Archives du mot-clé conference

Innovation et start-up dans le domaine des Services à la Personne et de la Silver Economy – 1ère partie

Innovations pour les services à la personne et la silver economy

Innovations pour les services à la personne et la silver economy – Photos Megret&Co

Aujourd’hui et demain se tient à la Porte de Versailles deux salons parallèles dédiés aux Services à la Personne et à la Silver Economie, le Salon des services à la personne et de l’emploi à domicile et la Silver Economy Expo.

Ces deux secteurs en pleine croissance attirent les créateurs de nouveaux services et produits innovants. Pas moins de 64 start-up exposent leurs innovations dans les domaines du maintien du lien social, stimulation cognitive, prévention des risques, aide à la personne, aménagement et sécurisation de l’habitat, produits et services de santé, solutions pour résidences pour seniors ou EHPAD … « Très souvent (mais pas toujours), ce sont de jeunes entrepreneurs qui ont puisé leur idée en constatant un besoin sans réponse chez leurs parents ou grands-parents. Puis ils en ont validé le potentiel économique et ont eu à cœur de la développer », explique Alain Bosetti, l’organisateur des deux salons.

Dans cette première partie, vous trouverez ci-dessous 47 de ces start-up, celles qui exposent sur le salon Silver Economy Expo et la description de leurs innovations (liste volontairement copiée / collée du site des organisateurs – NDLR).

Aide à la personne

  • Axyn Robotique : Conception de robots de service pour tous en particulier pour les personnes âgées ou en situation de handicap http://www.axyn.fr/
  • Chauffe Citron : Collection amusante et instructive pour garder l’esprit vif qui se décline en solutions personnalisables pour les professionnels de l’animation et de la prévention http://chauffecitron.com/
  • Click & Care: La première plateforme gestionnaire en ligne d’aides à domicile qualifiées https://clickandcare.fr/
  • Demen’âge: La solution qui accompagne les seniors avant, pendant et après leur déménagement http://demen-age.fr/
  • Dôme : Application qui apporte plus de sérénité aux aidants et aux personnes aidées en facilitant la coordination des interventions des professionnels et le partage d’informations entre tous les acteurs autour du domicile https://www.domicilien.fr/
  • Geo Sentinel : La solution qui permet de suivre en temps réel l’état physiologique et les déplacements de vos proches et patients grâce à des capteurs intelligents et un bouton SOS intégrés dans des objets connectés https://www.geo-sentinel.com/
  • Happyvisio : Premier site Internet proposant des conférences et des ateliers par visioconférence sur un large choix de thématiques https://www.happyvisio.com/
  • Janasens: Conception d’un service connecté pour bien vivre et bien vieillir chez soi http://www.silver-economy-expo.com/exposants/janasense-1159
  • Kocoya : Plateforme collaborative de mise en relation entre des étudiants en informatique et des seniors pour les aider à utiliser les nouvelles technologies https://www.kocoya.com/
  • Lunc : Conception d’une application qui permet de créer ou de recréer du lien social entre les seniors et leur famille, leurs proches ou leurs aidants qu’ils soient en maintien à domicile ou dans des établissements spécialisés https://www.lunc.fr/
  • Optibudget : La société de services en optimisation budgétaire qui conseille et accompagne ses clients dans l’analyse et la réduction de leurs dépenses courantes http://www.optibudget.fr/
  • Partage : Application tablette simplifiée pour connecter les seniors à leur famille
  • Prev&care : Première plateforme de prévention et de care management dédiée aux aidants familiaux http://www.prevandcare.com/offre.php
  • Quplace : Des dispositifs instantanément géolocalisables qui vous permettront de retrouver plus facilement vos proches, animaux de compagnie ou objets personnels https://www.quplace.com/
  • Tilia : Service permettant d’organiser le quotidien de votre proche dépendant à son domicile avec l’aide d’un assistant personnel et d’une application mobile https://tilia.ifsalpha.com/
  • Victor by Fingertips : Coussin relationnel connecté qui permet aux seniors en perte d’autonomie d’accéder très simplement à des services de maintien de lien social, de divertissement et de télébienveillance http://spin-off.biz/
  • Yesdriveme.com : Premier site de location de chauffeur pour conduire la voiture des personnes âgées à leur place https://www.yesdriveme.com/

Aménagement et sécurisation de l’habitat

  • Agenda A2 : Conception d’un dispositif qui structure les journées des personnes atteintes d’Alzheimer et soulage le quotidien des aidants https://www.agendaa2.fr/
  • Fenotek : Conception d’un interphone Hi doté d’une caméra haute définition qui permet de voir et de discuter avec votre visiteur et même de lui ouvrir la porte à distance, que vous soyez chez vous ou à l’autre bout du monde https://fenotek.com/fr/
  • Merci Julie : Solution permettant d’aménager le domicile des personnes en perte d’autonomie grâce à la vision d’ergothérapeutes, spécialisés et formés aux problématiques de l’habitat et des technologies https://www.merci-julie.fr/
  • Predical Science : Service d’accompagnement personnalisé, technologique et humain après une sortie d’hospitalisation https://www.predical.fr/
Etre vieux, c'est être jeune depuis plus longtemps (c) Philippe Geluck

Etre vieux, c’est être jeune depuis plus longtemps (c) Philippe Geluck

Conseil – Etude marketing – Communication – Design et conseil en ergonomie

  • Alogia : Entreprise qui participe à l’élaboration de missions d’ingénierie et de conseil, en analysant les besoins de la population senior. Alogia anticipe et prévient l’avancée en âge, en proposant des logements adaptables, évolutifs et réversibles http://alogia-conseil.fr/

Distribution spécialisée – Réseaux de vente

  • Courseur : Service de livraison de courses à domicile à destination de toutes les personnes en perte d’autonomie https://courseur.com/

Financement – Investissement – Crowdfunding

  • Livsty: La plateforme en ligne qui repense la façon d’investir dans un bien occupé et d’accompagner les seniors dans leurs besoins https://www.livsty.fr/

Logement – Hébergement

Produits et services de santé

  • Auxivia : Conception de verres connectés dans lesquels les données hydriques sont enregistrées et qui permettent de prévenir la déshydratation des personnes dépendantes https://auxivia.com/fr/index.html
  • Braxière Et Cetera : Sous-vêtements faciles à mettre et à ôter pour un maintien de son autonomie et de sa dignité https://fr.ulule.com/braxiere-et-cetera/
  • Dynseo: Conception de jeux de mémoire sur tablette stimulant l’agilité mentale et la concentration des seniors http://www.dynseo.com/fr/
  • Exostim : Programme de stimulation cognitive à destination des professionnels de la prise en charge cognitive https://exostim.com/
  • Id Vitae : Conception de produits dotés d’un QR Code contenant vos informations vitales et qui peut être flashé par un smartphone https://www.id1.life/
  • Idomed : La seule plateforme de télémédecine pour infirmiers à domicile et médecins à distance https://idomed.fr/
  • TokTokDoc : Le service qui permet de réaliser des consultations à distance, en temps réel et à l’aide d’un équipement technologique adapté http://toktokdoc.com/
  • Triple W: Conception d’un outil portable connecté qui alerte les personnes âgées ou handicapées au moment où elles ont besoin d’aller aux toilettes https://dfree.biz/en/index.html

Produits et services pour les hôpitaux, résidences seniors, EHPAD et autres logements

  • Emotivi : La solution interactive mobile permettant les appels vidéo, l’envoi de photos et de messages directement sur les écrans de télévision des résidents de maisons de retraite ou d’EHPAD http://www.emotivi.fr/
  • Evo2 : Conception d’un purificateur d’air qui permet de neutraliser un très large panel de polluants avec une efficacité inégalée et durable https://www.evo2-air.com/
  • Famileo : Le service qui propose un journal familial permettant de dynamiser le lien entre les familles et vos résidents tout en respectant les habitudes de chacun https://www.famileo.com/famileo/
  • Familink – le partage de photo simplifié : Conception d’un journal photo connecté pour les personnes âgées qui n’ont pas Internet ou qui ne savent pas s’en servir afin de rompre leur solitude. https://www.familinkframe.com/fr/
  • Ino-sens : Conception de Be-Breathe, premier fauteuil de respiration qui procure bien-être physique et sérénité mentale à ses utilisateurs après une période de 8 minutes http://www.ino- sens.com
  • Kaspard : Conception d’une solution sans contact qui détecte les chutes et les sorties de lit pour plus de sécurité https://kaspard.com/
  • Kerostin Mobility Solutions : conception d’un fauteuil monte-escaliers pour des services de mobilité verticale https://www.kerostinmobilitysolutions.com/
  • Nively : Conception d’un capteur 3D associé à une application mobile qui permet de détecter les situations inhabituelles et d’envoyer une alerte http://www.nively.com/fr/
  • Revlim: Solutions de stimulation physique et cognitive au service de la qualité de vie http://www.revlim.fr/
  • SP Techactive : Conception d’AIRR BELT, la première ceinture airbag qui protège les seniors des fractures du col du fémur https://www.sp-tech-active.ch/
  • Sunday : La solution pour envoyer des photos et des vidéos sur la télévision de vos proches et partager des moments privilégiés avec eux https://www.sunday.love/fr/
  • Swap Assistance : La solution GPS dédiée aux malades d’Alzheimer https://swap-assistance.fr/

Tourisme, culture / médias – Loisirs

Si vous lisez ce billet ce mardi 27 novembre, il vous reste une journée pour découvrir « in real life » toutes ces innovations qui ne sont pas toutes technologiques ou numérique. Sinon, ce sera une découverte « online » grâce aux liens. Et retrouvez les start-up spécialisés dans le service à la personne et l’emploi à domicile dans la deuxième partie de ce billet.

A suivre .. à un moment ou un autre pour chacune et chacun d’entre nous.

Pierre Métivier
@pierremetivier

Note – ce billet reprend volontairement et largement le communiqué de presse des deux salons et en particulier la liste des startups et la description de leurs innovation. #sharing

Pour aller plus loin

RFID, NFC, Internet des objets et innovations sans contact – 4/4 – Perspectives 2017

Prévisions 2017 - Innovation RFID NFC IOT and beyond

Prévisions 2017 – Innovation RFID NFC IOT and beyond

Avant de passer aux prévisions de 2017, prenons le risque de revenir en arrière et se rappeler nos prévisions précédentes. Et donc, qu’avions nous prévu pour 2016, tout d’abord autour de la technologie NFC puis au sujet de l’Internet des objets ?

Apple NFC

  • « Même si en 2015, il n’y a pas eu de développement de nouveaux services NFC hors paiement sur iPhone, nous sommes confiant du support complet à venir. Apple est entré au « board of directors » du NFC Forum en 2015 et c’est un signe très encourageant pour le support à venir des différents modes du NFC. Il est même possible d’envisager des solutions liées au transport pour 2017 en France (déjà possible à Londres). »

Bilan plus que mitigé – Le sans contact version Apple s’est bien développé globalement mais uniquement en version paiement grâce à ApplePay. Il s’est développé également dans le domaine du transport uniquement au Japon, mais sans passer par la norme NFC, en adaptant l’iPhone au standard sans contact local Felica proposé par Sony. Du sans contact oui, mais propriétaire. On peut considérer cet accord comme un frein au déploiement mondial du NFC. Plus de détails sur « RFID, NFC, internet des objets et innovations sans contact – Bilan 2016  – 1/4 – NFC

Paiement sans contact

  • « Au niveau mondial, la bataille entre Apple, Samsung, Google (et potentiellement Microsoft) sur les wallets mobiles NFC va continuer à coup d’annonces et d’accord avec les commerçants et les banques. Et nous ne nous aventurerons pas à annoncer une date quelconque pour un lancement d’une de ces solutions en France alors qu’elles sont disponibles dans les pays anglo-saxons et en particulier USA, Canada et UK. »
  • « En France, 1er commerce à avoir lancée une carte de paiement sans contact avec la carte Pass, Carrefour pourrait également première (à grande échelle (2)) à sortir une application mobile multi-services, indispensable pour différencier une application de paiement carte et mobile, liant promotion, fidélité, couponing et paiement. »
  • « Le paiement de proximité va se développer et dépasser les frontières du couple carte/terminal de paiement, que ce soit coté consommateur sous forme « wearable » comme des bracelets, ou côté vendeur, intégré à des appareils électroniques comme les écrans Think&Go / Ingenico. Le paiement sans contact NFC : dans les magasins mais pas que. »

De nouveau, bilan mitigé – Si le paiement sans contact cartes est entré dans les habitudes des consommateurs, côté paiement mobile, c’est une autre histoire. Apple Pay a été lancé avec la BPCE, Carrefour Banque et Edenred / Ticket restaurant. Du coup, il y a bien une solution de paiement / fidélité sans contact mobile Carrefour mais uniqument sur iPhone et n’intégrant pas la possibilité de promotions spécifiques. Les paiements autres que cartes et mobiles (type bracelet pour concert / festivals) continuent à se développer ainsi que les TPE intégrés aux automates ou à des écrans. Les autres wallet comme celui de Samsung sont toujours absents du marché français.

Enfin, l’arrêt de Kix de BNPP et de la M-Cartes du Crédit Mutuel / CIC étaient prévisibles de part leur faible taux d’adoption et d’utilisation et ces deux services n’ont pas été remplacés (en attendant le déploiement de Paylib NFC) mais nous ne l’avions pas annoncé.

Transport

  • « Le STIF continuera à gérer deux systèmes de billets, à distribuer des tickets magnétiques peu écologiques, et les franciliens continueront à faire la queue devant les automates en début de mois alors que des solutions existent. Et Londres restera toujours plus accueillante pour les touristes grâce au sans contact.
  • Les premiers résultats de la JV Wizway officiellement lancée fin 2015 ne devraient pas être visibles pour le grand public avant début 2017. »

Correct. A notre connaissance, toujours pas de date d’un premier déploiement Wizway. Patience.  Par contre il est désormais possible de recharger son passe lillois grâce à son mobile sans contact sans faire la queue aux automates. Un vieux rêve des franciliens, mis en oeuvre à Lille. Bravo Transpole et Kéolis. Lille: Le réseau Transpole met une pièce sur le paiement sans contact

Internet des objets

  • « 2016 verra la sortie des premiers objets connectés grand public sans batterie, utilisant les tags dynamiques NFC, permettant le développement d’objets connectés économiques et respectueux de l’environnement. »
  • « Dans la lignée de produit comme la Lysbox, souvent abordé dans ce blog, la technologie NFC sera associée à des connectivités longues distances de type Sigfox ou Lora pour créer des services connectés, proche des citoyens tout en étant peu gourmand en énergie. »

Mitigé – Aucun déploiement de masse de ce type (à notre connaissance), hors quelques expérimentations nouvelles présentées sur les salons comme le MWC2017.

Internet des objets

  • « Plus globalement, tout ce qui pourra être connecté le sera, au moins en version proto et sans toujours des usages bien réels malgré les annonces régulières d’innovations révolutionnaires. Par delà les objets connectés grands publics, c’est du côté de la santé, de l’agriculture, de l’eau, de l’énergie et bien d’autres domaines industriels qu’il faudra regarder pour y trouver les développements d’objets connectés les plus prometteurs aux impacts sociétaux les plus importants. »

Correct, à voir à la fois la désaffection des consommateurs sur les objets connectés grand publics comme les smart montres et autres wearables mais pas que, et les développements IOT d’entreprises comme Schneider Electric, Airbus, GRDF, Air Liquide, Vallourec et bien d’autres.

Smart cars

  • « Que l’attente des « smart cars » autonomes de type Google cars ne vous empêche pas de dormir. Malgré les nombreux articles les concernant, elles ne seront pas réellement opérationnelles dans des environnements ouverts avant 10 ou 15 ans. »

Toujours le cas même si les progrès sont indéniables. La voiture autonome par PSA sur Viméo

Le mobile au centre de l’écosystème de l’internet, de l’internet des objets, des objets connectés.

  • « Et puis bien sûr, le mobile est et sera de plus en plus au centre de tout cet écosystème de l’internet, de l’internet des objets, des objets connectés, des objets « smarts, le mobile, et en particulier dans sa version NFC, comme télécommande de notre environnement, mais cela, cher lecteur, vous le saviez déjà 🙂 »

Oui avec pour la première fois une stagnation de la vente des smartphones en 2016. A suivre.

________________________________________

Cyborg m'était conté.

Cyborg m’était conté.

L’analyse des prédictions pour 2016 montre donc un résultat mitigé ce qui ne nous empêchera pas de récidiver pour 2017 🙂

NFC – Paiement mobile sans contact

  • Les premières solutions mobile sur SIM ayant échouées, les banques vont se reporter sur des solutions HCE indépendantes des opérateurs mobiles. Paylib se déploiera et ne sera pas la seule solution paiement mobile sans contact. Est-ce que cela sera suffisant pour convaincre le consommateur ? Rien n’est moins sûr tant que la solution mobile n’apportera aucune valeur ajoutée à la solution carte sans contact en particulier dans la partie fidélité et promotion. Même topo pour les solutions type Samsung Pay qui tarde à apparaître sur le marché français.

NFC – Electronique

  • En attendant un hypothétique support d’Apple des modes lecteurs de cartes et appairage (un faible espoir avec des annonces récentes d’échanges de données entre appareil iOS à la PalmPilot ou Bump qui pourrait utiliser le NFC), le déploiement de solutions NFC se fera en douceur. Les objets électroniques type appareils photos, enceintes musicales ou imprimantes seront de plus en plus appairables facilement grâce à cette technologie. Des nouveaux objets innovants verront le jour – comme en 2016, des cahiers connectés, un livre, des colliers pour animaux domestiques …  Vous pouvez trouver de nombreux exemples de produits commerciaux NFC sur le site du NFC Forum. A noter aussi les mouvements de type MAKE qui présentent de plus en plus de projets utilisant le NFC – Plus de 120 projets NFC sur le site Instructables.

NFC – Transport

  • Transports franciliens – La présidente de la région et présidente du STIF souhaite une solution NFC dans les transports sur le même modèle que celui de Londres (carte Navigo ET carte de paiement sans contact) ce qui serait une bonne solution, même si difficile à mettre en place (valideurs en sortie dans toutes les gares en IdF). Espérons que cette volonté soit plus couronnée de succès que celle de la précédente présidence, dès 2010, projet qui n’a pas abouti. Ceci dit, ce ne sera pas en 2017.
  • Wizway – Pas d’information permettant d’affirmer qu’il y aura implémentation en 2017.

Internet des objets

  • Comme les années précédentes, les chiffres les plus divers seront annoncés, de 20 à 1,200 mds d’objets connectés en 2020, sans aucune précision sur ce qui se trouve derrière ces chiffres. Ces chiffres n’engageront que ceux qui les utiliseront sans autre analyse.
  • 2017 sera l’année de #mot-clé au choix.
  • Les offres de plateformes seront toujours aussi nombreuses et donc fragmentées.
  • De nouveaux standards censés regroupés les précédents s’ajouteront au précédents.
  • L’internet des objets continuera à être décrite comme une technologie alors que ce n’est pas le cas. C’est un fourre-tout, un ensemble de technologies, de capteurs, d’actionneurs, de protocoles, de plateformes qui permet au monde réel et au monde virtuel de dialoguer, qui permet les échanges de données entre humains, ordinateurs, et objets les plus divers (du géranium connecté du bobo parisien à l’A350 d’Airbus en passant par des volcans au Nicaragua.)
  • Les entreprises industrielles continueront à implémenter des solutions pour améliorer l’efficacité des usines, la logistique, la traçabilité. (Plutôt vague comme prévision, je vous l’accorde.)

Blockchain

  • Les tests continueront, les déclarations également, toujours en attente d’une implémentation complète (hors bitcoin). Pour les uns, ce sera la solution universelle à tous les maux et surtout génératrice de beaucoup de mots, pour d’autres, une idée intéressante avec des avantages indéniables et des inconvénients qui ne le sont pas moins. Le bitcoin restera un objet de spéculation sans utilisation pour le consommateur moyen à court-terme. A suivre avec intérêt, l’esprit ouvert, et en particulier dans les domaines de l’assurance et de la banque, en distinguant bien, annonces, tests/PoC et implémentation réelle.

Les sujets comme le big data, l’intelligence artificielle (dans toute ses versions y compris les bots), la robotique, le data analytics continueront à faire couler beaucoup d’encre, sans que l’année 2017 soit plus importante que 2016 ou 2018. Cela fait des dizaines d’années que des les technologies logicielles et matérielles progressent et tous ces sujets continueront à progresser sans révolution annuelle.

________________________________________

Voila donc en quatre billets, notre résumé 2016 et quelques directions pour 2017 « and beyond« , bien sûr très succinctes.

Dans tous les cas, gardons l’esprit ouvert – L’esprit c’est comme un parachute, si il n’est pas ouvert, il ne fonctionne pas. Frank Zappa (*)

En attendant les prochaines annonces et les déploiements à venir, de nouveau, bonne année 2017 (#ilseraittemps) à chacun d’entre vous et vos proches, un grand merci pour votre fidélité depuis sept ans et près de quatre cents articles et en espérant vous rencontrer, cher lecteur, à l’occasion d’une conférence ou d’un salon (**). Et n’hésitez pas à apporter vos propres prévisions dans la partie Commentaires de ce billet.

A suivre … ensemble sur le blog, sur Twitter et IRL.

@pierremetivier

(*) Déjà cité dans un billet précédent mais il est souvent nécessaire de le rappeler.

(**) Et justement, un dernier mot pour signaler qu’à titre personnel, je viens d’intégrer l’IESCI, l’Institut Européen de Stratégies Créatives et d’Innovation, qui anime le Club de Paris des Directeurs de l’Innovation ainsi que les Mardis de l’Innovation depuis 17 ans (quelques comptes rendus dans ce blog). A ce titre, mes nouvelles fonctions sont celles d’organisateur et animateur de formation et d’événements avec une vision plus globale et moins technologique de l’innovation. Je continuerai bien entendu à suivre de près les développements du numérique et animer ce blog en toute indépendance éditoriale.

Pour aller plus loin

L’Internet des objets industriels, est-ce vraiment si nouveau ?

L'IOT industriel comme une seconde vague

L’IOT industriel comme une seconde vague

Les conférences et les articles autour de l’internet des objets industriels se multiplient, faisant croire à une découverte récente par ces mêmes industriels de ces technologies, qui seraient donc la déclinaison des objets grands publics vers l’industrie. Certains analystes montrent même cette évolution, comme sur ce graphe(*), où l’internet industriel serait une suite, une deuxième vague, au développement de la branche consommateur.

Que nenni. Contrairement aux idées reçues, l’internet des objets industriels est bien antérieur à celui du grand public. L’IoT est né dans le milieu industriel et continue à y croitre bien plus vite que dans le marché consommateur.

Petit rappel – Le terme « Internet of things » a été prononcé la première fois le siècle dernier par Kevin Ashton il y a près de 20 ans, au siècle dernier, alors qu’il travaillait sur des projets à base de technologie RFID. La RFID justement est très présente depuis des années dans un grand nombre d’entreprises pour la traçabilité des biens ou l’accès des personnes aux lieux ou aux biens – dans le commerce, l’aéronautique, l’énergie ou le militaire. Rappelons que le plus grand utilisateur d’objets connectés au monde est l’Armée américaine. Airbus est très actif dans ces sujets tout comme Decathlon, Schneider Electric ou Air Liquide pour ne citer que ces quelques fleurons français. On pourrait également parler de Machine-to-Machine #M2M, une technologie à base de SIM permettant la traçabilité à longue distance qui s’est aussi développée depuis de nombreuses années et en particulier la gestion de flotte de véhicules.

Trois grands facteurs expliquent le regain d’intérêt pour le sujet Internet des objets industriels.

  • L’arrivée de nouveaux réseaux de communication nombreux et économiques, Indoor et outdoor de type LPWA – les Sigfox, LoraWan, NB-IOT, sans oublier Wifi, Zigbee et bien sûr la RFID, le NFC toujours bien présents et bien d’autres nouveaux comme celui d’UWinLoc, aux coûts très réduits pour de la géoloc indoor. Tous ces réseaux augmentent le champ des possibles (technique et économique) par rapport aux précédents réseaux opérateurs de type 2,3 et 4G.
  • L’arrivée en grande quantité de capteurs, qui transforment des données physiques en données numériques et d’actionneurs qui transforment des données numériques en actions physiques, permettant de dépasser la simple identification des objets et leur géolocalisation pour la création de services beaucoup plus complets, et économiquement viables et puis, dans une moindre mesure dans l’industrie,
  • l’omni-présence des smartphones, véritables interfaces hommes-machine/objets IHM/IHO dans nos poches, permettant le développement d’objets plus simples, permettant également de déporter toute une partie de l’intelligence de l’objet connecté vers le mobile et permettant ainsi la connectivité d’objets existants.

A ces trois facteurs, il faut ajouter des plateformes de gestions d’objets et le traitement des données par l’utilisation d’algorithmes quels que soient leur noms – intelligence artificielle, réseaux neuronaux, systèmes experts, … #younameit

Le tout permet et permettra la création de nouveaux services, économiquement viables et donc le développement de nouveaux marchés. Et même si beaucoup reste à faire, c’est bien dans l’industrie, la santé, l’agriculture, le transport, les usines … que la vraie révolution de l’internet des objets se produit et ceci depuis quelques années déjà..

A suivre.

@pierremetivier

Ecrit dans un train au retour du Parc des Expositions de Villepinte pour une énième table ronde autour de l’Internet des objets industriels dans le cadre des salons Smart Industries et Connect+ avec Airbus, Vallourec, Zimmer Biomet et les amis du CNRFID avec lesquels nous avons, entre autres, rappelé cette antériorité et l’existence de nombreuses implémentations bien plus importantes que les objets connectés grand public.

Smart industries et l'internet des objet industriels

Smart industries et la conférence sur l’internet des objets industriels

(*) Nous n’avons pas retrouvé l’auteur de ce graphe mais le concept de 1st wave – consumer, 2nd wave industry et 3rd wave tout est connecté provient d’Ericsson et a été régulièrement repris depuis. 

Pour aller plus loin