Sigfox et le NFC – l’association de deux technologies de connectivité frugale pour un internet des objets sociétal

Lysbox - convergence du NFC et de Sigfox

Lysbox – convergence du NFC et de Sigfox

Comme nous l’avons souvent abordé dans ce blog, par delà les wearables et les objets connectés trop souvent simples gadgets pour hipsters (et la plupart d’entre nous, y compris votre serviteur, aimons ces gadgets), l’internet des objets porte la promesse d’impacts sociétaux importants. Citons par exemple les domaines de la santé ou de l’écologie.

La Lysbox en est un très bel exemple. Lancé par le Conseil Général du Loiret et désormais déployé à grande échelle, la Lysbox est un boitier autonome destiné aux bénéficiaires de l’APA, l’Allocation Personnalisée d’Autonomie – du Loiret. Le service permet de suivre les actions du personnel visitant les personnes à domicile, de confirmer leur passage par un simple geste avec une carte sans contact. La dispositif comporte également un bouton d’alerte. Une simple pression de ce bouton prévient automatiquement un contact programmé. La box contient différent capteurs dont un capteur de température, permettant de parer aux effets de la canicule. Trois portails sont disponibles pour la famille de la personne dépendante, pour les sociétés de services à la personne assurant les visites et pour le conseil régional lui-même.

Derrière ce service indispensable aux personnes dépendantes, deux technologies de connectivité aussi éloignées que proche dans tous les sens du terme ont été utilisées. D’un coté, la connectivité Sigfox de la société éponyme (qui vient d’annoncer cette semaine une levée de fonds record de 100 M€ ), capable d’envoyer sur de longues distances (record à 700 km) quelques octets pour un coût très réduit. Et de l’autre, le NFC qui permet une connectivité de proximité de quelques centimètres entre deux objets électroniques – en l’occurrence, une carte sans contact distribuée à chaque intervenant au domicile de la personne, et un lecteur NFC à la consommation très réduite intégrée à la Lysbox. Cette utilisation de deux technologies très économes en énergie permet de garantir à la box une autonomie de deux ans avec 2 piles AA sans autre alimentation.

Schéma fonctionnel (c) Degroupnews

Schéma fonctionnel (c) Degroupnews

Confié à la société ZBre, une société spécialisée dans le développement d’applis d’objets connectés B2B et B2B2C, moins d’un an a été nécessaire pour réaliser le développement et le déploiement de cette Lysbox, désormais installé dans 10000 foyers du Loiret pour des économies substantielles pour la collectivité, des services supplémentaires pour les bénéficiaires et leurs familles, et une efficacité renforcée.

Deux technologies complémentaires donc, l’une, le NFC, fonctionnant sur quelques centimètres et avec un seul des « devices » nécessitant une source d’énergie et de l’autre Sigfox, une connectivité longue distance pour des messages courts (12 octets) et des coûts très nettement inférieurs aux autres solutions classiques sur le marché.

Ce sont donc deux technologies frugales, que ce soit en coût, en énergie, en bande passante qui ont été utilisées ; cette association ayant pour corollaire une conception et un déploiement simple et rapide, utile pour le plus grand nombre, typique de l’innovation frugale chère à Marc Giget, pour une autre vision de l’internet des objets.

Lysbox, une autre idée de l'internet des objets

Lysbox, une autre idée de l’internet des objets

Nul doute que d’autres services de ce type, alliant la technologie Sigfox et le NFC, typique d’un internet des objets sociétal, au service de tous, verront le jour dans un futur proche. Une dizaine de conseils généraux est intéressée pour déployer ce service.

A suivre … dès le mois prochain au Mobile World Congress où ZBRE sera présent sur le stand Sigfox et présentera de nouveaux objets connectés B2B2C. Nous y serons également.

Pierre Métivier

Pour aller plus loin

2 commentaires pour Sigfox et le NFC – l’association de deux technologies de connectivité frugale pour un internet des objets sociétal

  1. Kintso dit :

    Merci pour cette présentation très intéressante. Si je comprends bien, on pourrait utiliser ces mêmes briques pour une plateforme comme Vélib ? Des bornes de contact NFC pour les vélos et les stations reliées à un noeud central via un réseau comme SigFox

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :