connectivités (du LPWA à la 5G), la smart home, la smart city, l’industrie 4.0, le bio-hacking mais aussi l’IA, la blockchain, la robotique sous toutes leurs formes à travers le prisme des technologies mais surtout des usages, de l’innovation, des succès et des échecs, des annonces prématurées ou des prédictions hasardeuses (y compris les miennes) . On y trouve aussi de nombreux comptes rendus de conférences et des fiches de lectures, des articles que nous avons toujours voulu les plus documentés possibles, avec de nombreux liens et illustrations.

Nous n’allons pas les citer tous, vous pouvez tous les retrouver sur la page Archives. Nous allons nous contenter d’une petite (quoique) sélection commentée, par ordre chronologique :

2010

2011

2012

2013

2014

2015

2016

2017 

2018 

2019

2020

Voilà pour ce pêle-mêle d’une soixantaine d’articles où j’espère que chacun trouvera un ou deux articles à son gout. Certains de ces articles ont servi de base à un livre qui fête également en ce mois de mars, son anniversaire. Le livre « Le mobile NFC, télécommande de notre quotidien » a été publié en Mars 2015 aux Editions AFNOR et ce sera l’occasion d’un prochain article, bien sûr.

Nous avons commencé par une chanson et nous terminerons également, pour le plaisir, et sans grand rapport, par une autre très belle chanson, cette fois d’Elise Caron – Jacques a 100 ans. Même en étant optimiste, pas sûr que le blog atteigne cet age canonique.

Merci aux 367 abonnés et aux lecteurs de passage de votre fidélité et de vos commentaires toujours appréciés.

A suivre .. pendant au moins encore 10 ans, si Darwin me prête vie, une éternité dans notre monde numérique

Pierre Métivier
@pierremetivier

Note

  • 440 billets en 10 ans, 325 les 5 premières années, 115 les 5 suivantes. Un ralentissement assumé, en particulier pour des raisons professionnelles mais l’aventure continue.
  • 440 billets dont deux écrits par des invités que j’associe bien volontiers à cet anniversaire, Maike Strudtoff (Allemagne) et William Belle (France+Australie).

NFC signifie également Now For Crypto-monnaie et blockchain

NFC Cryptomonnaie et Blockchain

NFC Cryptomonnaie et Blockchain

Les services associant blockchain, bitcoin, crypto-monnaie, sécurité  et NFC (et son cousin technologique, la RFID) se multiplient. L’acronyme NFC pourrait désormais signifier également  » Now For Crypto-monnaie and blockchain « .

Vous trouverez quelques exemples ci-dessous parmi les nombreux articles, annonces, livres blancs publiés sur le sujet.

Autour de la blockchain et en particulier traçabilité, logistique et lutte contre les contrefaçons

ST NFC et blockchain

ST NFC et blockchain

  • Dans un livre blanc récemment publié, ST explique comment associer NFC et blockchain pour développer une logistique plus smart. ST explains how NFC can be combined with blockchain technology to deliver smarter supply chains
  • NXP, le principal concurrent de ST sur ce même marché, propose une approche similaire – NXP explains how NFC and RFID tags can be used to improve the security of blockchain-based supply chain systems. NFCW
  • En Italie, un vin du Piedmont associe dans son bouchon NFC et blockchain – Piedmont winery, Vigneti Massa, is launching the 2018 vintage of its wines with near-field communication (NFC) and blockchain-enabled caps. Coin Telegraph
  • Blockchain Solution Employs NFC for Supply Chain Accountability. RFID Journal
  • Blockchain (and NFC) Protects Sicilian Oranges RFID Journal
  • Luxochain to use NFC and the blockchain to guarantee the authenticity of luxury goods NFCW
  • Startup tracks fine art provenance using NFC tags and blockchain registry. NFCW
  • Dutch bank ABN AMRO announced that it is launching a blockchain inventory tracking platform dubbed Forcefield, the platform is an Internet of Things solution that allows the monitoring of physical trade inventories with sensors and near-field communication chips (NFC).  Coin Telegraph
  •  » Les puces NFC de VeChain entrent dans notre quotidien. Après avoir reçu une mention spéciale lors du LMVH Innovation Award en mai, l’entreprise a dévoilé sa propre blockchain VeChain Thor avec succès. Avant ce lancement, VeChain s’appuyait en effet sur la blockchain d’Ethereum (ETH). »  Coin 24 
  • NFC Smart Card & Blockchain Technology Integration. Fintech Finance

Autour de la sécurité (avec ou sans blockchain)

Evivault by FullSecure

Evivault by FullSecure

  • L’entreprise Fullsecure, basée en Andorre, grande spécialiste de la sécurité, commercialise depuis des années, clés USB, disques durs ou PC sécurisés grâce à la technologie NFC. Elle vient également d’annoncer un wallet sécurisé pour crypto-monnaie, Evivault
    Journal du Coin  MideNews
  • Wisekey protège deux millions de montres de luxe NFC sur la blockchain
  • Yubico  » Protect your digital world with YubiKey « 
  • Google eux-même utilise le NFC pour leurs clés de sécurité Titan, pour sécuriser compte et données personnelles, des clés désormais disponible en France. Global Security Mag 

Autour des crypto-monnaies

Deux applications principales de la technologie NFC – le paiement sans contact lié à un compte en crypto-monnaie, et la sécurisation des wallets hardware.

Coinbase NFC payment card

Coinbase NFC payment card

  • Rendons à Ledger ce qui leur appartient. Le leader du marché du wallet crypto-monnaie a compris dès 2014 l’intérêt de la technologie et l’a intégré dans ses premiers wallets hardware. Et  depuis, de nombreux wallets se sont lancés.
  • Coinbase Becomes First ‘Pure’ Crypto Firm Approved as Visa Principal Member Coindesk
  • NFC Wallet Card: Secure Crypto Asset And Personal Data Protection BitCoin Exchange Guide
  •  » Spend with Euno everyday, Through our NFC integrated Mobile Wallet, Take Your Crypto With You EUNO·PAY will be available in more than 150 countries at over 30 million NFC enabled Terminals « 
  • Sugi NFC Wallet Card + Mobile App. Finally. Secure crypto transactions made simple. 
  • Pundi X, un projet qui vise à démocratiser le paiement en crypto-monnaie. Mise à disposition leur propre terminal de paiement électronique et carte NFC.  (Vidéo)  Jounal du Coin
  • Et donc Evivault de FullSecure.

Echanges de données à courte distance entre deux devices dont un seul a besoin d’une source native d’énergie, Secure Element, différents types d’étiquettes et de niveau de protection (RSA, AES, DES), échanges PeerToPeer, disponibilité désormais sur une grande majorité des mobiles (Android, iOS) et des terminaux de paiements dans les magasins, … les avantages sont nombreux pour expliquer la présence de la technologie dans de nombreux domaines d’activités (paiement sans contact, transport, contrôle d’accès, jeux, informations, …) sous différents facteurs de forme comme les cartes, les portes-clés, les mobiles et bien d’autres. Le NFC est clairement une technologie de l’IOT, permettant un lien sécurisé indispensable entre le physique (ou l’analogique) et le numérique, et l’écosystème des crypto-monnaies et de la blockchain l’a bien compris.

Pour l’anecdote, rappelons que les crypto-monnaies sont nées en opposition aux banques traditionnelles. La blockchain allait permettre de désintermédier les banques et tous leurs services. Le bitcoin en était la preuve. La technologie NFC des cartes de paiement sans contact (et des mobiles) était régulièrement critiquée par les médias et comme inutile, non-sécurisée …. Cette même technologie est désormais utilisée pour développer des wallets crypto-monnaie pour les mêmes raisons qu’elle l’est avec succès dans le monde des cartes bancaires sans contact. Les temps changent (*).

Nous suivrons dans ce blog avec intérêt les nouveaux services et développement dans le domaine des applications blockchain et des crypto-monnaies associées au NFC. Et n’hésitez pas, dans la partie commentaires, à proposer d’autres exemples d’applications et services alliant NFC/RFID, blockchain et crypto-monnaies.

A suivre.

Pierre Métivier
@Pierremetivier

(*)  Parmi les détracteurs les plus farouches à la technologie NFC à son lancement grand public, il y a eu Paypal mais la société a changé d’avis et a adopté la technologie. David Markus, le président de Paypal, avait déclaré en 2013 que « le bitcoin, non le NFC, est l’avenir du paiement « .  David Markus tient désormais les rênes de Libra de Facebook, bâti sur un modèle stablecoin plutôt que bitcoin. Il sera intéressant de voir si des wallets comme Calibra utiliseront le NFC pour des échanges de personne à personne ou en magasin. Calibra, dans son QA, explique qu’il sera possible «  d’utiliser votre compte pour payer des transactions au quotidien, par exemple pour payer votre café, vos courses ou vos transports en commun. » Ca ressemble bien à du paiement sans contact / NFC 😉

Pour aller plus loin, sur ce blog

de l’IOT, des robots, de l’IA et des hommes

2019 SIdO IOT IA robots

2019 SIdO IOT IA robots

Que retenir (*) de la 5ème édition du SIdO qui s’est tenue à Lyon les 10 et 11 avril 2019 à la Cité Internationale de Lyon ?

Tout d’abord que ce salon se développe, s’étend progressivement, avec prudence mais sûrement, ce qui n’est pas commun parmi les nombreux salons consacrés aux nouvelles technologies. Cette année, avec la non tenue, qu’on espère provisoire d’Innorobo, les robots ainsi que l’Intelligence Artificielle ont partagé la scène avec l’internet des objets, ses réseaux, ses capteurs et actionneurs, ses plateformes et ses intégrateurs.

A côté des startups, pôles et instituts de recherche, (Pôle SCS, Inria, Minalogic ou Captronic), pure players et industriels comme Actility, Adeunis ou Semtech, de nombreuses grandes entreprises comme Microsoft (accord avec Objenious), IBM (et une proposition IOT augmenté à l’IA Watson), Orange (et ses réseaux M2M lui permettant d’annoncer 17 millions d’objets connectés gérés par l’entreprise), Sopra Steria (et son IOT Factory), HP, Gemalto, Bosh (chez un représentant) et bien d’autres étaient présents avec de grand stands, des partenaires et de nombreuses démos.

Birdz au Sido

Birdz au Sido

Côté Internet des objets, réseaux, capteurs, actionneurs et intégrateurs se côtoyaient. Les réseaux LPWA étaient en force avec Objenious mais aussi l’Alliance Dash-7 moins connu en France (ultra low power mais des distances également plus faibles). Les représentants des réseaux LPWA comme Sigfox et LoraWan parcouraient les stands pour repérer leurs utilisateurs et coller des stickers « Partenaires ». Birdz (filiale de Véolia, pionnier de la smart city depuis 10 ans avec 3 millions d’objets connectés principalement autour des réseaux d’eau) était à découvrir. Birdz est à l’eau ce qu’est Enedis est à l’électricité avec Linky ou GRDF au gaz avec Gazpar, des opérateurs gérant dès à présent des millions d’objets connectés. Et tout comme GRDF qui, avec l’Alliance Wize, promeut son réseau LPWA de télérelève (et était présent sur le SIdO à travers un hackaton), Birdz peut se faire valoir d’une vraie expérience de la chaine complète dans les smart cities.

NXP NFC SIGFOX

NXP NFC SIGFOX

Côté NFC et RFID UHF, protocoles de communication à part entière de l’IOT comme le savent les lecteurs de ce blog, NXP côtoyait ST MicroElectronics sur le stand d’Avnet, un distributeur majeur de l’IOT. NXP mettait en valeur une solution d’accès NFC sécurisé fonctionnant sur réseau Sigfox. D’autres acteurs étaient présents comme IER, Digiprice,  IOTize ou YesItIs et leur capteur de jardin développé pour et distribué par Vilmorin.

Ajoutons pour compléter un peu de retail, quelques verticaux et un zeste de réalité augmentée mais sans plus. Un mot sur Brainium, un capteur universel de vibration, qui apprend en étant posé sur tout type d’équipement à surveiller grâce  l’IA, puis qui est capable de comprendre lorsque l’équipement a un comportement différent de la norme et avertir. #maintenanceprédictive

Et puis il y avait une ruche connectée bien sûr. La ruche connectée est à tout salon IOT comme le drapeau breton dans tout rassemblement public sur la planète, il y en a toujours un(e).

Un Internet des Objets présent sur le SIDO de plus en plus industriel, en phase avec le marché et en évolution par rapport aux premières éditions du salon où les gadgets connectés étaient nombreux. Notons aussi une présence faible de la smart home (peut être qu’une impression de visite).

Bruno Bonnell SIDO

Bruno Bonnell SIDO

Côté robotique, Bruno Bonnell, grand spécialiste du sujet, était présent pour présenter le rapport sur le sujet écrit avec Catherine Simon. Robots présentiels comme le classique Awabot ou le nouveau ubbo, mécatronique, cobot, … ils étaient tous là avec d’impressionnants prototypes. Il y avait peu de robots humanoïdes (excepté un Pepper bien seul et pas de Nao à notre connaissance). Signe de l’évolution de la discipline ou hasard de la présence des industriels, l’avenir nous le dira.

L’Intelligence Artificielle était présente également mais elle est était plus diffuse sur les stands. Tout comme sur les salons de l’auto, on voit plus les voitures que les moteurs, on voit plus la partie physique des robots et que les algorithmes et autre IA qui les font fonctionner. Il faut donc aller observer les démonstrations et comprendre le rôle de l’IA dans la reconnaissance d’image par exemple chez IBM ou la maintenance prédictive.

Pour revenir sur l’IOT, l’origine du salon, en 2019, ll y a avait clairement moins de gadgets, moins d’objets connectés plus ou moins utiles, d’objets connectés parce que tout objet peut être connecté et donc le sera, pour le meilleur et pour le pire. A noter la présence de l’agence pionniere Enero (agence de développement d’objets connectés et bureau d’étude multi-disciplinaire et bureau d’étude multi-disciplinaire), sorti de l’ombre de ses bureaux pour être présent sur un premier salon avec un Nabaztag, souvenir de l’origine de l’entreprise et clin d’oeil au premier Sido #retourverslefutur

A suivre … en images sur Flickr et l’année prochaine bien sûr. Et si vous avez repéré des produits ou services à partager, n’hésitez pas à utiliser les commentaires du billet.

Pierre Métivier
@pierremetivier

(*) Nous n’avons assisté qu’à 1 seule conférence parmi les 80. De même, nous n’avons pas pu rendre aux visites aux 450 exposants et il a donc fallu faire des choix, que le lecteur nous pardonne, ce compte rendu est donc incomplet !

Pour aller plus loin

Sur ce blog

Reportages photos sur Flickr

2019,  2018, 2016, 2015 Expo, 2015 Conférences,